AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.33 /5 (sur 6 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : La Roche-sur-Yon, Vendée , le 18/01/1961
Biographie :

Laurence Daigneau est une auteure et illustratrice de livres jeunesse.

Fille d'un professeur de mathématiques, elle a passé son enfance et a fait sa scolarité primaire au Maroc, l'ouvrant énormément aux différentes cultures. Et cela s'accentue encore avec l'accueil qu'elle réserve à des enfants originaires d'Asie.

Elle se plonge alors dans l'écriture de longs récits de voyages ou des nouvelles pour participer à des concours littéraires.

Elle donne une trilogie : "Le trou du diable" (2008), "Les témoins d’Ufuviaxarou" (2010), "Candela, candela, mon œil !" (2012). "Le trou du diable" a été rédigé sans prévision de suite et se suffit à lui-même. Ce sont des lecteurs qui ont exprimé le souhait de voir prolonger l’aventure. Après quelques mois, l'auteure s'est remise avec plaisir à la rédaction.

Chez le même éditeur, Jets d'encre, elle propose aussi "Mamie Potiron" (2012) et "Un souci pour Iris" (2012). Les éditions de la Plume voyageuse commercialisent ses ouvrages très originaux de coloriage. Elle aime mettre ses pas dans la création littéraire et l'expression graphique. Sa bille, sa mine, sa plume se posent sur la feuille, un point apparaît. Une rencontre avec un mot, une forme : l'idée précise ou générale se dessine. Pour Laurence F. Daigneau, l'essentiel est d'avoir les pieds sur terre, la tête dans les étoiles, prendre son temps et ici, celui de conter.

Auteure et illustratrice d’une vingtaine d’ouvrages depuis 2008, Laurence Daigneau a sorti, en 2020, un jeu de mémoire avec des cartes à découper.

Un mot de sa part sur son travail :
" J'essaye de ne pas laisser partir les mots sans les avoir accrochés à des lignes souples, tendues comme il faut, telles les cordes d'un violon qui, grâce à l'archer maîtrisé, vibreront juste pour toucher une autre âme. Celle du lecteur, l'histoire alors aboutie."

Membre des Écrivains Bretons, elle vit dans le Morbihan.

son site : https://sites.google.com/view/laurencefdaigneau/

+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (17) Voir plus Ajouter une citation
Villoteau   23 décembre 2012
Les témoins d'Ufuviaxarou de Laurence F. Daigneau
Enfin, un anneau (un jour), les Dix avaient constaté que le nom de l’homme au statut le plus important, empreint d’une sagesse incontestable, l’inoubliable chef-sorcier-chaman de la tribu vivarè Lasco en la personne de Piensas, n’était ni plus ni moins l’anagramme du mot Sapiens ! Pouvait-il alors être le chaînon manquant de l’Humanité ?



En tout cas, durant leur séjour au Trou du diable, les vénirè da lohin avaient été stupéfiés par les ressources intellectuelles et les qualités humaines de leurs amis de la Préhistoire…
Commenter  J’apprécie          160
Villoteau   13 janvier 2013
Les témoins d'Ufuviaxarou de Laurence F. Daigneau
- Et pourquoi pas, cette fois neuf, 7 x 9 qui font 63, puisque nous sommes neuf ? En additionnant les dizaines et les unités, on retombe sur 9 : 6 + 3.



- Où veux-tu en venir avec tes calculs aléatoires ?



- Moi ? Pas aller à Thouars, mes deux chèvres !



( Thouars est une ville des Deux-Sèvres et ce sont des collégiens de Saumur, une ville proche de cette dernière mais dans le Maine-et-Loire, qui s'expriment )
Commenter  J’apprécie          160
Villoteau   13 janvier 2013
Le trou du diable de Laurence F. Daigneau
Pour renouveler leur garde-robe, faire peau neuve, le groupe d’exilés dut travailler à se constituer une trousse de couture. Les os ne manquant pas, les jeunes tentèrent à plusieurs reprises de reproduire des aiguilles dans les plus fins. (…)



Pour ce qui est du fil, les dix en obtinrent de boyaux, une astuce du clan magdalénien. Rachel improvisa un dé en os, plus exactement un poussoir bien utile, vu la qualité du cuir ! (….)



Rabattre le gibier, poser des pièges, avait été difficile et le restait pour certains. La fabrication des outils n’avait pas non plus été, ni n’était, aisée, bien que le choix de matériel, le geste maîtrisé et l’expérience aient eu de l’importance.
Commenter  J’apprécie          150
Villoteau   12 janvier 2013
Mamie Potiron de Laurence F. Daigneau
Mélanie enfila un petit tablier qu’elle noua dans son dos, tout en posant son regard dans celui de Mamie Potiron, qui avait coiffé son chignon en forme de … potiron.





Commenter  J’apprécie          160
Villoteau   13 janvier 2013
Candela, candela, mon oeil ! de Laurence F. Daigneau
Dès l’instant où les Grandes Oreilles avaient eu vent de son existence, elles n’avaient songé qu’à la perspective de disséquer ce cerveau primitif mais si bien fait.



Pas si primitif que ça … Ses capacités intriguaient.
Commenter  J’apprécie          150
Villoteau   13 janvier 2013
Le trou du diable de Laurence F. Daigneau
Stéphane, diariste au XXIe siècle après Bouddha, consignait de son mieux les moments forts de leur vie à Lasco, tel ce dernier. D’ailleurs, si elle surprenait un varan en train de dérober un de ses œufs, la femelle tyrannosaure ne courait pas après le voleur pour défendre sa progéniture, mais pour le dévorer ! Dès lors, le petit dinosaure fut sous la responsabilité de Rachel puisqu’elle l’avait extrait de son milieu d’origine.
Commenter  J’apprécie          140
Villoteau   13 janvier 2013
Le trou du diable de Laurence F. Daigneau
Les dix n’y avaient pas prêté attention jusqu’à présent : l’homme de Lasco qui incarnait le savoir avait pour nom l’anagramme de Sapiens ! Hasard ou coïncidence à travers les anneaux siècles dont il n’existait encore aucune tringle ? Enfin, l’étymologie ne disait peut-être pas la même chose en ces temps reculés .
Commenter  J’apprécie          140
Villoteau   12 janvier 2013
Un souci pour Iris de Laurence F. Daigneau
Ces essaims zélés affoleraient les chauves-souris de la cité voisine qui voleraient partout …



"Tous dards dehors, prêts à vous piquer en flagrant délit", telle était la devise de l’équipe de Fonçabeille, qui aimait le travail bien fait.



(Fonçabeille est le chef de la police ailée de l’île)

Commenter  J’apprécie          140
Villoteau   12 janvier 2013
Mamie Potiron de Laurence F. Daigneau
Quelques secondes plus tard, Mamie Potiron sortit une magnifique plume de paon de la poche de son tablier aux motifs de … potiron. Mélanie comprit : il s’agissait de sa baguette magique !



Commenter  J’apprécie          140
Villoteau   23 décembre 2012
Les témoins d'Ufuviaxarou de Laurence F. Daigneau


Bien d’autres astuces liées à leur adaptation au cadre de vie de la grotte, baptisée par les Dix le 1000 étoiles, avaient été mises au point au fur et à mesure des anneaux de la deuxième tringle, afin de faciliter leur survie dans des conditions temporelles et climatiques aussi rudes que perturbantes. Toutes avaient été réalisées par les anciens collégiens, adeptes du système D, qui ne s’attendaient pas à être confrontés à un monde du bout du monde. Dans la dimension improbable de ce milieu typique et hostile, une mégafaune spectaculaire de sauriens de toutes écailles et aux mensurations à s’en dévisser le cou côtoyait une tribu : celle des mèmo vivarè Lasco, les hommes qui vivent à Lasco.



Avant d’en arriver aux dialogues et partages, entre stupéfaction, méfiance, curiosité, attirance et questionnement, la tribu autochtone avait pris le temps d’observer les mèmo vénirè da lohin, les hommes qui viennent de loin : c’est avec une infinie générosité et une incroyable ouverture d’esprit qu’elle les avait accueillis. Au fil d’échanges civilisés et fructueux, les prénoms des Saumurois avaient fini par avoir cette consonance magdalénisée, tel le patronyme de l’ex-enseignant Berdouin devenu Bèreudouin, perdant en même temps le qualificatif de « monsieur » pour gagner le titre de chef de tribu et, en l’occurrence, d’une tribu d’adulescents…



Lors de leur long exil forcé, les Dix avaient eu l’occasion de cogiter sur l’existence, l’ailleurs, l’au-delà, le métier de vivre, les superstitions, les croyances, les peurs ancestrales, la perte de moult savoirs relativement superficiels, l’acquisition d’autres, plus vitaux. Stéphane, Olivier, Rachel, Ophélie, Glawdys, Lucien, Guenièvre, Alex, Aurore et Bèreudouin s’étaient maintes fois interrogés sur la façon de renverser la situation, sur l’injustice d’avoir été capturés dans un espace temporel dépaysant où la question de leur précarité et de leur devenir se posait à court terme. Avec quelles ressources avaient-ils dû faire face !











+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Comme des bêêêtes !! 🐫 🐷

Vilain quand il est petit :

poussin
cygne
canard

12 questions
49 lecteurs ont répondu
Thèmes : expressions , animaux , humour , baba yagaCréer un quiz sur cet auteur

.. ..