AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.54 /5 (sur 57 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Barneville-la-Bertran , le 14/01/1651
Mort(e) à : Paris , le 13/01/1705
Biographie :

Marie-Catherine Le Jumel de Barneville, baronne d’Aulnoy est une écrivaine française.

Femme « d'esprit » et scandaleuse, elle est l'un des auteurs à l'origine du genre écrit du conte merveilleux au sein duquel, à la différence d'auteurs comme Charles Perrault, qui travaillaient dans le sens d'un polissage, elle a insufflé un esprit subversif en usant d'allégories et de satires.

Son travail littéraire est souvent rapproché de celui de Jean de La Fontaine pour sa critique masquée de la cour et de la société française du xviie siècle.

Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (18) Voir plus Ajouter une citation
EstelleRomano   21 août 2018
Le Prince Marcassin de Madame d'Aulnoy
"Je suis homme sous la figure d'une bête. Combien y a-t-il de bêtes sous la figure d'un homme?"
Commenter  J’apprécie          70
Virgule-Magazine   06 juillet 2016
Le Cabinet des fées 01 de Madame d'Aulnoy
Mais elle y eut à peine donné un coup de dent, qu'il en sortit une si grande abondance d'huile parfumée, que tombant sur ses pattes, elles devinrent les plus belles mains du monde ; sa surprise fut extrême, elle prit de cette huile, et s'en frotta tout entière ! merveille ! Elle se rendit sur-le-champ si belle, que rien dans l'univers ne pouvait l'égaler ; elle se sentait de grands yeux, une petite bouche, le nez bien fait.



(Babiole)
Commenter  J’apprécie          51
Virgule-Magazine   06 juillet 2016
Le Cabinet des fées 01 de Madame d'Aulnoy
la reine donna le jour à la plus belle créature qu’on eut jamais vue : on lui attacha […] la fleur d'aubépine sur la tête ; et dans le même instant, ô merveille ! elle devint une petite guenon, sautant, courant et cabriolant dans la chambre



(Babiole)
Commenter  J’apprécie          40
Virgule-Magazine   06 juillet 2016
Le Cabinet des fées 01 de Madame d'Aulnoy
Perroquet s’élevant doucement en l’air, vint sur la fenêtre d’où la reine regardait, et lui dit d’un ton de voix le plus joli du monde :

- Madame, monseigneur le comte de Mirlifiche, ambassadeur du célèbre Magot, roi des singes, demande audience à votre majesté, pour une affaire importante. 



(Babiole)
Commenter  J’apprécie          20
maylibel   16 mai 2015
Le Cabinet des fées 02 - Plus Belle que Fée et autres contes de Madame d'Aulnoy
C’est un des grands avantages de la beauté que l’intérêt qu’elle sait inspirer.

(Le Prince Arc-en-ciel)
Commenter  J’apprécie          30
Virgule-Magazine   06 juillet 2016
Le Cabinet des fées 01 de Madame d'Aulnoy
une autre que moi vous aurait déjà crevé les yeux, mordu le nez, arraché les oreilles



(Babiole)
Commenter  J’apprécie          30
Virgule-Magazine   06 juillet 2016
Le Cabinet des fées 01 de Madame d'Aulnoy
on lui faisait faire tous les jours des robes neuves, et on lui apprenait à ne marcher que sur ses deux pieds. […] Le prince, qui l’aimait beaucoup, la caressait sans cesse ; elle se gardait bien de le mordre, et quand il pleurait, elle pleurait aussi. 



(Babiole)
Commenter  J’apprécie          20
Virgule-Magazine   06 juillet 2016
Le Cabinet des fées 01 de Madame d'Aulnoy
Ô quand elle se vit, quelle joie ! quelle surprise agréable ! Ses habits grandirent comme elle, elle était bien coiffée, ses cheveux faisaient mille boucles, son teint avait la fraîcheur des fleurs du printemps.



(Babiole)
Commenter  J’apprécie          10
Kenehan   29 février 2020
Le Prince Marcassin de Madame d'Aulnoy
A son égard elle ressentait une joie secrète de ce nouveau désordre : quand les disgrâces sont à un certain point, l'on n'appréhende plus rien, et la mort même peut être envisagée comme un bien.
Commenter  J’apprécie          10
Virgule-Magazine   06 juillet 2016
Le Cabinet des fées 01 de Madame d'Aulnoy
vous êtes un ingrat, il y a longtemps que je m’en aperçois, et je suis bien extravagante de pouvoir aimer un prince qui le mérite si peu.



(Babiole)
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox