AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.79 /5 (sur 276 notes)

Nationalité : Royaume-Uni
Né(e) à : Bath, Somerset , le 24/09/1941
Biographie :

Janet Quin-Harkin est une romancière connue pour ses nombreux romans d'amours et romances.

Elle utilise le pseudonyme de Rhys Bowen pour l'écriture de roman policier.

Après des études au Westfield College de l'Université de Londres, elle travaille pour la BBC où elle écrit et supervise la production de fictions. Elle s'installe ensuite en Australie où elle exerce un travail similaire pour la ABC et rencontre son mari.

En 1966, elle suit son mari à San Francisco, en Californie, et, faute de travail dans son ancienne branche d'activité, se tourne vers l'écriture. Elle publie d'abord des livres illustrés pour les enfants et son premier ouvrage la fait connaître et lui permet de gagner plusieurs prix. Rapidement, ses éditeurs lui demandent d'écrire des romans pour adolescents, ce qu'elle fera (elle en rédigera plus de cent !) en rencontrant le même succès.

Puis, elle se tourne vers l'écriture de romans d'amour pour les jeunes adultes et les adultes. Elle écrit ainsi de nombreux romans d'amour sous son nom.

À partir de 1997, sous le pseudonyme de Rhys Bowen, elle se lance dans l'écriture de romans policiers pour adultes en créant le personnage de l'enquêteur gallois Evan Evans ("Constable Evan Evans", 1997-2006).

Elle invente aussi le personnage de Molly Murphy, une immigrante irlandaise débarquant à New York dans les années 1900. Elle remporte le prix Agatha du meilleur roman avec "Murphy's Law" (2001), le premier titre de cette série.

Elle écrit aussi une série, se déroulant dans l'Angleterre des années 1930, consacrée à l'aristocrate Lady Georgiana: "Son Espionne royale" ("Royal Spyness") dont le premier tome a été publié en 2007. Elle remporte un second prix Agatha en 2011, celui du meilleur roman policier historique, avec le cinquième tome, "Son Espionne royale et le collier de la reine" ("Naughty in Nice", 2011).

site officiel : http://rhysbowen.com/

+ Voir plus
Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Janet_Quin-Harkin
Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (42) Voir plus Ajouter une citation
iris29   06 octobre 2019
Son Espionne royale, tome 2 : Son Espionne royale et le mystère bavarois de Janet Quin-Harkin
- Si vous ne l'avez pas vu, monsieur, comment savez-vous que c'était un sale type ?

- Quiconque a le culot de mourir dans ma baignoire sans ma permission est forcément un sale type, inspecteur.
Commenter  J’apprécie          240
iris29   28 octobre 2019
Son Espionne royale, tome 2 : Son Espionne royale et le mystère bavarois de Janet Quin-Harkin
A mon avis, la reine a tort de s'imaginer que vous devez payer tout ça de votre poche.

- Elle ne pense pas à ce genre de détails, voilà tout, expliquai- je . La famille royale n'a jamais à prendre cela en considération. Ses membres n'ont même jamais d'argent sur eux.
Commenter  J’apprécie          170
iris29   08 octobre 2019
Son Espionne royale, tome 2 : Son Espionne royale et le mystère bavarois de Janet Quin-Harkin
Si [ la reine ] exprimait de l'admiration pour un bibelot, n'importe lequel, l' étiquette exigeait qu'il lui fût remis. La plupart des familles nobles cachaient leurs biens les plus précieux à l'annonce d'une visite royale imminente.
Commenter  J’apprécie          170
iris29   07 octobre 2019
Son Espionne royale, tome 2 : Son Espionne royale et le mystère bavarois de Janet Quin-Harkin
On gagne manifestement de l'argent lorsqu'on fait commerce d'armes. Il y a toujours une guerre quelque part.
Commenter  J’apprécie          170
iris29   28 octobre 2019
Son Espionne royale, tome 2 : Son Espionne royale et le mystère bavarois de Janet Quin-Harkin
Cela dit , vous ne devriez pas fréquenter cette bande : ils vous mèneront droit sur le chemin de la perdition, vous savez.

- Ah, mais pensez à quel point elle va s'amuser en cours de route, intervint Gussie.
Commenter  J’apprécie          160
iris29   08 octobre 2019
Son Espionne royale, tome 2 : Son Espionne royale et le mystère bavarois de Janet Quin-Harkin
On nous enfonce dans le crâne cette maîtrise de soi dès notre plus jeune âge, un peu comme on dresse un chien de chasse à ne pas réagir au son d'un coup de feu tiré à bout portant, ou un cheval de la police montée à ne pas faire un mouvement brusque dans la foule. Mlle MacAlister, qui fut ma gouvernante avant que je sois envoyée en Suisse, avait pour habitude de scander, telle une litanie : " Une lady est toujours maîtresse d'elle- même, une lady est toujours maîtresse de ses émotions, une lady est toujours maîtresse de son expression, une lady est toujours maîtresse de son corps." Et la rumeur court en effet que certains membres de la famille royale quand ils ne sont pas chez eux, parviennent à se dispenser de se rendre aux toilettes pendant des jours entiers.
Commenter  J’apprécie          142
iris29   07 octobre 2019
Son Espionne royale, tome 2 : Son Espionne royale et le mystère bavarois de Janet Quin-Harkin
C'est un Irlandais, naturellement. Des gens fougueux, mais plus amusants que les Anglais, j'en conviens. Dieu sait que ces derniers ne sont absolument pas versés dans l'art de la séduction. Au mieux, la plupart d'entre eux nous donnent une claque sur les fesses en nous demandant si nous avons envie d'une bonne vieille partie de jambes en l'air.
Commenter  J’apprécie          140
iris29   29 octobre 2019
Son Espionne royale, tome 2 : Son Espionne royale et le mystère bavarois de Janet Quin-Harkin
- Mais vous n' êtes pas fierche encore, n'est ce pas ?

- Fierchancor ?

- Vous êtes une femme d'expérience. Pas fierge.

- Oh, je vois, vierge. Et bien, si, je le suis encore, je le crains.

- Ce n'est pas bon, dit-elle en agitant un doigt d'un air de réprimande. Pour une jeune fille de dix-huit ans comme moi, c'est différent. Les hommes aiment savoir que je suis vierge. Mais pour une vieille comme vous, ce n'est pas bon.Les hommes vont penser que quelque chose ne va pas chez vous.

- Je ne suis pas si vieille que cela, protestai-je. J'aurai vingt-deux ans en Août prochain.

Elle ne parut cependant pas convaincue.
Commenter  J’apprécie          121
MissSherlock   19 juin 2019
Son Espionne royale, tome 2 : Son Espionne royale et le mystère bavarois de Janet Quin-Harkin
- Puis-je vous présenter Son Altesse Royale la princesse Maria Theresa Hannelore Wilhelmina Mathilda ? reprit la baronne Rottenmeister en désignant la jeune fille d'une main gantée de noir. Votre Altesse, je vous présente lady Georgiana de Glen Garry et Rannoch.

- Salut, pépée, répondit la ravissante princesse d'une voix douce et charmante, tout en me tendant la main.

Je restai interdite. Dans quelle langue s'était-elle donc exprimée ?

- Salupépé ? Répétai-je.

- Comment va, jolie pépée ? insista-t-elle, affichant un grand sourire.

- Pépée ?

Son sourire s'évanouit.

- C'est faux ? Je parle un très bon anglais moderne. Je suis super douée, pas vrai ?
Commenter  J’apprécie          110
Meps   25 avril 2018
Farleigh Field de Janet Quin-Harkin
Ce que vous êtes en train de nous dire, c'est que nous devons promettre de ne jamais divulguer ce qui se passe ici avant même de savoir ce qui se passe ici ?
Commenter  J’apprécie          70

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur
Lecteurs de Janet Quin-Harkin (263)Voir plus