AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

4.37/5 (sur 1561 notes)

Nationalité : Australie
Biographie :

Jessica Townsend est autrice de fantasy pour la jeunesse.

Après avoir longtemps habité Londres, elle est retournée vivre en Australie, sur la Sunshine Coast en Queensland.

Rédactrice, elle a notamment travaillé pour le magazine de nature "Australia Zoo" où elle a développé une immense passion pour le monde sauvage, les animaux et plus particulièrement les gros chats - qui hantent d'ailleurs ses histoires.

Véritable phénomène éditorial vendu dans trente-six pays et plusieurs prix primé, "Nevermoor: Les défis de Morrigane Crow" (Nevermoor: The Trials of Morrigan Crow, 2017) est son premier roman.

"Wundersmith: The Calling of Morrigan Crow" (2018) est le deuxième tome de la série best-seller international.

Twitter : https://twitter.com/digressica?lang=fr
Instagram : https://www.instagram.com/digressica/

+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Jessica Townsend   (4)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Avis sur Nevermoor à 0:20 : un coup de cœur !


Citations et extraits (50) Voir plus Ajouter une citation
– Fen ?

– Quoi ?

– T’as une haleine de sardine.

– Bah ouais. Je suis un chat.

– Et maintenant mon visage sent la sardine.

– Je m’en fiche. Je suis un chat.
Commenter  J’apprécie          202
Morrigane Crow sauta du Pébroc Express en claquant des dents, les doigts gelés autour de la poignée de son parapluie. Faisant de son mieux pour lisser sa longue chevelure emmêlée par le vent, elle se dépêcha de rattraper son mécène qui, ayant déjà plusieurs mètres d’avance sur elle, fendait la foule tapageuse sur la grande artère du district de Bohème.
- Attends-moi ! lui hurla-t-elle.
Elle se faufila entre des femmes en robe de satin et cape de velours.
- Jupiter ! Ralentis !
Jupiter se retourna sans pour autant s’arrêter.
- Je peux pas, Mog. Ralentir n’est pas inscrit à mon répertoire. Rattrape-moi.
Commenter  J’apprécie          90
La chambre 85, au quatrième étage, se transformait peu à peu aux goûts de Morrigane. Tous les jours, elle remarquait quelque chose de nouveau et de pertinent, qu’elle aimait instantanément. Par exemple, les serre-livres en forme de sirènes qui étaient apparus dans sa bibliothèque, ou encore le fauteuil en cuir en forme de pieuvre qui l’enveloppait de ses tentacules pendant qu’elle lisait.
Commenter  J’apprécie          80
- Et ta chambre, ça va ?
- Ouuui...bien sûr, hésita-t'elle. Du moins tout allait bien quand je suis partie. Promis.
Jupiter fronca les sourcils, passablement dérouté. Puis il ferma les yeux et parti d'un grand rire.
- Non. Je veux dire... Est-ce qu'elle te plaît ? Est-ce qu'elle te va ?
- Oh, dit Morrigane qui se sentit rougir. Oui, elle est super. Merci.
Jupiter eut le tact de ravaler lentement son sourire.
- C'est...Je sais qu'elle est un peu rasoir. Mais laisse-lui une chance, elle vient juste de faire ta connaissance. Tu verras, les choses changeront.
Commenter  J’apprécie          70
Morrigane le regarda, incrédule. Elle se demanda un instant si c'était raisonnable d'être passée à travers une horloge dans un autre pays pour aller vivre avec un fou dans son hôtel.
Commenter  J’apprécie          80
Baz est ce qu'on appelle un mécène spaghetti. Il parcourt l'Etat libre tous les ans à la recherche de candidats potentiels et fait passer les épreuves à une douzaine d'enfants, qu'ils soient prêts ou non, pour augmenter ses chances de placement. C'est comme lancer une poignée de spahettis au mur en espérant qu'une pâte collera, tu vois ?
Commenter  J’apprécie          70
Le mécène et sa candidate. Le fou aux cheveux roux et l’étrange petite fille aux yeux noirs.
Commenter  J’apprécie          80
- Les donjons Dredmalis, chuchota-t-elle en fermant les yeux : quartier Est, rue Rifkin. Le Parlement : quartier Nord, passage Flagstaff. La bibliothèque Gobleian : quartier Est, non Sud, non, enfin...
- Quartier Ouest, idiote, dit une voix traînante.
Fenestra, allongée au soleil, léchait sa fourrure à coups de langue languides.
- Rue Mayhew. Maintenant, tais-toi.
- Merci, dit Morrigane.
Elle remarqua que Jupiter observait la Magnifichatte du coin de l'œil et se demanda pourquoi. Sous le soleil, la salive de Fen faisait scintiller sa fourrure grise comme si elle était coulée dans un métal argenté. Elle étira ses belles pattes et bâilla bruyamment. Elle était vraiment superbe ; superbe et terrifiante.
- Vous avez fini, tous les deux ? dit Fen d'une voix faussement agacée. J'essaie de faire ma toilette. Bande de pervers.
Commenter  J’apprécie          30
Un don. Une destinée. Et tu peux décider de ce que ça signifie pour toi. Personne d'autre ne le fera à ta place.
Commenter  J’apprécie          50
- Les gens riches s’inquiètent aussi à propos de l’argent. Parfois même plus que les pauvres.
> Jack, page 214
Commenter  J’apprécie          50

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Jessica Townsend (1353)Voir plus

Quiz Voir plus

Nevermoor, tome 1 les défis de Morrigane Crow

Comment s'appelle le père de Morrigane?

Fastulus Crow
Igan Crowe
Calbus Crowe
Corvus Crow
Calbus Crow

7 questions
0 lecteurs ont répondu
Thème : Nevermoor, tome 1 : Les défis de Morrigane Crow de Jessica TownsendCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *} .._..