AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.74 /5 (sur 670 notes)

Nationalité : Royaume-Uni
Biographie :

Auteur née en Angleterre mais ayant passé une grande partie de sa vie aux Etats Unis.
Diplômée de la London School of Economics, une maîtrise de Stony Brook Southampton, elle est une ancienne directrice de publicité de voyage.
Sa famille est originaire du Sussex et vit près de Rye; elle aime les villages pittoresques de cette région.
Plusieurs écrivains ont vécu dans cette région : Kipling, James, V Woolf, écrivains qui l'ont inspirée.






Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
La dernière conquête du major Pettigrew - Helen SIMONSON À Edgecombe St. Mary, en plein coeur de la campagne anglaise, une tasse de thé délicatement infusé est un rituel auquel, à l'heure dite, le major Ernest Pett...
Citations et extraits (205) Voir plus Ajouter une citation
Eric76   17 mai 2019
La dernière conquête du major Pettigrew de Helen Simonson
L'amour, c'est cela, Roger. C'est quand une femme chasse toute pensée lucide de ton esprit, quand tu es incapable d'échafauder des stratagèmes de séduction et quand les manipulations habituelles t'échappent, quand tous tes plans soigneusement élaborés n'ont plus aucun sens et tout ce que tu peux faire, c'est rester muet en sa présence. Tu espères qu'elle ait pitié de toi et tu lâches quelques mots gentils dans le vide de ton esprit.
Commenter  J’apprécie          480
Eric76   11 mai 2019
La dernière conquête du major Pettigrew de Helen Simonson
Le major avala une gorgée de thé, en buvant à grand bruit, un bruit malvenu. C'était embarrassant, mais cela lui servit à réprimer le "Moi, si !" qui s'était rué spontanément à ses lèvres. Mme Ali leva les yeux de son livre et sourit.

- Il crée des personnages d'un tel idéalisme, fit-elle. Etre aussi ronchon et aussi matérialiste que ce chevalier, et en même temps si clair dans sa passion et son devoir envers son pays. Est-ce même possible ?

- S'il est possible d'aimer son pays au-delà de toute considération personnelle, s'enquit le Major ? Il leva les yeux vers le plafond, réfléchissant à sa réponse. Il remarqua une tache brune, discrète mais alarmante, qui n'était pas présente la semaine dernière, dans l'angle entre la fenêtre et l'entrée côté rue. Le patriotisme se trouva momentanément en balance avec d'urgents soucis de plomberie.
Commenter  J’apprécie          400
Eric76   08 mai 2019
La dernière conquête du major Pettigrew de Helen Simonson
Ils avaient l'habitude de faire l'amour dans la lumière vive de l'après-midi, étouffant leurs gloussements sous le dessus-de-lit en batik chaque fois que la logeuse faisait délibérément craquer les lames du parquet devant leur porte. Mais ce jour-là, la chambre était bien rangée, le fatras habituel de livres et de toiles proprement débarrassé, et Nancy, le cheveu lisse et tiré en queue-de-cheval, leur avait préparé ce breuvage dans des tasses magnifiques et translucides, qui conservaient une chaleur brûlante dans leur porcelaine ancienne et faisaient luire leur thé ordinaire en vrac comme de l'ambre. Elle lui avait versé du lait d'un petit verre à alcool, en veillant à ne rien renverser, avec des mouvements d'une lenteur de cérémonie. Il avait levé sa tasse et compris, avec une soudaine clarté qui ne l'avait pas effrayé autant qu'il aurait pu s'y attendre, qu'il était temps de lui demander sa main.
Commenter  J’apprécie          380
iris29   08 janvier 2017
L'été avant la guerre de Helen Simonson
Agatha considérait comme une des plus grandes vertus de son époux qu'il lui accorde une solidarité sans faille ; ou, plus exactement , qu'il fasse exactement ce qu'elle lui disait de faire .
Commenter  J’apprécie          380
Eric76   15 mai 2019
La dernière conquête du major Pettigrew de Helen Simonson
Elle pressa le pas vers le bout de l'allée et, quand elle disparut, robe bleue dans la nuit profonde, il comprit qu'il était un sot. Cependant, à cet instant, il ne voyait aucun moyen d'être un autre homme.
Commenter  J’apprécie          350
LiliGalipette   28 mars 2012
La dernière conquête du major Pettigrew de Helen Simonson
- De nos jours, les hommes attendent de leur femme qu'elle soit aussi époustouflante que leur maîtresse.

-C'est atroce. Comment donc les distingueront-ils l'une de l'autre ?



Page 322
Commenter  J’apprécie          300
Eric76   06 mai 2019
La dernière conquête du major Pettigrew de Helen Simonson
Il était souvent réveillé vers les petites heures du jour, cloué à son matelas par une insomnie qui semblait à la fois un état de veille et de mort, à parts égales. Il sentait son sang courir dans ses veines, et pourtant, il se sentait incapable de remuer un doigt ou un orteil. Il restait allongé, éveillé, les yeux irrités, à observer le contour obscur de la fenêtre, guettant la moindre apparition de lumière. Avant les premiers signes de pâleur, les oiseaux commençaient. D'abord quelques pépiements communs ; ensuite, les gazouillis et les babils se muaient en cascade musicale, un chœur qui montait des buissons et des arbres. Ces sonorités lui détendaient les membres, il réussissait à se tourner, à s'étirer, à chasser toute sensation de panique. Il regardait vers la fenêtre, à présent blanchie par ces chants, et se retournait pour s'endormir.
Commenter  J’apprécie          280
iris29   07 janvier 2017
L'été avant la guerre de Helen Simonson
Beaucoup d'oeufs , des pommes, du thé fort et une cuillerée d'huile de foie de morue par semaine , confirma celui-ci d'un ton bourru. Ça maintient en forme et tient à distance la pestilence et les germes qui ne manquent pas de grouiller dans une salle remplie de garnements mal lavés .
Commenter  J’apprécie          270
iris29   06 janvier 2017
L'été avant la guerre de Helen Simonson
" Une femme doit toujours avoir une opinion, observa Amberleigh . Personne ne la lui demandera peut-être, mais nul ne peut l'empêcher de s'en faire une ."
Commenter  J’apprécie          260
LiliGalipette   28 mars 2012
La dernière conquête du major Pettigrew de Helen Simonson
« L’espèce humaine est partout la même, dès lors qu’il s’agit des relations de cœur. [...] Une absence saisissante de maîtrise des pulsions associée à une totale myopie. » (p. 256)
Commenter  J’apprécie          240
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Le dernière conquête du Major Pettigrew

Quel est le prénom du Major?

Alfons
Bertie
Jules
Ernest

8 questions
37 lecteurs ont répondu
Thème : La dernière conquête du major Pettigrew de Helen SimonsonCréer un quiz sur cet auteur
.. ..