AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.02 /5 (sur 32 notes)

Nationalité : Belgique
Né(e) à : Bruxelles , le 19.02.1956
Biographie :

Joël Dehasse est un médecin vétérinaire spécialisé en comportement et en psychologie des animaux familiers.
Membre du Collège européen des vétérinaires comportementalistes, conférencier et consultant international.

Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (25) Voir plus Ajouter une citation
nadiouchka   17 juin 2016
Tout sur la psychologie du chat de Joël Dehasse
L'humanité a sacralisé le chat ou l'a diabolisé. C'est la même chose, en miroir négatif, l'un de l'autre. Dans les deux cas, l'homme a mis sur le chat une représentation mystique et magique avec peur, et son miroir, colère. On est actuellement sorti du mysticisme par la compréhension et la conscience. Plus, on est même dans l'attachement de coeur. L'humanité a-t-elle encore peur du chat ? Je crois que non. Et le chat a désormais conquis la première place comme animal de compagnie de l'humanité. P.27
Commenter  J’apprécie          110
nadiouchka   14 avril 2016
Tout sur la psychologie du chat de Joël Dehasse
Le chat a une mémoire à long terme, c'est-à-dire des jours, des mois ou des années. Le chat étant plus territorial que social, il est à parier que sa mémoire topographique est très efficace. Un chat haret, adopté en maison, peut retrouver toute la mémoire affective et les comportements harets, perdant les comportements sociables appris pendant plusieurs mois, s' il est replacé quelques jours dans le milieu de vie de départ. P.460
Commenter  J’apprécie          90
nadiouchka   10 mars 2016
Tout sur la psychologie du chat de Joël Dehasse
Le chat semble adorer se coucher au contact des gens, venir sur leurs genoux quand ils sont assis, se lover, et s'assoupir. Avec des chats amis, ils siestent et dorment aussi en contact ; seuls les chatons vont sur les genoux de leur mère, ou plutôt se lovent sur son corps, contre son ventre, dans un petit creux douillet. Les chats font de même avec l'homme, les genoux étant l'endroit le plus simple pour se lover, les gens étant la majorité du temps assis. Quand les gens sont couchés (dans leur lit), le chat ne choisit plus les genoux mais les pieds, le ventre, le creux de l'épaule, contre la tête... Tout contact qui est chaud, douillet et confortable sera utilisé pour le confort hédoniste du chat.

P.52-53
Commenter  J’apprécie          80
nadiouchka   10 mars 2016
Tout sur la psychologie du chat de Joël Dehasse
On pourait croire que c'est l'homme qui choisit son chat de compagnie. Cependant, nombreux sont les chats qui s'imposent dans les habitations humaines, décidant réellement qui aura la faveur de le nourrir, le caresser, lui fournir un logement sûr et une ambiance confortable. Même quand l'homme a adopté un chat, le chat peut décider de déménager et changer de famille d'adoption. En réalité c'est le chat qui adopte une famille et non l'inverse ; il confie la responsabilité de son bien-être à cette famille d'accueil et celle-ci prend en charge le chat et la responsabilité.

P.24
Commenter  J’apprécie          70
nadiouchka   23 mars 2016
Tout sur la psychologie du chat de Joël Dehasse
Les chats et l'homme se côtoient depuis près de dix mille ans. Le chat s'est rapproché des campements d'humains sédentaires. La sédentarisation humaine s'est accompagnée d'un bouleversement culturel avec développement de l'agriculture et stockage des réserves alimentaires pour les saisons défavorables (sécheresse, hiver).... Un des avantages du chat est qu'il ne consomme pas l'aliment à usage humain mais bien le rongeur parasite. La présence du chat dans les silos de céréales est un avantage sérieux pour la préservation des réserves alimentaires. Les chats et les humains agriculteurs étaient faits pour s'entendre. Le statut du chat était passé de celui d'animal sauvage à celui d'animal commensal utile. P.22
Commenter  J’apprécie          60
Cielvariable   26 janvier 2019
L'éducation du chat de Joël Dehasse
Table des matières

Introduction *

Ça s’éduque, un chat ? *

A quoi sert-il d’éduquer un chat ? *

A qui sert-il ce livre? *

L’échec est interdit. *

Une clé pour lire le guide. *

Sortir des sentiers battus. *

Représentations *

Le chat-leurre *

Représentations ! *

Le chat-symbole *

Le chat intégré *

Communications *

Communiquer par la voix *

Impossible de mentir à son chat *

Les mots du chat *

Le chat est infantilisé *

Parlez-vous chat? *

Communiquer par le corps *

Communiquer par l’odeur *

Le marquage urinaire *

Les griffades *

Les frottements *

Les odeurs sociales *

Communiquer par le contact *

Le contact dans la communication du chat *

Les rituels *

Occupation de l’espace-temps *

Organisations *

Le chat est-il un animal solitaire ou social? *

À la campagne *

Le matriarcat *

Que deviennent les adolescents mâles? *

Les bagarres des matous *

Les organisation sociales de la campagne *

À la ville *

L’utilité et le danger de se bagarrer *

La stérilisation *

En appartement *

Une hiérarchie? *

Agressions *

L’agression territoriale *

L’autodéfense *

Le chat-caressé-mordeur *

L’agressivité redirigée *

La désorientation *

Les troubles organiques *

Conclusion *

Entre chats *

Vivre ensemble est malaisé *

Introduction d’un nouveau chat *

Disparition d’un chat résidant *

Déséquilibre d’un groupe *

Une question de rythmes *

Les aptitudes du chat *

Aurore et crépuscule *

Rythme alimentaire *

Rythme annuel *

Le choix d’un chat *

Les différences comportementales entre les races *

L’hérédité *

Mâle ou femelle? *

Une fois votre choix fait, que choisirez-vous? Un chat mâle ou une femelle? *

Le comportement du matou *

Le comportement de la chatte *

Jeune ou vieux? *

Un test de réactivité *

Un second test de réactivité *

Un test de socialisation *

Un test de réaction émotionnelle *

Votre choix *

Un chat pour personnes âgées *

Un chat pour les enfants *

Apprendre quand on est chaton *

Réaction au contact *

Nécessité du contact *

Tolérer ou aimer la caresse *

Grandir en force et en sagesse *

L’étonnant développement du cerveau *

L’expérience de Wiesel et Hubel *

L’environnement façonne le cerveau *

Identification *

Quelle importance l’identification a-t-elle? *

Socialisation et attachement *

La période de socialisation *

Le contact minimum *

Plus qu’un apprentissage social *

Régulation des émotions *

Chat des villes, chat des champs *

La régulation des émotions *

Sociabilité *

Habitudes *

Apprendre en jouant *

Les jeux sociaux *

Lutte entre la chatte-mère et son chaton *

Absence de la posture de soumission *

Apprendre au chaton à s’inhiber *

D’autres postures de jeu *

La tape du doigt sur le nez *

Les jeux individuels *

La permanence de l’objet *

Pédagogie de l’éducateur *

Éduquer un chat? *

Les chats sont-ils plus doués que nous? *

Le chat est-il comparable à un petit enfant? *

Qu’est-ce que la pédagogie dans l’éducation du chat? *

Les grands principes éducatifs *

Le lien *

Les récompenses et les corrections *

L’imitation *

Les techniques éducatives *

L’habituation et la sensibilisation *

La désensibilisation *

La désensibilisation aux explosions *

Le contre-conditionnement *

En quelques mots… *

Conseils pour un chat propre *

Propreté du chaton *

Souillures urinaires *

Marquage urinaire *

Contrôler le marquage urinaire *

Souillures fécales *

En quelques mots… *

Le respect de l’habitat *

Les griffades *

Le respect des objets *

L’ascension du mobilier *

Le respect des personnes *

L’humain est un territoire… *

L’arbre humain *

La chasse à l’homme *

Les crises d’hyperactivité *

Le trouble des conduites *

Pour un respect des oiseaux *

Les chiffres *

Socialiser chats et oiseaux *

Corriger le comportement de chasse *

Un chat en appartement *

Que peut-il chasser? *

Le chat est-il fait pour vivre en appartement? *

Choix et exigences d’un chat d’appartement *

1. Comportements de chasse limités *

2. Tolérance des manipulations *

3. Tolérance de la réduction d’espace *

4. Domestication élaborée *

5. Marquages familiers *

6. Marquages urinaires d’excitation *

7. Griffades de présence *

8. Faible niveau d’excitation *

De bien nombreuses exigences *

Rééducation *

Un chat en laisse! *

Laisse et harnais *

Tolérance du harnais *

L’attache de la laisse *

Recommandations *

Assis, couché, viens! *

Le chat de cirque *

Tout chat est un chat de cirque en puissance *

Le conditionnement des actes spontanés *

Répéter le processus *

La récompense intermittente *

Apprentissage et mémorisation *

Motivation *

Le deuxième mot *

Couché! *

Viens! *

Trucs et ficelles *

Donner la patte *

Debout *

Sauter *

Utiliser les toilettes *

Questions de chats *

Les premières visites chez le vétérinaire *

Quand consulter? *

Des maladies du comportement? *

Chattemite *

Tromper? *

Séduire! *

Parler chat *

Bibliographie commentée *
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Cielvariable   26 janvier 2019
L'éducation du chat de Joël Dehasse
La relation entre l’homme et l’animal de compagnie se construit sur une représentation imagée ou imaginaire de l’animal, sur des contes.



On fait remonter la domestication du chat, c’est-à-dire la présence du chat dans la maison des hommes, à l’an 3500 av. J.-C. En fait, le chat est venu spontanément à l’homme, en même temps que les rongeurs ont envahi les granges de céréales. Il ne s’est pas intégré à la société humaine, comme le chien s’est intégré à la hiérarchie de la famille-meute ; il vivait en commensal, partageant le domaine vital, profitant des restes de table et protégeant les greniers à céréales.



Adoré et adulé au Japon et dans l’Égypte des pharaons, il fut cordialement détesté dans l’Europe médiévale chrétienne où il fut le symbole du Malin. Il n’acquit ses jours de gloire qu’en présence du rat noir. L’invasion de l’Europe par le surmulot, le terrible rat gris, au début du XVIIIe siècle, marqua son déclin de commensal prédateur. On lui préféra les chiens ratiers, plus efficaces.



Devenu inutile, le chat fut pris en affection par l’être humain.

La sélection des races de chat date de cette époque récente.

Finie la présence du fauve dans la maison, place au chat de compagnie, qui reste, malgré tout, la minipanthère dans nos appartements.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Cielvariable   26 janvier 2019
L'éducation du chat de Joël Dehasse
L’humain a développé l’usage des mots et l’association de ces mots en phrases ; c’est ce qu’on appelle la communication verbale. Le chat ne parle pas et ne parlera jamais ; il n’a pas le larynx adapté à la parole, ni le cerveau adapté au langage syntaxique.



Comprend-il le langage verbal ? Non. Le chat perçoit des sons, des phonèmes, quelques mots-symboles auxquels il a associé une situation, un comportement, une satisfaction, un plaisir ou un désagrément : «manger», «non», «viens», etc. Peut-être comprend-il ainsi une vingtaine de mots sous forme de sonorités particulières.



Le langage verbal s’accompagne aussi d’une mélodie des sons : l’intonation et le rythme donnent d’autres informations sur l’émotion de celui ou de celle qui parle. Boris Cyrulnik a enregistré des cris de bébés. Si l’environnement est perturbé, ces cris sont enrichis de hautes fréquences. Les adultes qui entendent ces enregistrements se sentent mal à l’aise ; les chats miaulent d’inquiétude. L’information est passée, sans l’usage des mots.



Cette communication vocale qui accompagne les mots a été nommée paraverbale. ...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Cielvariable   26 janvier 2019
L'éducation du chat de Joël Dehasse
Ça s’éduque, un chat ?

Sourires moqueurs ? Haussements d’épaules ?

La maman chat éduque ses chatons. Ne pensez-vous pas pouvoir en faire autant ?



Désirez-vous vivre avec un chat «bien dans sa tête», propre, câlin, tout en restant un félin à part entière ?

Désirez-vous le mode d’emploi du chat ?

Le voici.

À quoi sert-il d’éduquer un chat ?

Ce livre, je l’ai écrit pour vous rendre la vie facile avec votre chat. Si vous espérez trouver des méthodes sophistiquées, alambiquées, complexes pour fabriquer un chat de cirque, n’achetez pas ce guide.



C’est le guide du parfait chat de famille.

Éduquer un chat, c’est lui permettre de vivre une vie de chat dans un milieu d’êtres humains, dans l’harmonie et le respect des différences d’espèces. Éduquer pour cohabiter et interagir. Éduquer pour être heureux, à deux : un chat heureux et un humain heureux !



C’est facile de comprendre un chat.

Vous avait-on dit le contraire ?

Vous avait-on dit que c’était impossible d’éduquer un chat ?

«On» vous a induit en erreur.

Comprendre et éduquer un chat, c’est simple. C’est à la portée de chacun. Encore faut-il savoir comment faire !

Je vous donne tous les «secrets».

À qui sert-il ce livre ?

À vous.

Vous connaissez à peine les chats ?

Vous avez des chats depuis votre enfance, le chat n’a plus de secret pour vous, mais il vous mord les chevilleset vous empêche de dormir la nuit ?



Vous êtes vétérinaire ?

Qui ai-je oublié ?

Ce guide, je l’ai écrit pour vous. Pour vous donner des techniques, pour vous donner un manuel qui aidera les propriétaires de chat, pour conseiller vos clients.



Lisez ce livre avant même d’avoir un chat ! Dans le domaine du comportement, le meilleur éducateur est celui qui arrive à éviter les problèmes. Pour cela, il faut prévoir ce que le chat fera. Il faut donc le connaître intimement. Comme dans l’apprentissage d’une langue étrangère, il faut s’immerger dans la langue, la culture, les idiomes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Cielvariable   26 janvier 2019
L'éducation du chat de Joël Dehasse
Qui n’a pas nourri un chat errant ? Un miaulement à vous fendre le cœur… On donne. Le chat vient peut-être de manger chez la voisine, qui sait ? On donne ; réaction de protection, de don de soins d’un parent à un enfant en détresse.



La vie urbaine est un stress permanent. Et on est seul. L’humain stressé a un besoin fondamental, vital, celui de prendre un être aimé dans ses bras. Le chat est là, lui, et il aime ça, parfois, et même souvent. Il se frotte, ronronne, pétrit, comme un bébé. C’est ce que l’homme attend de lui. Et le chat le lui donne.



Le chat nous procure la satisfaction de certains besoins innés d’affection et de câlineries. Il est devenu un être d’attachement.
Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Edie, Fais-moi peur !

On peut trouver plusieurs raisons à la fascination qu’il continue à exercer sur nous, à commencer par la couleur de sa barbe, qui est déjà un élément étrange, plaçant ce personnage dans un cadre inquiétant, ni tout à fait réaliste, ni tout à fait surnaturel… Il y a ensuite un objet qui change de statut : la clé que sa nouvelle femme ne doit utiliser sous aucun prétexte se révèle être magique, acquérant une valeur symbolique dans un récit au réalisme terrifiant. En ouvrant la porte interdite, sa femme découvre en effet les corps des précédentes épouses de son mari, et, terrifiée, laisse tomber la clé dans le sang, qui restera tachée à jamais. Qui est l'auteur de ce conte ?

Charles Perrault
Jean de La Fontaine
Hans Christian Andersen
Grimm

10 questions
25 lecteurs ont répondu
Thèmes : psychopathe , tueur en série , littérature , contesCréer un quiz sur cet auteur