AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.91 /5 (sur 89 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) : 1943
Biographie :

Née en 1943 dans le Tennessee, Margaret George est historienne, auteur de biographies et de romans historiques.

Margaret George est une nomade. Elle vécut dans bien des endroits, commençant sa vie de voyageuse dès l’âge de quatre ans lorsque son père trouva un poste auprès des services diplomatiques américains et fut envoyé au consulat de Taïwan où la famille résida pendant deux ans. Ensuite ils partirent pour Tel-Aviv pendant la période de calme relatif qui suivit la guerre de 1948. Ces années-là furent suivies par Bonn et Berlin en pleine guerre froide avant de revenir à Washington D.C.
Margaret ne se contenta pas de voyager à travers les livres, elle voyageait aussi à travers le temps, dans des siècles bien loin de celui dans lequel elle vivait.
Elle avait une grande affinité avec la nature et les animaux, ce qui la conduisit à faire des études supérieures à la Tufts University à la fois en littérature anglaise et en biologie.
Elle obtint ensuite un diplôme en écologie à Stanford, dans l’un des tout premiers départements à offrir ce type d’étude. Ces intérêts la conduirent à un poste d’écrivain scientifique au sein du National Cancer Institue à Bethesda dans le Maryland pendant quatre ans. A la fin de cette époque, elle se maria et une fois encore déménagea d’abord à St-Louis, ensuite vers la Suède, et retour vers les Etats-Unis dans le Wisconsin, où elle vit désormais depuis plus de 20 ans avec son époux. Leur fille vit en Californie où elle termine ses études.
C’est à St-Louis qu’il lui prit l’envie d’écrire une psycho-biologie sur Henri VIII. Sa formation scientifique la porta à faire de minutieuses recherches. Le livre a près de mille pages. Suivra alors une biographie romancée de Mary, reine d’Ecosse Viennent ensuite les célèbres « Mémoires de Cléopâtre ». En 2002, Margaret George s’attaqua à un autre mythe : Marie-Madeleine, avant de se lancer dans sa propre version de la guerre de Troie, avec « Helen of Troy » publié en 2006.
Par ailleurs, l’auteure a également mis en scène l’une de ses tortues préférées dans un livre pour enfants.
Avec tout cela, Margaret George regrette un peu de ne pas être autant chez elle qu’elle souhaite car malgré sa vie de voyageuse, elle apprécie à la maison où elle aime à développer son intérêt pour les tortues - elle est également membre de la New York Turtle & Tortoise Sociéty - sans oublier sa passion pour l’archéologie
+ Voir plus
Source : http://www.livres-online.com
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Vidéo de Margaret George
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
petitepom   22 mai 2011
Hélène de Troie, Tome 1 : La Prisonnière de Sparte de Margaret George
" Si je suis plus à même de comprendre l'amour, c'est peut être à cause de cela. Parce que j'ai souffert.
Commenter  J’apprécie          20
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Monarchies

C’est un Béarnais qui ouvre le bal, monarque du trône de Suède, l’actuel Charles XVI Gustav en est le descendant ! Cocorico . . . Napoléon en serait vexé et furieux !

Aramis
Athos
Bernadotte
François Bayrou

13 questions
24 lecteurs ont répondu
Thèmes : histoire , rois , reinesCréer un quiz sur cet auteur