AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.8 /5 (sur 3809 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Paris , le 12/01/1628
Mort(e) à : Paris , le 16/05/1703
Biographie :

Charles Perrault est un homme de lettres français.

Auteur de textes religieux, chef de file des Modernes dans la Querelle des Anciens et des Modernes, il fut l'un des grands auteurs du XVIIè siècle.

Perrault était un touche-à-tout littéraire qui s’essaya au genre galant avec "Dialogue de l’amour et de l’amitié" (1660) et "Le Miroir ou la Métamorphose d’Orante".

Il avait commencé en 1696 et termina en 1701 un ouvrage intitulé "Les Hommes illustres" qui est paru en France pendant ce siècle (2 vol. in-fol.). C'est un recueil de cent deux biographies, courtes, précises et exactes, accompagnées de portraits gravés.

Perrault contribue à la fondation de l’Académie des sciences et à la reconstitution de l’Académie de peinture. Entré à l’Académie française en 1671, il y donne l’idée de rendre publiques les séances de réception et de faire les élections par scrutin et par billets, afin que chacun soit dans une pleine liberté de nommer qui il lui plairait. C’est lui encore qui rédige la préface du Dictionnaire de l'Académie en 1694.

Mais ce qui a fait l’immortelle popularité de Charles Perrault, ce n’est ni cette riche publication, ni ses discussions littéraires, c’est le petit volume intitulé "Contes ou histoires du temps passé" (1697, petit in-12, édition très rare et contrefaite la même année) qu’il publia sous le nom de son jeune fils, Perrault d’Armancourt.

L'essentiel de son travail consista en la collecte et la retranscription de contes issus de la tradition orale française. Il est l'un des formalisateurs du genre littéraire écrit du conte merveilleux.

Les contes de Perrault inspirèrent plusieurs chefs-d'œuvre du ballet classique, comme : Cendrillon (Serge Prokofiev) et La Belle au bois dormant (Piotr Ilitch Tchaïkovski). Il existe de très nombreuses adaptations cinématographiques de ses contes.

Il est inhumé dans l'Eglise Saint Benoit -Paris 75005. (démolie au début du 2nd empire).
+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Charles Perrault   (137)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (41) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Conférence de Pierre-Emmanuel Moog Le Centre national de la littérature pour la jeunesse, service du département Littérature et art de la BnF, propose chaque année une dizaine de conférences qui donnent la parole à des historiens du livre ou des spécialistes de l'enfance et de la jeunesse venus présenter leurs travaux et offrir un état des lieux des Pierre-Emmannuel Moog, anthropologue, chercheur invité à l'EHESS, dévoile les multiples ressorts cachés du conte dramatique de Charles Perrault, Barbe bleue. Conférence organisée par le CNLJ et enregistrée le 12 février 2021 à la BnF I François-Mitterrand

+ Lire la suite
Podcasts (5) Voir tous


Citations et extraits (314) Voir plus Ajouter une citation
Nastasia-B   30 mai 2013
La Barbe-bleue de Charles Perrault
Il était une fois un homme qui [...] avait la Barbe bleue : cela le rendait si laid et si terrible, qu'il n'était ni femme ni fille qui ne s'enfuît de devant lui. Une de ses Voisines, Dame de qualité, avait deux filles parfaitement belles. Il lui en demanda une en Mariage, et lui laissa le choix de celle qu'elle voudrait lui donner. Elles n'en voulaient point toutes deux, et se le renvoyaient l'une à l'autre, ne pouvant se résoudre à prendre un homme qui eût la barbe bleue. [...]

La Barbe bleue, pour faire connaissance, les mena [...] à une de ses maisons de Campagne, où on demeura huit jours entiers. Ce n'était que promenades, que parties de chasse et de pêche, que danses et festins, que collations : on ne dormait point, et on passait toute la nuit à se faire des malices les uns aux autres ; enfin tout alla si bien, que la Cadette commença à trouver que le Maître du logis n'avait plus la barbe si bleue, et que c'était un fort honnête homme.
Commenter  J’apprécie          620
Nastasia-B   04 juin 2013
La Belle au bois dormant de Charles Perrault
Un Prince jeune et amoureux est toujours vaillant. Il entra dans une grande avant-cour où tout ce qu'il vit d'abord était capable de le glacer de crainte : c'était un silence affreux, l'image de la mort s'y présentait partout, et ce n'était que des corps étendus d'hommes et d'animaux, qui paraissaient morts. Il reconnut pourtant bien au nez bourgeonné et à la face vermeille des Suisses, qu'ils n'étaient qu'endormis, et leurs tasses où il y avait encore quelques gouttes de vin montraient assez qu'ils s'étaient endormis en buvant.
Commenter  J’apprécie          440
Charles Perrault
NathalC   12 octobre 2017
Charles Perrault
Le conte est difficile à croire ; mais tant que dans le monde on aura des enfants, des mères et des mères-frand, on en gardera la mémoire.
Commenter  J’apprécie          420
Charles Perrault
genou   11 juin 2016
Charles Perrault
Il est, j’en suis d’accord, des femmes infidèles,

Et dignes du mépris que ton cœur a pour elles ;

Mais, si de deux ou trois le crime est avéré,

Faut-il que tout le sexe en soit déshonoré ?
Commenter  J’apprécie          380
Nastasia-B   09 septembre 2013
Peau d'Ane de Charles Perrault
De mille chagrins l'âme pleine,

Elle alla trouver sa Marraine,

Loin, dans une grotte à l'écart

De nacre et de Corail richement étoffée.

C'était une admirable Fée

Qui n'eut jamais de pareille en son Art.
Commenter  J’apprécie          340
Nastasia-B   10 septembre 2013
Peau d'Ane de Charles Perrault
Le Prince au gré de son désir

La contemple et ne peut qu'à peine,

En la voyant, reprendre haleine,

Tant il est comblé de plaisir.

Quels que soient les habits, la beauté du visage,

Son beau tour, sa vive blancheur,

Ses traits fins, sa jeune fraîcheur

Le touchent cent fois davantage ;

Mais un certain air de grandeur,

Plus encore une sage et modeste pudeur,

Des beautés de son âme, assuré témoignage,

S'emparèrent de tout son cœur.

Trois fois dans la chaleur du feu qui le transporte,

Il voulut enfoncer la porte.
Commenter  J’apprécie          330
Nastasia-B   06 juin 2013
La Belle au bois dormant de Charles Perrault
Le Prince aida à la Princesse à se lever ; elle était tout habillée et fort magnifiquement ; mais il se garda bien de lui dire qu'elle était habillée comme ma mère-grand, et qu'elle avait un collet monté ; elle n'en était pas moins belle.
Commenter  J’apprécie          320
Nastasia-B   28 mai 2013
Le Chat botté de Charles Perrault
- On m'a assuré encore, dit le Chat, mais je ne saurais le croire, que vous aviez aussi le pouvoir de prendre la forme des plus petits Animaux, par exemple, de vous changer en un Rat, en une Souris ; je vous avoue que je tiens cela tout à fait impossible.

- Impossible ? reprit l'Ogre, vous allez voir.

Et en même temps il se changea en une Souris, qui se mit à courir sur le plancher.
Commenter  J’apprécie          290
Nastasia-B   17 septembre 2013
Contes de Charles Perrault
" Les hommes, disait-il, pour souffrit sont bien nés !

Peste soit du Boudin et du Boudin encore ;

Plût à Dieu, maudite Pécore,

Qu'il te pendit au bout du nez ! "

La prière aussitôt du Ciel fut écoutée,

Et dès que le Mari la parole lâcha,

Au nez de l'épouse irritée

L'aune de Boudin s'attacha.

Ce prodige imprévu grandement le fâcha.

Fanchon était jolie, elle avait bonne grâce,

Et pour dire sans fard la vérité du fait,

Cet ornement en cette place

Ne faisait pas un bon effet ;

Si ce n'est qu'en pendant sur le vas du visage,

Il l'empêchait de parler aisément,

Pour un époux merveilleux avantage,

Et si grand qu'il pensa dans cet heureux moment

Ne souhaiter rien davantage.



LES SOUHAITS RIDICULES.
Commenter  J’apprécie          271
LydiaB   15 décembre 2012
Contes de Charles Perrault
Courant toujours bien devant le carrosse, le chat se retrouva,

soudain, face à un immense château que possédait un ogre.

Le plus méchant ogre qu'on puisse

imaginer mais, aussi, le plus riche de tous.

« Monsieur l'ogre, on m'a dit mais j'en doute que vous avez le don de vous

transformer en toutes sortes d'animaux.

Vous en doutez, eh bien, regardez ! »

Et l'ogre se transforma en lion.

De peur, le chat fit un énorme bond jusqu'au toit où il regretta de porter des

bottes, pas très pratiques pour marcher sur les tuiles.

« Oh ! Quelle peur vous m'avez faite. Mais vous pouvez aussi vous changer en toute

petite bête, une fourmi, une mouche, encore plus fort, une souris ? »

Et l'ogre se transforma en une petite souris blanche... et le chat, en bon matou

qu'il était, se jeta, aussitôt, sur la souris et la croqua d'un seul coup de dents.



(Le Chat botté)
Commenter  J’apprécie          250

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Les Contes de Perrault : Morales

La curiosité malgré tous ses attraits, Coûte souvent bien des regrets ; On en voit tous les jours mille exemples paraître. C'est, n'en déplaise au sexe, un plaisir bien léger ; Dès qu'on le prend il cesse d'être, Et toujours il coûte trop cher.

Le Petit Poucet
Riquet à la houppe
Cendrillon
Les Fées
Les Souhaits Ridicules
Peau d'Ane
La Barbe bleue
Le Petit Chaperon rouge
La Belle au bois dormant
Le Chat botté

16 questions
185 lecteurs ont répondu
Thème : Contes de Charles PerraultCréer un quiz sur cet auteur