AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Note moyenne 3.98 /5 (sur 660 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : Lexington, Kentucky , le 24/08/1958
Biographie :

Chris Offutt est un écrivain américain de roman policier.

Fils de l'écrivain Andrew J. Offutt (1934-2013), il suit les cours de l'Université d'État de Morehead. Diplômé, il entreprend un voyage à travers les États-Unis et exerce différents métiers pour vivre.

Il publie, en 1992, un premier recueil de neuf nouvelles, intitulé "Kentucky Straight", qui dépeint le quotidien rural du Kentucky.

Il commet par la suite deux romans semi-autobiographiques: "Le Fleuve et l'Enfant" ("The Same River Twice", 1993) et "Les hommes ne sont pas des héros" ("No Heroes: A Memoir of Coming Home", 2002), un roman de fiction: "Le Bon Frère" ("The Good Brother", 1997) et un second recueil de nouvelles: "Sortis du bois" ("Out of the Woods", 1999).

En 2018, il publie son deuxième roman, "Nuits Appalaches" ("Country Dark").

Principalement connu pour ses romans et ses recueils de nouvelles, il a également collaboré, de manière épisodique, comme scénariste à plusieurs séries télévisées américaines dont "True Blood" (2008), "Weeds" (2009) et "Treme"(2012).

En parallèle à sa carrière d'écrivain, Chris Offutt a été professeur dans plusieurs universités américaines et a collaboré avec différentes revues et journaux américains (New York Times, Men's Journal …).

+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Chris Offutt   (9)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

À l'occasion du Quai du Polar 2019, rencontre avec Chris Offutt autour de son ouvrage "Nuits appalaches" aux éditions Gallmeister. Retrouvez le livre : https://www.mollat.com/livres/2303417/chris-offutt-nuits-appalaches Propos traduits de l'anglais par Fleur Aldebert Notes de Musique : Bibliothèque Audio Youtube Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Dailymotion : http://www.dailymotion.com/user/Librairie_Mollat/1 Vimeo : https://vimeo.com/mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Tumblr : http://mollat-bordeaux.tumblr.com/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Blogs : http://blogs.mollat.com/

+ Lire la suite
Podcasts (1)


Citations et extraits (184) Voir plus Ajouter une citation
marina53   13 avril 2021
Nuits Appalaches de Chris Offutt
La lune était gibbeuse, à peine visible, comme si quelqu’un avait croqué dedans. L’opacité du ciel s’étendait dans toutes les directions. Les nuages bloquaient les étoiles, conférant à l’air une profondeur insondable. La limite des arbres avait disparu et les crêtes des collines se fondaient dans cette noire tapisserie. C’était la nuit Appalaches.
Commenter  J’apprécie          320
LaBiblidOnee   20 juin 2022
Les gens des collines de Chris Offutt
A l'armée j'ai accès à tout un tas d'infos. Un jour j'ai regardé notre arbre généalogique. Un singe m'a chié sur la gueule.
Commenter  J’apprécie          2810
le_Bison   14 septembre 2022
Sortis des bois de Chris Offutt
Tous les jours après le travail, je m'arrêtais au Pig's Eye, un bar avec de la pression pas chère, un billard et un juke-box. C'était le genre d'endroit où on pouvait se saouler tranquillement, parce que les flics avaient trop à faire avec les bars étudiants du centre-ville. Le plus gros connard du rade était le barman. Il aimait mettre les gens dehors. Au Pig, on pouvait fumer des pétards, on pouvait jouer au poker, on pouvait se battre, mais celui qui buvait trop était banni. Ca m'a toujours semblé bizarre - comme d'expulser quelqu'un d'un hôpital parce qu'il est malade.
Commenter  J’apprécie          160
le_Bison   18 septembre 2022
Sortis des bois de Chris Offutt
Les bars étaient fermés et j'ai marché une heure. J'étais entre bourré et sobre, ce qui emmène l'esprit dans de drôles de directions. A trente-cinq ans, j'étais sans travail et sans nulle part où dormir. Des dois je me dis que je n'ai jamais fait quoi que ce soit pour laisser une trace en ce bas monde.
Commenter  J’apprécie          90
marina53   12 avril 2021
Nuits Appalaches de Chris Offutt
Le monde lui parut beau pour la première fois, l'air nettoyé par la pluie, la surface de chaque feuille lustrée d'eau. Elle sentait l'odeur de la terre mouillée et des fleurs sauvages, entendait l'assemblée des oiseaux tisser son chant partout aux alentours.
Commenter  J’apprécie          220
marina53   12 avril 2021
Nuits Appalaches de Chris Offutt
Pour lui, le tonnerre intervenait quand deux nuages se percutaient. La foudre naissait de leur friction, comme les étincelles lorsqu’on frotte deux cailloux, et la pluie était une sorte de sang qui s’écoulait des nuages blessés.
Commenter  J’apprécie          220
JIEMDE   10 juillet 2021
Sortis des bois de Chris Offutt
Des fois, je me sens comme un roman anglais traduit en chinois. À l'envers et à rebours, et qu'on lit dans le sens contraire. Vous voyez ce que je veux dire ?
Commenter  J’apprécie          200
Isidoreinthedark   19 avril 2022
Les gens des collines de Chris Offutt
Tous les enfants apprenaient les mots "Comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés", un message fort généreux qui ne prévoyait pas de calendrier spécifique. Dans les collines il était plus pratique de pardonner les offenseurs après les avoir tués.
Commenter  J’apprécie          192
le_Bison   12 septembre 2022
Sortis des bois de Chris Offutt
- C'est où, chez vous ?

- Kentucky.

- Quelle partie ?

- Celle que les gens quittent.
Commenter  J’apprécie          131
Renod   16 juin 2016
Le Bon Frère de Chris Offutt
Le regard de Joe se reporta sur la lampe au plafond. Il sentit quelque chose qui changeait de place en lui, une certaine profondeur qui s’installait, et il comprit qu’il avait vieilli. Tout comme les enfants grandissaient par à-coups, l’âge avançait en brèves explosions, et Joe venait de faire un pas vers les crânes blanchis et ternes qui reposaient sur les étagères au-dessus de sa tête.
Commenter  J’apprécie          180

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura