AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

4.23/5 (sur 1175 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) le : 30/08/1948
Biographie :

Nancy Horowitz Kleinbaum est une écrivaine et journaliste américaine.

Elle a étudié à l'Université de Northwestern d'Evanston aux États-Unis de 1966 à 1970.

Elle a écrit de nombreuses novélisations à partir de films, dont "D.A.R.Y.L." (1985), "Le cercle des poètes disparus" ("Dead Poets Society", 1989), "Dr. Dolittle" (1998). Elle a été journaliste au magazine "Lifestyles" pour lequel elle a réalisé diverses interviews.

Mariée et mère de trois enfants, Nancy H. Kleinbaum a vécu à New York, à Mount Kisco dans l'État de New York. Elle vit à Newtown, dans le Connecticut.


Ajouter des informations
Bibliographie de N. H. Kleinbaum   (2)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

"Le cercle des poètes disparus" (vo "Dead poets society") - 1989 Réalisé par Peter Weir Avec Robin Williams, extrait


Citations et extraits (166) Voir plus Ajouter une citation
L'Homme n'est jamais aussi libre que quand il rêve (...) ce fut, est et restera la vérité.
Commenter  J’apprécie          520
Comment nous défaire des préjugés, des coutumes, des influences de toutes sortes ? La réponse, jeunes et tendres pousses, est qu'il faut sans cesse s'efforcer de changer de point de vue.
Commenter  J’apprécie          490
Et ne restreignez pas la poésie au seul langage. La poésie est présente dans la musique, dans la photographie, voir dans l’art culinaire-partout où il s’agit de percer l’opacité des choses pour en faire jaillir l’essence à vos yeux. Partout où ce qui est en jeu, ‘est la révélation du monde. La poésie peut se cacher dans les objets ou dans les actions les plus quotidiens mais elle ne doit jamais, jamais, être ordinaire.
Commenter  J’apprécie          440
Messieurs, nous portons tous en nous ce désir d'être accepté; mais tâchez d'encourager ce que vous portez d'unique ou de différent, même si vous devez pour cela vous faire taxer d'excentrique. Je cite Frost: "Deux routes se sont offertes à moi; j'ai choisi la moins fréquentée et ça a fait toute la différence."
Commenter  J’apprécie          440
On écrit et on lit de la poésie parce que les hommes sont des êtres de passion. La médecine, le droit, le commerce, sont de nobles activités, toutes nécessaires à nous maintenir en vie. Mais la poésie, l'amour, la beauté, l'aventure ? Voilà notre raison de vivre.
Commenter  J’apprécie          320
en dépit de tout ce qu'on a pu vous dire, les mots et les idées ont le pouvoir de changer le monde!
Commenter  J’apprécie          320
« 𝑪𝒖𝒆𝒊𝒍𝒍𝒆𝒛 𝒅𝒆̀𝒔 𝒎𝒂𝒊𝒏𝒕𝒆𝒏𝒂𝒏𝒕 𝒍𝒆𝒔 𝒓𝒐𝒔𝒆𝒔 𝒅𝒆 𝒍𝒂 𝒗𝒊𝒆
𝑪𝒂𝒓 𝒍𝒆 𝒕𝒆𝒎𝒑𝒔 𝒋𝒂𝒎𝒂𝒊𝒔 𝒏𝒆 𝒔𝒖𝒔𝒑𝒆𝒏𝒅 𝒔𝒐𝒏 𝒗𝒐𝒍
𝑬𝒕 𝒄𝒆𝒕𝒕𝒆 𝒇𝒍𝒆𝒖𝒓 𝒒𝒖𝒊 𝒔’𝒆́𝒑𝒂𝒏𝒐𝒖𝒊𝒕 𝒂𝒖𝒋𝒐𝒖𝒓𝒅’𝒉𝒖𝒊
𝑫𝒆𝒎𝒂𝒊𝒏 𝒔𝒆𝒓𝒂 𝒇𝒍𝒆́𝒕𝒓𝒊𝒆. »

Il s’arrêta.

- Cueillez dès maintenant les roses de la vie, répéta Keating. (...) Quelqu’un sait ce que ça veut dire ?

Il marqua une longue pause. Le silence régnait dans la galerie [...]

- 𝓒𝓪𝓻𝓹𝓮 𝓭𝓲𝓮𝓶, murmura Keating d’une voix d’outre-tombe. Profitez du jour présent. Que vos vies soient « extraordinaires ».
Commenter  J’apprécie          278
Le Cercle des Poètes Disparus était une société dont les membres se fixaient pour objectif de sucer toute la moelle de la vie. C'est par cette expression de Thoreau que nous ouvrions la séance. Nous étions une poignée à nous réunir dans la vieille grotte indienne et, chacun à notre tour, nous lisions Shelley, Thoreau, Whitman - ou nos propres vers - et, dans l'enchantement du moment, ces poètes exerçaient leur magie sur nous.
Commenter  J’apprécie          280
On écrit et on lit de la poésie non pas parce que c’est joli, mais parce qu’on fait partie de l’humanité.

On écrit et on lit de la poésie parce que les hommes sont des êtres de passion.

La médecine, le droit, le commerce, sont de nobles activités, toutes nécessaires à nous maintenir en vie.

Mais la poésie, l’amour, la beauté, l’aventure ? Voilà notre raison de vivre.

- Mr. Keating -
Commenter  J’apprécie          262
C'est dans ses rêves que l'homme trouve la liberté. Cela fut, est et restera la vérité.
Commenter  J’apprécie          230

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de N. H. Kleinbaum (1941)Voir plus

¤¤

{* *} .._..