AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 2.75 /5 (sur 4 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Paris , le 16/12/1918
Mort(e) à : Paris , le 27/12/2006
Biographie :

Pierre Charles Marcel Napoléon Leroyer, dit Pierre Delanoë, est un parolier français.

Juriste de formation, il entre dans l'administration fiscale et devient agent surnuméraire de la régie de l'Enregistrement, des Domaines et du Timbre.

Après guerre, il retrouve son beau-frère Gérald Biesel - dit Frank Gérald -, qui compose des musiques. Il s'amuse alors à mettre des paroles sur ces mélodies et il leur vient l'idée de monter un numéro de duettistes, Pierre au chant et Frank Gérald au piano. En 1948, "Y'a un pli au tapis du salon" est le titre de leur première chanson, à laquelle s'ajouteront d'autres titres comme "Rondo pour un électron".

En 1955, Pierre Delanoë donne sa démission pour devenir directeur des programmes de la station de radio périphérique Europe n°1, poste qu'il occupera jusqu'en 1960.

Il occupe ensuite le poste de président de la SACEM à trois reprises : de 1984 à 1986, de 1988 à 1990, et de 1992 à 1994.

Pierre Delanoë a écrit 5 000 chansons et poèmes. Il a écrit pour des interprètes aussi différents que Gilbert Bécaud (Nathalie, Et maintenant), Gérard Lenorman (La Ballade des gens heureux), Dalida (Laissez-moi danser, Salma Ya Salama, Ciao amore, ciao, Comme disait Mistinguett), Michel Sardou (Les Lacs du Connemara, Être une femme, Vladimir Ilitch), Joe Dassin (L'Été indien, Les Champs-Élysées), Michel Fugain (Je n'aurai pas le temps, Fais comme l'oiseau) ou Nana Mouskouri (L'Amour en héritage).

Il a également signé de nombreux poèmes ainsi qu'un opéra, "L'Opéra d'Aran".

site : http://www.pierre-delanoe.fr/
+ Voir plus
Source : Robert Laffon, Wikipedia
Ajouter des informations
Bibliographie de Pierre Delanoë   (7)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Les plus grands succès de l'homme aux 5000 chansons.


Citations et extraits (16) Voir plus Ajouter une citation
Pierre Delanoë
Nastasia-B   31 juillet 2021
Pierre Delanoë
Il y a dans l'air que l'on respire

Comme une odeur comme un malaise.

Tous les rats s'apprêtent à partir.

Ne vois-tu rien de ta falaise ?

Il y a dans les studios-délires

Comme un vieux son de Carmagnole.

Sœur Anne, si tu n'vois rien venir,

Ou tu es sourde, ou tu es folle.

Il y a dans les années qui viennent

Comme un retour au vent d'histoire,

Un vieux partisan dans la plaine,

Croissant de lune et drapeau noir.

Le vent ne sait plus où il souffle.

Ça tourbillonne ça rend colère,

Le cul posé entre deux gouffres

Beaucoup plus profonds que la mer.

Rigolez pas, mes camarades.

La débandade,

C'est pour demain.

Rigolez, pas mes camarades.

La débandade,

C'est pour demain.

J'ai des voyages en cavalcades,

Billet d'avion, chemin de fer.

Je sens monter des barricades

Comme des cailloux dans mes artères.

Je tourne en rond dans ma caverne,

Moitié furieux, moitié soumis

Avec en prime à ma lanterne

Une tristesse indéfinie.

Rigolez, pas mes camarades.

La débandade,

C'est pour demain.

Rigolez, pas mes camarades.

La débandade,

C'est pour demain.

À la fin des journées qui passent,

Quand on est seul, quand ça va mieux,

Lorsqu'on remet nos rêves en place,

Qu'on s'imagine vingt ans plus vieux,

Quels sont les hommes qui pourront dire :

« On a fait ce qu'on a voulu ! »

Sœur Anne si tu n'vois rien venir,

C'est plus la peine, on est foutu...



LA DÉBANDADE (co-écrit avec Michel SARDOU)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          402
Pierre Delanoë
Wyoming   06 février 2021
Pierre Delanoë
Tu le regretteras



La voix, drôle de voix

Profonde et saccadée

La voix qu'on écoutait tout bas

Les portes bien fermées

La voix qui racontait une France à ton goût

Quand elle va se taire, je te parie cent sous...

Le nom, drôle de nom

Écrit sur l'ouragan

Aux quatre murs de l'horizon

Claquant comme un slogan

Ce nom qui te parlait

De chez toi, de chez nous

Ce nom qui chante clair, je te parie cent sous... que

Tu le regretteras, Tu le regretteras

Tu le regretteras beaucoup

La vie, la longue vie

Que ton fils apprendra

Pour la leçon du mercredi

Et qu'il ne saura pas

Cette vie qui ne fut pas toujours à ton goût

Quand elle ne sera plus, je te parie cent sous...

C'est vraiment très dommage

Toi qui es mon ami

On n'est plus du même rivage

Quand on parle de lui

Cet homme légendaire

Au milieu des vivants

Le jour où on l'enterre, je te parie cent francs...

Tu le regretteras, Tu le regretteras

Tu le regretteras longtemps
Commenter  J’apprécie          171
Pierre Delanoë
moravia   11 avril 2021
Pierre Delanoë
Gloria



Et même si tu me dis

Que c'est fini

Que tu t'en vas

Et même s'il n'y a pas

Le moindre espoir de se revoir

Rappelle-toi où que tu sois

Dans l'univers que je bois

Dans ta rivière et que je vois

Dans ta lumière



Gloria, Gloria

Je n'ai pas su t'aimer

Il faut me pardonner

Et revenir sur mon rivage

Oh ! Gloria Gloria

Pourquoi m'as-tu quitté

J'aurai dû te garder

Bien enfermée

Dans une cage



Et même si l'on me dit

Que je suis fou de croire encore

Je t'aime et j'attendrai

Sans me lasser jusqu'à ma mort

Rappelle-toi que tout au bout

Du long chemin je suis là

Je t'appartiens et je t'attends

Chaque matin



Gloria Gloria

Je n'ai pas su t'aimer

Il me faut pardonner

Et empêcher que je naufrage

Oh ! Gloria Gloria

Pourquoi m'as-tu quitté

Je n'ai pas mérité

De finir seul ce long voyage
Commenter  J’apprécie          111
moravia   11 avril 2021
La vie en chantant de Pierre Delanoë
Et maintenant que vais-je faire

De tout ce temps que sera ma vie

De tous ces gens qui m'indiffèrent

Maintenant que tu es partie



Toutes ces nuits, pourquoi pour qui

Et ce matin qui revient pour rien

Ce cœur qui bat, pour qui, pourquoi

Qui bat trop fort, trop fort



Et maintenant que vais-je faire

Vers quel néant glissera ma vie

Tu m'as laissé la terre entière

Mais la terre sans toi c'est petit



Vous, mes amis, soyez gentils

Vous savez bien que l'on n'y peut rien

Même Paris crève d'ennui

Toutes ses rues me tuent



Et maintenant que vais-je faire

Je vais en rire pour ne plus pleurer

Je vais brûler des nuits entières

Au matin je te haïrai



Et puis un soir dans mon miroir

Je verrai bien la fin du chemin

Pas une fleur et pas de pleurs

Au moment de l'adieu



Je n'ai vraiment plus rien à faire

Je n'ai vraiment plus rien
Commenter  J’apprécie          101
Pierre Delanoë
moravia   16 avril 2021
Pierre Delanoë
Goldorak



Il traverse tout l'Univers

Aussi vite que la lumière

Qui est-il ? D'où vient-il ?

Formidable robot des temps nouveaux



Il jaillit du fond de la mer

Il bondit jusqu'à Jupiter

Qui est-il ? D'où vient-il ?

Ce terrible géant des nouveaux temps



C'est Goldorak le grand

Le grand Goldorak

Ah c'est Goldorak le grand

Le grand Goldorak



Il arrive du fond du temps

Comme un soleil éblouissant

Qui est-il ? D'où vient-il ?

Ce merveilleux génie de l'infini



Il est né d'une galaxie

Aux frontières d'une autre vie

Qui est-il ? D'où vient-il ?

L'invincible robot des temps nouveaux



Il traverse tout l'Univers

Aussi vite que la lumière

Qui est-il ? D'où vient-il ?

Formidable robot

Des temps nouveaux
Commenter  J’apprécie          105
moravia   10 avril 2021
La vie en chantant de Pierre Delanoë
Dans les années 80, un enfant à qui on demande ce qu'il fera plus tard, peut très bien répondre : je travaillerai dans la chanson.

C'était impensable en 1950. Quand j'ai dit à mon père ce que je faisais, il m'a regardé aussi surpris qu'un éléphant qui viendrait de pondre un œuf.
Commenter  J’apprécie          100
Pierre Delanoë
moravia   19 avril 2021
Pierre Delanoë
Moi monsieur j'ai fait la colo,

Dakar, Conakry, Bamako.

Moi monsieur, j'ai eu la belle vie,

Au temps béni des colonies.

Les guerriers m'appelaient Grand Chef

Au temps glorieux de l'A.O.F.

J'avais des ficelles au képi,

Au temps béni des colonies.



On pense encore à toi, oh Bwana.

Dis-nous ce que t'as pas, on en a.

Y a pas d'café, pas de coton, pas d'essence

En France, mais des idées, ça on en a.

Nous on pense,

On pense encore à toi, oh Bwana.

Dis-nous ce que t'as pas, on en a.



Pour moi monsieur, rien n'égalait

Les tirailleurs Sénégalais

Qui mouraient tous pour la patrie,

Au temps béni des colonies.



Autrefois à Colomb-Béchar,

J'avais plein de serviteurs noirs

Et quatre filles dans mon lit,

Au temps béni des colonies.



On pense encore à toi, oh Bwana.

Dis-nous ce que t'as pas, on en a.

Y a pas d'café, pas de coton, pas d'essence

En France, mais des idées, ça on en a.

Nous on pense,

On pense encore à toi, oh Bwana.

Dis-nous ce que t'as pas, on en a.



Moi monsieur j'ai tué des panthères,

A Tombouctou sur le Niger,

Et des Hippos dans l'Oubangui,

Au temps béni des colonies.

Entre le gin et le tennis,

Les réceptions et le pastis,

On se s'rait cru au paradis,

Au temps béni des colonies.



On pense encore à toi, oh Bwana.

Dis-nous ce que t'as pas, on en a.

Y a pas d'café, pas de coton, pas d'essence

En France, mais des idées, ça on en a.

Nous on pense,

On pense encore à toi, oh Bwana.

Dis-nous ce que t'as pas, on en a.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          82
moravia   18 septembre 2021
La vie en chantant de Pierre Delanoë
Tantôt Michel écrit quatre, huit, douze vers et s'arrête, satisfait ou épuisé. Dans ce cas il me donne la chanson à finir. Ce fut le cas des "Villes de solitude", de "la Marche en avant", de "Mon fils".

Tantôt je lui raconte une histoire ou une idée et c'est lui qui écrit. Ainsi pour "Les Vieux Mariés". Tantôt j'écris complètement et il modifie à son goût et généralement au mien, c'est le cas de "Je vous ai bien eus". "En chantant", et "Le France". Tantôt encore il me lance une idée ou un titre et j'écris. C'est ainsi qu'est né le scandaleux "Temps des colonies".

Pour "Le France" ce fut une collaboration parfaite sans aucun problème et qui aboutit à un succès foudroyant : cinq cent mille disques en dix jours.
Commenter  J’apprécie          70
moravia   18 juin 2021
La vie en chantant de Pierre Delanoë
Je venais de passer deux mois sur les routes à reculer devant l'avance allemande et à me faire mitrailler par ces salauds d'aviateurs italiens, qui s'amusaient à faire des cartons sur les longues files de militaires et de civils en retraite.
Commenter  J’apprécie          83
Pierre Delanoë
mosaique92   15 octobre 2017
Pierre Delanoë
Le parolier est un écrivain qui chante
Commenter  J’apprécie          90

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Thérèse Desqueyroux - François Mauriac

En quelle année a été publié le roman ?

1907
1917
1927
1937

10 questions
69 lecteurs ont répondu
Thème : Thérèse Desqueyroux de François MauriacCréer un quiz sur cet auteur

.. ..