AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4.3 /5 (sur 23 notes)

Nationalité : Iran
Né(e) à : Téhéran , 1924
Mort(e) le : 14/4/2015
Biographie :

Majid Rahnema est diplomate et ancien ministre iranien.

Longtemps ambassadeur, il a représenté l'Iran auprès des Nations unies durant douze sessions successives, de 1957 à 1971. Il a été commissaire des Nations Unies au Rwanda et au Burundi en 1959, pour les élections et le référendum qui ont conduit ces pays à l’indépendance. Il a également été membre du Conseil de l'université des Nations unies de 1974 à 1978, et également représentant-résident de l’ONU au Mali.

Entre 1967 et 1971, il est ministre des Sciences et de l'enseignement supérieur en Iran, sous le régime du Shah. En 1971, il crée un Institut d'Études du Développement Endogène, inspiré par les idées éducatives de Paulo Freire, pour entamer un projet de développement de base avec les paysans de Lorestan.

Après sa retraite en 1985, il enseigne à l'Université de Californie à Berkeley durant six ans, puis, à partir de 1993, au Claremont Colleges de Pitzer. Il s'établit ensuite en France, où il enseigne à l'Université Américaine de Paris.

Ami d'Ivan Illich, il a participé à ses réflexions sur le développement.
+ Voir plus
Source : Wikipédia
Ajouter des informations
Bibliographie de Majid Rahnema   (2)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Congrès "Et si la beauté pouvait sauver le monde ?"


Citations et extraits (2) Ajouter une citation
Blandine54   05 mars 2017
La Puissance des pauvres de Majid Rahnema
Les pauvres que les sociétés de marché ont déjà acculés aux différentes formes modernes de la misère dépassent peut-être déjà en nombre les quatre milliards de femmes et d'hommes qui vivent avec moins de deux dollars par jour. Les traiter en billets de banques de plus en plus dévalués pour demander à l'économie de les revaloriser ne fait qu'aggraver la misère qui menace les deux catégories du prolétariat - de pénurie et d'abondance - qui, selon Jacques Ellul, composent l'autre face de la modernité. Il s'agit plutôt de les écouter, de s'ouvrir à eux, de comprendre leur langage, de les aimer et de faire confiance à leur puissance de pauvre, pour qu'un jour, peut-être, des peuples à venir puissent enfin redécouvrir la joyeuse liberté de la pauvreté choisie.
Commenter  J’apprécie          30
wivin   27 avril 2014
Quand la misère chasse la pauvreté de Majid Rahnema
"Toute forme de pauvreté se distingue clairement de la misère: face au malheur, le pauvre concerve une certaine liberté de choix, là où le miséreux est réduit à l'impuissance.

Pour le "pauvre en esprit" ce choix ne connait de limites qu'ontologiques. Sa liberté lui vient, sans contexte, de ce qu son "temple intérieur" n'est atteignable par aucune force extérieure."
Commenter  J’apprécie          30

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Un ou une ?

Le mot "cerne" est-il masculin ou féminin ?

Masculin, on dit 'un cerne'
Féminin, on dit 'une cerne'
Les deux
-

15 questions
9 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur