AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.89/5 (sur 174 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : Wellsville, Ohio , le 30/10/1951
Biographie :

Philip Craig Russell est un artiste dessinateur, illustrateur, encreur et scénariste de comics américain plus connu pour ses travaux traitant de thèmes mythiques.

Il se fit connaître dans les comics en 1972. Il dessine quelques comics pour Marvel Comics dont un The Astonishing Ant-Man.

On lui confie "The War of the World" publié dans "Amazing Adventures" mettant en scène le héros Killraven sur des scénarios de Don McGregor.

Il dessine aussi le roman graphique consécutif mettant en scène ce même personnage. Cette collaboration avec le scénariste Don McGregor attire sur lui l'attention du scénariste Roy Thomas, qui préparait une adaptation en comics des histoires d'Elric de Michael Moorcock.

Le premier à être imprimé fut "The Dreaming City", roman graphique qui fut publié en1982. En 1983, Thomas et Russell, avec Michael T. Gilbert, adaptèrent "Elric of Melnibone" en comics de 6 épisodes (republié en un seul volume en 1986).

Il a adapté des contes d'Oscar Wilde.

La passion principale de Russell est l'opéra, et il a dessiné des adaptations en comics de "Parsifal", "Pelléas et Mélisande", "Salomé", "La Flûte enchanté"e et "L'Anneau du Nibelung" de Richard Wagner.

Il a aussi travaillé sur "Sandman" scénarisé par Neil Gaiman, adapte une de ses nouvelles en comics, "Murder Mysteries" ("Les Mystères du Meurtre", traduit par Semic) ainsi que "Coraline", Prix Eisner de la meilleure publication pour adolescents, en 2008.

Son travail lui a valu plusieurs prix Harvey et Eisner. Ce fut le premier auteur de comic book mainstream renommé qui ait fait son coming out.
+ Voir plus
Source : Wikipédia
Ajouter des informations
Bibliographie de P. Craig Russell   (37)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

LE FEUILLETON DE F. PENEAUD - Une Page à la fois : P. Craig Russell, 2 histoires de Dr Strange


Citations et extraits (14) Voir plus Ajouter une citation
Voici les dieux dont personne ne se souvient. Même leurs noms sont perdus. Quand les dieux meurent, nul ne les pleure ni ne se les rappelle. Il est plus difficile de tuer une idée qu'un être vivant, mais ce n'est pas pour autant impossible.
Commenter  J’apprécie          60
Tu es vivant, bod. Cela signifie que tu as un potentiel infini , que tu peux tout faire, tout créer, tout imaginer, que si tu affectes le monde, le monde changera . Un potentiel . Quand on meurt, cela s'arrête .
Commenter  J’apprécie          60
Nous pourrions lui octroyer la latitude du cimetière.
Eh bien, pourquoi pas ? Ce ne serait pas la première fois que nous l'accorderions à un étranger.
Quelle idée ?!
C'est vrai, mais LUI n'était pas vivant.
Effectivement, mais je comprends Dame Owens.
Vraiment, Silas ?

Oui. Pour le meilleur et pour le pire - et je suis convaincu que c'est pour le meilleur - Dame Owens et son époux ont placé cet enfant sous leur protection mais il faut plus que deux bonnes âmes pour élever un enfant.

Il faut tout un cimetière.
Commenter  J’apprécie          20
En fait , je ne sais même pas pourquoi je parle à votre bande de vieux décrépits décervelés et ramollis, alors que ce petit va se réveiller avec une faim de loup. Et comment je fais, moi, pour lui trouver à manger dans ce cimetière, j'aimerais bien qu'on me le dise !

C'est bien là qu'est le problème. Comment allez-vous l'élever ?

Je peux m'en occuper ! Je le tiens bien, non ?

Soyez raisonnable, Betsy. Où va-t-il vivre ?

Ici.
Commenter  J’apprécie          20
Sur le flanc nord-ouest du cimetière s'était épanouie une végétation dense et luxuriante, bien au-delà de ce qu'eût pu maîtriser le jardin. Ce fut là que le menèrent ses pas, et il y reveilla une fratrie d'enfants victoriens, tous morts avant leur dixième anniversaire. Ils jouèrent à cache-cache au clair de lune.
Commenter  J’apprécie          22
p.140.
Les gens préfèrent oublier l'impossible. Cela rend leur monde plus sûr.
Commenter  J’apprécie          30
p.17.
- Dis-leur que la police sera plus intéressée par deux gosses qui forcent les plus jeunes à voler pour eux et à leur donner leur argent que par un gamin qui a dû voler un CD contre sa volonté. Que s'ils te touchent encore une fois, tu appelles la police, que tu as tout écrit, et que s'il t'arrive quelque chose, tes amis enverront immédiatement la lettre à la direction de l'école et à la police.
- Je ne peux pas.
- Alors tu leur donneras ton argent de poche tout le reste de ta scolarité, et tu auras toujours peur d'eux.
Commenter  J’apprécie          10
p.116.

"… et qu'il y a toujours des gens qui considèrent que leur vie est devenue tellement insupportable qu'ils hâtent leur transition vers un autre plan d'existence."
- Ils se tuent, tu veux dire ?
- Oui.
- Et ils sont plus heureux une fois morts ?
Parfois. Généralement pas. C'est comme les gens qui croient qu'ils seront heureux s'ils vont vivre ailleurs, et qui s'aperçoivent que ce n'est pas si simple. Où qu'on aille, on s'emmène avec soi, si tu vois ce que je veux dire.
Commenter  J’apprécie          10
Sois rêve et néant, poussière et vent, sois ténèbres et nuit, âme et envie, flotte et glisse, invisible et subreptice ici et là et n'importe où, nulle part et partout.
Commenter  J’apprécie          20
Owens ! venez donc voir cela !
Que je sois foudroyé si ce n'est pas un bébé, Dame Owens !
Evidemment, que c'est un bébé ! et la question est, que doit-on en faire?
Commenter  J’apprécie          22

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de P. Craig Russell (482)Voir plus

Quiz Voir plus

Quiz L'étrange vie de Nobody Owens

Quel est le nom du personnage principal ?

Never
Nobody
Notatall
Nathan

10 questions
6 lecteurs ont répondu
Thème : L'étrange Vie de Nobody Owens, tome 1 (BD) de P. Craig RussellCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *}