AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.73 /5 (sur 326 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Mans
Biographie :

Jocelyne Godard est née au Mans et vit à Paris et dans le Val de Loire. Elle a été journaliste d’entreprise et photographe, puis a créé et dirigé Sépia, une revue d’art et de poésie. Ses romans mettent toujours en lumière les femmes célèbres du passé, peu connues, oubliées ou dont on a insuffisamment parlé.

Source : livredepoche.com
Ajouter des informations
étiquettes
Citations et extraits (45) Voir plus Ajouter une citation
missmolko1   16 octobre 2015
Au bout de l'éventail de Jocelyne Godard
Elle était partie au premier mois du printemps et la campagne offrait à ses yeux un paysage dont les splendeurs rendaient moins pénible son voyage. Les cerisiers laissaient éclater leurs milliers de pétales blancs. Les iris poussaient en plein milieu des champs parmi les mauves musquées et les campanules blanches à larges fleurs. Les paulownias bordaient les chemins de leur insoutenable violet-pourpre qui envahissait les pupilles de Yasumi de l’aube au crépuscule. De multiples parfums arrivaient à ses narines. Le matin, elle les percevait légers et frais tandis que le soir, ils se faisaient lourds et agressifs.



Oui ! Yasumi avait choisi le printemps pour ne pas se retrouver sur une route maussade. Le ciel éthéré lui porterait chance et les hirondelles qui striaient l’espace en poussant leurs cris aigus lui montreraient le chemin.



Mais avant de quitter sa province de Musashi, au nord-est du Japon, Yasumi avait longuement réfléchi et, hirondelles ou non, elle savait comment s’y prendre. En deux jours, elle avait tout calculé de sa longue route. Il en était de même pour les nombreux arrêts qu’elle avait envisagés pour effectuer quelques menus travaux qui l’aideraient à survivre.



Ainsi, elle savait qu’elle passerait chez Sumeko, le fils d’un paysan qu’elle connaissait depuis son enfance et dont le père livrait le riz à son oncle au début de chaque pluie d’automne. Et elle s’arrêterait quelques jours chez son amie Mitsuka, une fille de pêcheur qui n’hésiterait pas à l’héberger le temps qu’elle reprenne des forces. Si tout allait bien, elle serait peut-être aux portes de Kyoto quand la neige commencerait à tomber.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
Nef   27 avril 2012
Les Ateliers de Dame Alix, Tome 4 : Les scènes galantes de Jocelyne Godard
Pour se rincer les mains, des aiguières contenant de l'eau parfumée circulaient sans cesse à travers les convives. Et, bien que l'on disposât de serviettes, on essuyait encore ses mains grasses au rebord des nappes. On servit la jeune épousée dans de la vaisselle d'or, privilège réservé aux reines. Les invités eux,disposaient de leur tranchoirs,ceux des hôtes de marque étaient en argent,les autres consistaient en une large tranche de pain sur laquelle on déposait la viande.
Commenter  J’apprécie          90
Nef   15 mai 2012
Les Ateliers de Dame Alix, Tome 4 : Les scènes galantes de Jocelyne Godard
Mais à présent qu'Alix comptait parmi les lissiers reconnus,ceux de Tourraine et du Nord, et que ses moyens le lui permettaient, elle comblerait François d'Angoulème, le futur roi de France,qui ne se contenterait point d'une apparence de fil d'or.Tout ce qui brillait chatoyait, reluisait attirait le fils de Louise. Il aimait les brochés les satins,les soieries les draps d'or.
Commenter  J’apprécie          60
nekomusume   20 mai 2012
Dans les plis du kimono de Jocelyne Godard
Son wakisashi vint à la vitesse d'un éclair se lover entre les jambes du Taïra et le pourfendit du bas-ventre au sommet de son crâne.

De son côté, Yoshitsune faisait voler les têtes. On entendit le crépitement d'un début d'incendie sur l'un des navires.
Commenter  J’apprécie          60
Nef   06 septembre 2012
Les Ateliers de Dame Alix, Tome 5 : David et Bethsabée de Jocelyne Godard
On ne parlait plus que des soyeuses et chatoyantes tapisseries qui recouvraient les murs de la maison du forban. Elles forçaient le regard,impressionnaient l'oeil,chatoyaient dans toutes leurs splendeurs,tissées en laine et soie,en fins fils d'Arras,en fils d'or et d'argent. Alix ne pouvait plus en détacher ses yeux. Déjà elle observait chaque détail qui pourrait lui resservir,chaque couleur chaque courbe du trait.
Commenter  J’apprécie          40
Zefir   04 octobre 2017
Les Thébaines, tome 9 : À l'Est, le port de Jocelyne Godard
Dans ce pays où le territoire ne s'étendait que sur les rives étroites du fleuve, on pouvait dire que le Nil constituait, tout naturellement, la principale voie de communication et de transport. Bateaux, felouques, radeaux, encombraient les berges du fleuve, chargeant et déchargeant à toute heure du jour. Dès que les premières lueurs du matin se glissaient sur le port, les dockers sortaient des tavernes de Thèbes et se pressaient sur les quais. Il arrivait même que certains dormissent à même le sol, à la belle étoile, la tête calée contre une borne d'arrimage et les pieds touchant le sol humide que le fleuve venait lécher de temps à autre.
Commenter  J’apprécie          30
rkhettaoui   08 août 2016
Les Thébaines, tome 3 : Vents et parfums de Jocelyne Godard
Il y avait une telle concentration dans ces ruelles que chacun y laissait quelque infortune si ce n’était quelques coups. Un pauvre volait un autre pauvre, un adolescent prenait la rossée destinée à son frère, une fille trouvait à se vendre à plus disgracié qu’elle et, à l’intérieur des masures, attablés devant une mauvaise bière, les ivrognes tentaient d’imposer une loi que les femmes acceptaient pour ne pas que périssent de faim les enfants qui s’accrochaient à leur pagne.
Commenter  J’apprécie          30
rkhettaoui   15 juin 2016
Les Thébaines, tome 5 : La seconde épouse de Jocelyne Godard
La jeune fille avait préféré rester vierge plutôt que de subir les assauts amoureux d’un homme qu’elle n’aimait pas. Fort heureusement, le pharaon n’en avait pas été choqué et l’avait laissée vivre à sa guise, entre les barreaux dorés de sa prison. Peu lui importait, il y avait d’autres jolies asiatiques qui savaient le combler.
Commenter  J’apprécie          30
rkhettaoui   08 août 2016
Les Thébaines, tome 1 : La Couronne insolente de Jocelyne Godard
Tant de terres lointaines l’attiraient et même si elle prenait conscience de l’importance considérable de son pays, un curieux pressentiment l’avertissait et lui suggérait que tout n’y était pas accompli de façon parfaite. Ses réflexions la portaient souvent au-delà de grandes idées, bien plus que les simples contingences indéracinables fixées par les lois égyptiennes. Ces mêmes lois qui, par exemple, empêchaient les filles de suivre l’école, à l’exception de celles dont la descendance noble annulait cette interdiction, ce qui représentait son cas.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaoui   08 août 2016
Les Thébaines, tome 3 : Vents et parfums de Jocelyne Godard
Il fallait mater en douceur, gouverner dans la paix, maîtriser un pays serein et fort. Elle devait faire de son règne une époque de renaissance culturelle plutôt qu’un temps de guerre et de discorde.
Commenter  J’apprécie          30
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Monarchies

C’est un Béarnais qui ouvre le bal, monarque du trône de Suède, l’actuel Charles XVI Gustav en est le descendant ! Cocorico . . . Napoléon en serait vexé et furieux !

Aramis
Athos
Bernadotte
François Bayrou

13 questions
24 lecteurs ont répondu
Thèmes : histoire , rois , reinesCréer un quiz sur cet auteur
.. ..