AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.91 /5 (sur 741 notes)

Nationalité : Canada
Né(e) à : Auckland, Nouvelle-Zélande , 1945
Biographie :

Née en Nouvelle-Zélande, vivant au Canada (Edgerton, Alberta), fervente égyptologue, Pauline Gedge s'est acquis dès la parution de son premier roman, La Dame du Nil, une réputation internationale.

Succès assuré à nouveau, quelques années plus tard (1985) avec Les Enfants du soleil, l'histoire fantastique d’Akhenaton.


Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (110) Voir plus Ajouter une citation
petite-fee   29 juillet 2010
La Dame du Nil de Pauline Gedge
-Vous êtes folle, répondit-il, épouvanté. Vous n'avez jamais vu couler le sang humain ni connu le moindre danger. Etes-vous capable de couvrir une étape, d'endurer la soif et de dormir à même le sol ?

-Et vous , lui rétorqua-t-elle sur un ton cinglant. Au nom de dieu, Touthmôsis, avez-vous si peu d'amour propre ? Je suis capable de lancer le javelot, de bander mon arc et de gagner à la course n'importe quel conducteur de char. J'ai confiance en mes hommes. Ils ne me lâcheront pas, car ils m'aiment.

-tout le monde t'aime, aussi folle que tu sois. Même moi, grommela-t-il.
Commenter  J’apprécie          140
luis1952   14 août 2012
La Dame du Nil de Pauline Gedge
Hapchetsout resta bouche bée.

Elle fît à sa mère un sourire étrangement triste;

-Je veux être pharaon ! répondit-elle, mais je ne veux pas encore être une femme à douze ans !

-Il n'empêche que tu vas quitter ces habits d'enfant !

Non, répondit Hatchepsout en bondissants sur ses orteils . Je m'habillerai comme il me plaira !

Elle se sentait tellement à l'aise , toute droite et ardente dans son petit pagne, orteils nus, que de loin elle ressemblait effectivement à un petit prince.
Commenter  J’apprécie          140
tgranduc   08 octobre 2012
Le tombeau de Saqqarah de Pauline Gedge
La fraîcheur de l'air frappa agréablement Kâemouaset. Il entra avec précaution dans le tombeau, conscient comme toujours qu'il était le premier à fouler le sol de sable gris depuis que, bien des siècles plus tôt, le cortège funèbre avait remonté les marches devant les balayeurs pour retrouver avec soulagement le flamboiement du soleil et le vent brûlant du désert.
Commenter  J’apprécie          140
luis1952   14 août 2012
La Dame du Nil de Pauline Gedge
Hatchepsout était élancée et était presque aussi grande que lui. Elle était chaussée de sandales à très fines lanières et chacun de ses orteils était orné d'un pierre bleue. Ses orteils et ses onglets étaient peints en rouge, de même que sa bouche où se lisaiit à présent la plus vive surprise. Ses yeux paraissaient immenses, prolongés en triangle aux deux coins extérieurs et bordés de khôl. Ses paupières étaient recouvertes d'une fine couche de poudre bleue.. Ses cheveux coupés droit lui barraient le front en une frange sévère d'un noir profond et retombaient raides sur ses épaules. Elle portait un pagne court, rehaussé d'une ceinture dorée. On pouvait voir de ses jeunes seins qu'un léger renflement sous le pectoral.
Commenter  J’apprécie          120
tgranduc   08 octobre 2012
Le Scorpion du Nil de Pauline Gedge
Mon père était un mercenaire, un géant blond aux yeux bleus entré en Egypte pendant l'époque des troubles, quand le chancelier syrien Yarsou faisait régner sa loi et que les étrangers parcouraient le pays à leur guise en pillant et violant.
Commenter  J’apprécie          110
rkhettaoui   26 février 2013
Les Enfants du soleil de Pauline Gedge
L’art est un devoir sacré. Un souverain n’a pas le droit d’immortaliser sa véritable apparence, avec tous ses défauts !
Commenter  J’apprécie          110
tgranduc   08 octobre 2012
Les seigneurs de la lande tome 2 de Pauline Gedge
Boudica se tenait immobile pendant qu'Hulda la drapait dans la lourde cape écarlate. La pièce était vaste et obscure, dans la fraîcheur humide d'une nuit de printemps. Elle marcha vers sa table, choisit le bandeau d'or sert d'ambre et le posa sur son front.

"Où sont les filles demanda-t-elle.Et Hulda lui répondit en lui tendant une coupe de vin : "Elles sont allées à la Salle. Ce soir, Lovernius leur a promis de leur apprendre un nouveau jeu avec une planche et des pions de bois. - Eh bien, va t'asseaoir avec elles, Hulda, et assure-toi que Lovernius n'emporte pas ses dès. Prasutugas ne veut pas qu'elles jouent."
Commenter  J’apprécie          90
jeunejane   30 mars 2017
La Dame du Nil de Pauline Gedge
Le regard se posait sur le sommet de la colline, de telle manière que le temple, la vallée et la falaise ne semblent faire qu'un tout, harmonieuse combinaison entre la beauté de la pierre brute et l'œuvre de l'homme.
Commenter  J’apprécie          100
tgranduc   08 octobre 2012
Seigneurs des Deux Terres, tome 1 : Les Chevaux du fleuve de Pauline Gedge
Un peu essouflé par son effort, Séqénenrê arriva enfin sur la terrasse et s'assit contre un pan de mur affaissé. Il replia les jambes avec un soupir de satisfaction. Ce coin jonché de décombres, au-dessus de ce qui était jadis les appartements des femmes du vieux palais, était son refuge. Il venait y réfléchir ou simplement y rêver, en promenant le regard sur le fleuve et sur les champs, sur son domaine et sur la petite ville d'Oueset, qui s'étirait le long du Nil et entourait les deux temples.
Commenter  J’apprécie          90
Cielvariable   10 mai 2013
La Dame du Nil de Pauline Gedge
Dès sa plus tendre enfance, les gens la vénéraient, elle, la fille du Dieu, et aujourd'hui, à dix ans, le sentiment de son destin lui apportait l'assurance naturelle de la légitimité de son univers. Il y avait le roi: son père, le dieu. Il y avait sa mère, l'Epouse Divine. Il y avait Néférou-Khébit, sa soeur, et aussi Touthmôsis, son demi-frère. Et enfin, il y avait le peuple, n'existant que pour l'adorer, et la merveilleuse Egypte qui s'étendait ai pied des murs imposants du palais, terre qu'elle n'avait jamais vu mais qui l'entourait de toutes parts et l'impressionnait fortement.
Commenter  J’apprécie          80

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Historiettes historiques ...

"Souviens-toi du vase de Soissons !" aurait dit Clovis, à l’un de ses soldats qui n’avait pas voulu rendre un vase précieux. En représailles, Clovis aurait ...

fendu le crâne du soldat avec une hache
fait enfermer le soldat dans un vase à sa taille
condamné le soldat à faire de la poterie

10 questions
45 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , historique , anecdotesCréer un quiz sur cet auteur

.. ..