AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

4.13/5 (sur 464 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : Akron, Ohio , 01/09
Biographie :

Lisa Maxwell est une romancière.

Elle a déjà publié plusieurs livres (son premier roman est sorti en 2014) et a été aussi tour à tour libraire et éditrice.

Titulaire d'un doctorat d'anglais, elle a aussi enseigné dans un collège communautaire près du district de Columbia où elle vit avec son mari et ses deux fils.

"Le dernier magicien" ("The Last Magician", 2017), le premier tome d'une série, traduit en 10 langues, est le livre qui l’a faite entrer dans la cour des grands.

son site : https://www.lisa-maxwell.com/
page Facebook : https://www.facebook.com/lisamaxwellauthor/
Twitter : https://twitter.com/lisamaxwellYA


Source : Casterman jeunesse,Goodreads
Ajouter des informations
Bibliographie de Lisa Maxwell   (5)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Retrouve les Artéfacts. Surveille le Magicien. Sauve le Passé. Le pouvoir du Livre vit en Harte désormais, obligeant le Magicien à lutter chaque jour, chaque minute pour ne pas céder tout entier à cette puissance dévastatrice. Inconsciente du tourment qui ronge son ami, Esta poursuit seule son but : retrouver les Artéfacts qui menacent l’avenir de la magie. Grâce à sa prodigieuse affinité, la jeune magicienne entraîne Harte à Saint-Louis, en 1904, là où sont cachés les précieux objets. Ils se mêlent au combat qui fait déjà rage dans la ville. Les mages Antistasi rivalisent de subterfuges et d’actes de magie de haut vol pour s’emparer du pouvoir.

+ Lire la suite

Citations et extraits (47) Voir plus Ajouter une citation
- Bon, je prends le canapé ? Ou est-ce que tu vas agir en gentleman et me laisser ton lit ? demanda-t-elle en battant des paupières.
- Je garde mon lit, mais tu es libre de m’y rejoindre.
- Tu risques d’attendre longtemps.
Commenter  J’apprécie          190
- Je suis sérieux, monte ! J’ai besoin de voir s’il est à ta taille.
- Pourquoi ? demanda-t-elle, méfiante. Tu cherches un moyen innovant de te débarrasser de mon cadavre ?
- J’avoue que ça m’a traversé l’esprit, oui.
Elle se mordilla la lèvre pour ne pas rire.
Commenter  J’apprécie          90
Pour anticiper ses réactions, elle ne pouvait que croiser les doigts pour que la nature intrinsèque d’une personne soit la même quelque soit la trajectoire prise par sa vie.
Commenter  J’apprécie          80
- Non ! rugit-il encore et encore dans la nuit.
Un cri rendu chaque fois plus sombre par la haine et la détresse qui se refermaient sur lui comme une armure de pierre, fossilisant l'homme qu'il avait été.
Commenter  J’apprécie          70
Elle croyait fermement au bien-fondé de son mouvement, mais Harte savait d'expérience que la frontière qui séparait la croyance du fanatisme était souvent mince, voire inexistante.
Commenter  J’apprécie          70
Car la magie ne se trouvait pas dans les éléments. La magie résidait dans les espaces vides qui connectaient chaque chose, et elle attendait là ceux qui savaient la percevoir. Ceux qui avaient une capacité innée à comprendre et utiliser ces connexions : les Mages.
Commenter  J’apprécie          60
- Tu as une baignoire, répéta-t-elle, comme s'il s'agissait d'u objet miraculeux.
Son visage était tout propre, rosi par la chaleur, et elle lui souriait comme s'il venait de lui sauver la vie.
- Tu n'es pas près de te débarrasser de moi !
Sur ce, elle lui claqua la porte au nez. Pour la troisième fois en moins de douze heures.
Commenter  J’apprécie          50
Elle s’interrompit. Harte voulait lui prendre les bras, mais elle se leva soudain et recula d’un pas.
- Non. Je ne peux pas te forcer à m’aider, mais je ne te laisserais pas m’empêcher d’aller au bout de ma décision. Soit tu es avec moi, soit je me débrouille seule.
Il poussa un soupir de lassitude.
- Tu sais bien que je suis avec toi.
Ces paroles semblèrent la radoucir. Elle lui adressa un bref sourire, hocha la tête et s’en alla annoncer la nouvelle à Ruth. Harte la regarda s’éloigner, le dos droit, ses bras balançant au rythme de ses pas. Forte. Assurée. Tellement... Esta.
- Jusqu’au bout, murmura-t-il.
Mais il ne savait pas à qui il parlait, et le vent emporta ses mots au loin.
Commenter  J’apprécie          40
- On reconnaît moins facilement un oiseau s’il renouvelle souvent son plumage.
Commenter  J’apprécie          60
- Pourquoi voudrais je faire de toi autre chose que ce que tu es ? Tu es " affûté comme une lame de rasoir", hein ? Très bien, ça me va.
Elle était sincère et elle espérait qu'il pouvait l'entendre.
- Regarde moi: après tout, je suis au moins aussi affûtée que toi.
- Je sais souffla -t-il une note d'espoir dans la voix.
Elle sourit devant sa nervosité apparente.
- Si tu étais plus doux, je ne pourrai que te couper en deux.
Commenter  J’apprécie          40

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Lisa Maxwell (592)Voir plus

Quiz Voir plus

Quiz réalisé dans le cadre du défi Babelio ( Le jour où je suis partie )

Comment se nomme le chien de l'héroïne ?

Tamarou
Amalou
Maboudi

8 questions
5 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *} .._..