AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.36 /5 (sur 11 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Isabelle Frémeaux fut maître de conférences en Media & Cultural Studies au Birkbeck College-University of London pendant dix ans.

Elle a mené une recherche sur l’éducation populaire et les formes créatives de la résistance.

Elle a fondé avec John Jordan le collectif «The Laboratory of Insurrectionary Imagination».

Entre 2007 et 2008, Isabelle Fremeaux et John Jordan ont sillonné l’Europe, prenant le pouls d’initiatives post‑capitalistes. Ils en sont revenus avec un docu-fiction et un livre, deux supports qui se répondent et se complètent.

Ils résident actuellement en Bretagne.



Source : Editions La Découverte
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Isabelle Frémeaux et John Jordan étaient à l'Université d'été d'Attac à Nîmes fin juillet 2013. Ils reviennent sur leur projet de film sur les alternatives concrètes au néolibéralisme en Europe, intitulé "les sentiers de l'utopie".

Citations et extraits (10) Ajouter une citation
psycheinhell   06 juillet 2011
Les sentiers de l'utopie de Isabelle Fremeaux
"Ralentir est peut-être la chose la plus subversive que nous pouvons faire dans notre culture."
Commenter  J’apprécie          80
psycheinhell   14 mars 2011
Les sentiers de l'utopie de Isabelle Fremeaux
"Prends garde au présent que tu crées, car il doit ressembler au futur dont tu rêves."
Commenter  J’apprécie          80
eirene62   09 juin 2016
Les sentiers de l'utopie de Isabelle Fremeaux
Le pouvoir corrompt à la fois ceux qui l'exercent et ceux sur lequel il s'exerce : ceux qui pensent qu'ils peuvent conquérir l'État ne savent pas que l'État vainc tous ses conquérants ; il n'y a pas de bons et de mauvais politiques, seulement des mauvais et d'autres encore pires ; le meilleur gouvernement, c'est pas de gouvernement du tout [...] ; voter pour une personnalité politique, c'est renoncer à votre propre personnalité, votre syndicat, c'est vous.
Commenter  J’apprécie          40
psycheinhell   01 avril 2011
Les sentiers de l'utopie de Isabelle Fremeaux
"Cette utopie, ce n'est pas un pays de nulle part où s'évader, ni un système universel, ni un avenir parfait, mais c'est quelque chose qui nous prend aux tripes, qui nous rappelle que nous n'avons pas à accepter les miettes du présent. Il y a toujours un meilleur où aller, toujours. Et il y a même autant de destinations qu'il y a d'imaginations."
Commenter  J’apprécie          40
psycheinhell   06 juillet 2011
Les sentiers de l'utopie de Isabelle Fremeaux
"On ne trouvera jamais l'Utopie en suivant des sentiers battus et balisés. Une escapade utopique exige certainement des détours et des distractions, la perte de cartes, le fait de dériver, de s'égarer et d'oublier sa destination. Les expéditions qui rejettent la joie de l'inconnu ressemblent davantage à l'avancée d'une armée qu'à un voyage de découverte. L'instant où celui-ci cessera d'être une aventure, l'Utopie cessera d'être à l'horizon. Cela ne fait pas l'ombre d'un doute. Bien sûr que nous allons suivre Kim et Carlos dans ce village sans police ni curé. Le détour est devenu notre chemin."
Commenter  J’apprécie          30
eirene62   26 septembre 2016
Les sentiers de l'utopie de Isabelle Fremeaux
Le château de cartes financier s'écroulait. (...) Un flot de gigantesques renflouements fit passer des milliards de dollars de la bourse des contribuables à celles des banquiers (...) Les budgets publics occidentaux accusèrent des déficits sans précédents. L'élite néolibérale avait réussi, une fois de plus, à sauver sa peau aux dépens du public, nous plongeant la tête la première dans une "ère d'austérité", sacrifiant les services publics, mettant des milliers de personnes au chômage, gelant les salaires et repoussant l'âge de la retraite.
Commenter  J’apprécie          20
eirene62   17 juillet 2016
Les sentiers de l'utopie de Isabelle Fremeaux
Quand il y a liberté totale, ça n'est pas n'importe quoi, parce que c'est une vraie responsabilité. C'est pour ça qu'il y a des gens à qui ça fait peur, cette liberté totale. On n'est pas habitués à gérer ça. On est habitués à ce qu'il y ait déjà des règles. Ici, on a toutes les cartes en main, c'est à nous de faire quelque chose.
Commenter  J’apprécie          20
eirene62   26 septembre 2016
Les sentiers de l'utopie de Isabelle Fremeaux
De Paideia, l'école anarchiste, nous avons appris que la liberté est profondément liée à la conscience des besoins des autres et à la coopération dans un esprit de responsabilité collective.
Commenter  J’apprécie          20
eirene62   02 juillet 2016
Les sentiers de l'utopie de Isabelle Fremeaux
chômage ne signifie ni inactivité sociale ni inutilité sociale mais seulement inutilité à la valorisation directe du capital
Commenter  J’apprécie          20
eirene62   09 juin 2016
Les sentiers de l'utopie de Isabelle Fremeaux
Le militantisme, explique t-il (Andrew X), non seulement reproduit la division du travail propre au capitalisme mais il encourage les hiérarchies, fétichise l'action, le sacrifice de soi et isole le "militant" des "gens normaux". Le plus souvent, écrit-il, le "militantisme" est un obstacle au vrai changement.
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Quiz Harry Potter (difficile:1-7)

De quoi la famille Dursley a-t'elle le plus peur?

des voisins curieux
des hiboux
de Harry
de tout ce qui peut les faire paraître étranges

20 questions
2357 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur