AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4.47 /5 (sur 19 notes)

Biographie :

Sofiane Meziani est enseignant de lettres modernes dans le secondaire à Lille, il est aussi professeur d'Ethique musulmane au collège-lycée privé musulman Averroès à Lille et il est aussi écrivain

Il est membre du CMF (Collectif des musulmans de France) et a publié, avec AbdErahim Bouzelmate, "De l’Homme à Dieu, voyage au cœur de la philosophie et de la littérature".

Twitter : https://twitter.com/sofianemeziani

Ajouter des informations
Bibliographie de Sofiane Meziani   (7)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (30) Voir plus Ajouter une citation
enkidu_   20 juin 2016
L'Homme face à la mort de Dieu de Sofiane Meziani
« L’ère du vide »(1) ou de la pauvreté intérieure, époque où l’on assiste presque impuissant à l’effondrement tragique des hauteurs, à la dévitalisation de la conscience critique, à une crise sans précédent de la spiritualité, où la pensée manque cruellement d’épaisseur et où l’école se contente de fabriquer des citoyens dociles et conformes au système capitaliste. C’est le triomphe de l’ « homme-masse »(2), cet « enfant gâté » qui ne trouve rien à désirer en dehors de lui, et qui contente son esprit d’un répertoire d’idées toutes faites sans regard critique sur le spectacle que lui offre la société. On baigne ainsi dans la culture clash et du buzz où certains « intellectuels » ne ressemblent à rien d’autre qu’à des outils de divertissement sur les plateaux télévisés, à de simples agitateurs payés pour râler, autrement dit, à des polémistes qui ronchonnent sur commande. L’esprit de polémique a remplacé celui du dialogue et du débat d’idées. En effet, on ne retient d’une émission que les quelques minutes de clash entre deux invités : nous assistons presque impuissamment à une dangereuse stratégie de crétinisation lucrative de la société où les vedettes ne sont plus les penseurs ou les intellectuels véritables, mais les stars du ciné, de la téléréalité, du sport et de la chanson. On « enseigne l’ignorance », pour reprendre la formule de Michéa, parce que l’ignorance est source de profit.



Les prédateurs de notre société se nourrissent de l’abêtissement d’un peuple devenu un auditoire qui applaudit au show démagogique des politiciens, d’un troupeau électoral qui n’existe que dans l’isoloir, autrement dit, d’une masse de consommateurs qui vit au rythme des soldes, préoccupée par des besoins purement matériels pour ne pas dire artificiels. On chante les louanges du « progrès » à l’heure où l’humanité décline : « jadis l’esprit était Dieu, puis il s’est fait homme, à présent il devient canaille. »(3)



Ceci dit, pour fuir l’angoisse des conséquences des crises actuelles, chacun s’est replié sur lui-même en surinvestissant son espace privé. Plus rien n’existe en dehors de l’univers personnel du consommateur. L’Histoire ne semble plus avoir de sens pour lui. Céline, avec sa plume singulière, avait dénoncé cet individualisme en dévoilant l’imposture des liens sociaux et les duperies de langage dans les sociétés modernes. Plus d’aventure vers la sagesse, la fraternité, mais un « voyage au bout de la nuit » où l’on fait désormais l’expérience de l’individualisme, où chacun découvre ce que signifie être un pur individu au-delà du lien social.



(1) Gilles Lipovetsky, L’ère du vide, Folio Essais.

(2) José Ortega y Gasset, La révolte des masses, Les Belles Lettres.

(3) Nietzsche, Ainsi parlait Zarathoustra, p. 353, dans Œuvres, Flammarion. (pp. 29-30)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Umzayd   09 juin 2012
La Sîra du Prophète expliquée aux Jeunes de Sofiane Meziani
Ne prends jamais parti pour une personne qui commet une injustice quand bien même serait-elle de la même religion ou de la même origine que toi. Surtout, ne jamais donner raison à une personne qui a tord uniquement parce qu'elle serait marocaine, algérienne ou musulmane comme toi. Sois juste, toujours.
Commenter  J’apprécie          100
monkeydsalhia   15 juillet 2021
Le souffle de l'esprit de Sofiane Meziani
La vision moderne consiste en une limitation de la notion de la nature qui se trouve dépourvue d’éléments qualitatifs, et surtout à renverser les définitions traditionnelles de l’homme, réduit à n’être plus qu’une créature biologique.
Commenter  J’apprécie          00
monkeydsalhia   15 juillet 2021
Le souffle de l'esprit de Sofiane Meziani
En réduisant tout à la matière, la science moderne s’est privée de la dimension la plus importante et la plus profonde de l’univers, biaisant ainsi son regard sur le monde.
Commenter  J’apprécie          00
monkeydsalhia   15 juillet 2021
Le souffle de l'esprit de Sofiane Meziani
En rompant avec sa nature céleste, l’homme moderne s’est réduit à errer dans la mondanité.
Commenter  J’apprécie          00
Gribouille_idf   25 décembre 2018
Petit manifeste contre la démocratie de Sofiane Meziani
Ce manifeste n'est pas à la portée des acteurs agités du système.
Commenter  J’apprécie          70
Umzayd   02 juin 2012
La Sîra du Prophète expliquée aux Jeunes de Sofiane Meziani
Muhammad - salallahu alayhi wa salam - joyau de la prophétie. Il est dans ses actes et ses propos : un guide vers chaque bien, un avertisseur de chaque mal, celui qui appelle vers Allah et un flambeau éclatant par Sa permission..
Commenter  J’apprécie          50
Gribouille_idf   25 décembre 2018
Petit manifeste contre la démocratie de Sofiane Meziani
La modernité, la démocratie, la laïcité doivent cesser d'être conçues comme des horizons indépassables.
Commenter  J’apprécie          50
Karim80   29 mars 2021
L'Homme face à la mort de Dieu de Sofiane Meziani
L’Homme universel se distingue en ce sens de ce qu'lbn 'Arabî appelle « l'homme-animal », c'est-à-dire, en termes nietzschéen, du « dernier homme », en imprimant en lui les Noms et Attributs divins ou, plus clairement, en se réalisant par l'actualisation de la puissance divine qui l'habite. Chez l'homme ordinaire, la nature divine demeure virtuelle et ne devient actuelle qu'après avoir effectivement réalisé toutes les vérités universelles qui se reflètent dans sa forme. Ainsi, en revêtant la nature humaine, Dieu se révèle à travers les facultés sensitives de l'homme et agit par ses moyens d'action. Quand la nature divine devient le contenu de la nature humaine, chaque qualité humaine devient un aspect du divin, comme l'enseigne une célèbre tradition divine exprimée par la bouche du Prophète : « Mon adorateur ne cesse de se rapprocher de Moi, jusqu'à ce que Je l'aime ; et quand Je l'aime, Je suis l'ouïe par laquelle il entend, la vue par laquelle il voit, la main avec laquelle il saisit et le pied avec lequel il marche. » Ainsi, le soufi est celui qui a anéanti sa condition d'homme pour laisser place à l'irruption du Divin, celui qui, en d'autres termes, s'est vidé de lui pour laisser place à Dieu.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Gribouille_idf   03 février 2019
Petit manifeste contre la démocratie de Sofiane Meziani
Penser la société, ce n’est pas penser l’institution. C’est penser l’éducation.
Commenter  J’apprécie          30

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




.. ..