AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.82/5 (sur 19 notes)

Nationalité : Allemagne
Né(e) à : Hambourg , 1988
Biographie :

Verena Keßler est née en 1988 à Hambourg.
Elle a étudié à l’Institut Allemand de Littérature de Leipzig. Elle a participé aux programmes de mentorat et d’accompagnement pour jeunes auteurs de la Kölner Schmiede en 2018, de la fondation Jürgen Ponto en 2019, et de la ville de Klagenfurt dans le cadre du 23ème salon de littérature de Klagenfurt.

Ajouter des informations
Bibliographie de Verena Kessler   (2)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
Elle s’assoit et retire la couverture. Un vent glacial souffle dans la chambre. Elle sentait une telle chaleur dans la maison de retraite, comme si on avait réglé le chauffage au maximum dans toutes les chambres. L’air était sec et sentait bon. Elle n’a pu s’empêcher de penser au passé, aux jours et aux semaines pendant lesquels on n’avait pas encore emmené les morts. Au-dessus de la ville flottait une cloche faite de l’odeur doucereuse des cadavres et du brûlé.
Commenter  J’apprécie          80
Au réveil, elle sent sa tête lourde et ses membres raides, il fait froid dans la chambre. Elle a oublié de fermer la fenêtre qui est restée ouverte. Elle se demande un instant où elle était ce matin avec Steffan, puis lui revient l’image des couloirs jaune pâle dans la maison de retraite et elle commence à s’agiter. On ne peut presque rien y apporter. Tout est fourni dans les petites chambres : les meubles, les draps, les serviettes, les rideaux. “Tout ce qu’il faut”, a dit la jeune directrice enthousiaste et elle aurait tant voulu lui demander si elle aussi, elle vit dans dix-huit mètres carrés et dort dans les draps des autres. Mais elle a plutôt hoché gentiment la tête et fini par signer. L’idée lui semble absurde : devoir vider la maison en quelques semaines, cette maison où elle a passé sa vie entière, emballer tout ça pour le donner ou, pire, l’envoyer à la poubelle. Elle s’assoit et retire la couverture. Un vent glacial souffle dans la chambre. Elle sentait une telle chaleur dans la maison de retraite, comme si on avait réglé le chauffage au maximum dans toutes les chambres. L’air était sec et sentait bon. Elle n’a pu s’empêcher de penser au passé, aux jours et aux semaines pendant lesquels on n’avait pas encore emmené les morts. Au-dessus de la ville flottait une cloche faite de l’odeur doucereuse des cadavres et du brûlé
Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Listes avec des livres de cet auteur
Lecteurs de Verena Kessler (30)Voir plus

Quiz Voir plus

Ce soir je serai la plus belle...

Son père lui disait qu'elles étaient toutes belles...

Hugues Aufray
Jean-Louis Trintignant
Claude François
René Cassin
John Travolta
Jean-Paul Sartre
Léo Ferré

15 questions
53 lecteurs ont répondu
Thèmes : beauté , beau gosse , belle , belles filles , littérature , chanson , cinema , humourCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *}