AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.56/5 (sur 51 notes)

Nationalité : Finlande
Né(e) : 1980
Biographie :

Pekka Juntti (né en 1980) est journaliste et auteur. Il est originaire de Tornio en Finlande. Son ouvrage, La Forêt après nous, a remporté le prix Finlandia pour la non-fiction en 2019. Chien sauvage est son premier roman. Engagé dans la sauvegarde de l’environnement, il se déplace en train dès qu’il le peut, y compris sur des trajets allant jusqu’à plusieurs jours.

Source : Gallmeister
Ajouter des informations
Bibliographie de Pekka Juntti   (1)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (7) Ajouter une citation
L’espoir est la seule ressource naturelle inépuisable.
Commenter  J’apprécie          71
Je me plongeais dans le livre, qui était pour moi de l'eau vive, car j'étais un poisson migrateur, toujours prêt à partir, n'importe où, loin de cette bourgade merdique.
Commenter  J’apprécie          40
Je m’accroupis, et le chien lèche mon oreille. Je l’enlace, enfonce mon visage dans son pelage. Enfin, je laisse mon chagrin m’envahir.
Commenter  J’apprécie          30
Les fantômes de mon passé s'emmêlaient dans les patins de mon traîneau, s'échouant l'un après l'autre sur le bord de la piste.
Commenter  J’apprécie          30
les touristes pensaient que les chiens de traîneau constituaient une méthode de transport traditionnelle, alors qu’ils avaient été importés d’Amérique. Avant, on se déplaçait grâce aux rennes et aux chevaux, les chiens ne servaient que pour la chasse et pour garder la maison. Ils auraient été impossible d’en entretenir en grand nombre : comment les aurait on nourris ?
Commenter  J’apprécie          10
Plösö, mon prof de SVT, avait raison : il faut garder espoir. […] Un jour, il nous avait montré un diaporama de deux heures sur les espèces d'animaux disparues, les forêts ravagées et les plans d'eau pollués. Debout à côté de l'écran de projection, muet comme une carpe, il avait laissé les images parler d'elles-mêmes. Des baleines échouées sur une plage, une maman orang-outan tuée au sommet d'un arbre, un Asiatique en train de cuire la tête d'un tigre en guise de trophée, des forêts tropicales exploitées, des banquises fondues. Une fois le fond bleu de son écran Windows réapparu, il s'était raclé la gorge et avait prononcé d'un air atone, tel un robot :
- Il faut garder espoir. L'espoir est la seule ressource naturelle inépuisable.
Commenter  J’apprécie          00
J’avais tout anticipé sauf le quotidien. C’était ça, les rêves. Le plaisir y était exagéré, le malheur minimisé.
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Listes avec des livres de cet auteur
Lecteurs de Pekka Juntti (63)Voir plus

¤¤

{* *}