AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Note moyenne 4.28 /5 (sur 843 notes)

Nationalité : Maroc
Né(e) à : Kénitra , le 05/01/1971
Biographie :

Rachid Benzine est un islamologue, politologue et enseignant franco-marocain.

Arrivé en France à l'âge de sept ans, il devient plus tard champion de France de kickboxing en 1996. Avant de s'orienter vers des études d'Histoire et d'islamologie.

Il a enseigné à l'Institut d'études politiques d'Aix en Provence, dans le cadre du Master "Religions et société", et a été chercheur associé à l'observatoire du religieux. Il a également donné des cours à la faculté catholique de Louvain La neuve et à la faculté de théologie protestante de Paris.

Rachid Benzine est notamment codirecteur de la collection Islam des lumières aux éditions Albin Michel.
Écrivain prolixe, il s'attache à penser un islam en phase avec notre temps et s'investit également dans le dialogue islamo-chrétien.
+ Voir plus
Source : Wikipedia, Le Monde des Religions
Ajouter des informations
Bibliographie de Rachid Benzine   (13)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Rachid Benzine : le camp des enfants perdus


Citations et extraits (254) Voir plus Ajouter une citation
Plumeetencre   22 février 2022
Ainsi parlait ma mère de Rachid Benzine
Bref, dès mon plus jeune âge, j'ai dévoré les bouquins comme d'autres les pâtes. Pour donner une réalité à des désirs enivrants. La quête d'une autre vie, en somme. Qui m'a toujours différencié de mes frères, tous happés très tôt par la nécessité de contribuer à la survie de la famille. Mon père est en effet mort quelques jours avant mes sept ans, écrasé par une palette de livres. Un destin qui ne m'a pas fâché avec la lecture. Juste avec les palettes. Et encore.
Commenter  J’apprécie          343
PetiteBichette   27 mars 2022
Voyage au bout de l'enfance de Rachid Benzine
L'émir a pris ma tête dans sa grosse main et il m'a donné une immense claque. Il m'a mis devant tout le groupe de lionceaux et il a ordonné aux autres de me frapper. Ils ont hésité. Et puis un d'abord, puis un autre se sont lancés. Je crois qu'ils avaient autant peur que moi. Alors ils m'ont frappé chacun leur tour mais sans vraiment me faire mal. J'ai cru ce jour-là que j'allais mourir. Alors je récitais dans ma tête à toute vitesse des poèmes que j'avais appris à l'école. Pour mourir dans ce qu'il y a de plus beau. (p.34)
Commenter  J’apprécie          310
Roggy   24 février 2018
Nour, pourquoi n'ai-je rien vu venir ? de Rachid Benzine
La haine est la colère des lâches.
Commenter  J’apprécie          330
Plumeetencre   21 février 2022
Ainsi parlait ma mère de Rachid Benzine
Vous vous demandez sans doute ce que je fais dans la chambre de ma mère. Moi, le professeur de lettres de l'Université catholique de Louvain. Qui n'a jamais trouvé à se marier. Attendant, un livre à la main, le réveil possible de sa génitrice. Une maman fatiguée, lassée, ravinée par la vie et ses aléas. La peau de chagrin, de Balzac, c'est le titre de cet ouvrage. Une édition ancienne, usée jusqu'à en effacer l'encre par endroits. Ma mère ne sait pas lire. Elle aurait pu porter son intérêt sur des centaines de milliers d'autres ouvrages. Alors pourquoi celui-ci? Je ne sais pas. Je n'ai jamais su. Elle ne le sait pas elle-même. Mais c'est bien celui-ci dont elle me demande la lecture à chaque moment de la journée où elle se sent disponible, où elle a besoin d'être apaisée, où elle a envie tout simplement de profiter un peu de la vie. Et de son fils.
Commenter  J’apprécie          284
Ladybirdy   12 février 2022
Voyage au bout de l'enfance de Rachid Benzine
Quand il a vu « Achille » qui battait de la queue, il s’est approché de lui tout en douceur. Et d’un coup il l’a attrapé par le cou et Achille s’est mis à hurler très fort. Il a sorti un couteau et il l’a égorgé en disant : « Tu as ta réponse, Farid. Voilà ce qu’Allah fait aux chiens. Aux chiens d’infidèles. » Et il a éclaté de rire. 
Commenter  J’apprécie          275
fanfanouche24   20 février 2020
Ainsi parlait ma mère de Rachid Benzine
Mes parents et moi nous avons vécu ensemble mais jamais en même temps. (p. 14)
Commenter  J’apprécie          262
Plumeetencre   24 février 2022
Ainsi parlait ma mère de Rachid Benzine
Ma mère n'a jamais vraiment compris le français. Alors quand un médecin, ou un employé de la mairie, ou de la sécurité sociale, ou un professeur d'école, lui posait une question, elle a toujours répondu invariablement "oui", sans se soucier davantage des effets de ses réponses. Cela nous a valu des ennuis avec la terre entière : la police, les impôts, les services sociaux, la banque, les hôpitaux et toutes les administrations.
Commenter  J’apprécie          232
Emylit23   21 juin 2020
Ainsi parlait ma mère de Rachid Benzine
Ma mère m'a demandé de tirer les rideaux pour voir danser les flocons. "Tu vois, mon fils, ces flocons? C'est les oreillers des anges...ils viennent me chercher", a-t-elle soufflé. J'ai souri. La poésie de ma mère m'étonnerait toujours, elle qui n'avait jamais écrit pouvait parfois sortir des phrases qui me laissaient muet. "Non, maman, ils viennent juste te bercer", lui ai-je répondu, pour masquer mon émotion.
Commenter  J’apprécie          230
Cannetille   30 mai 2022
Voyage au bout de l'enfance de Rachid Benzine
Les malheurs des enfants, je crois que ça n’intéresse jamais vraiment les gens. Sinon, ça ferait longtemps qu’on les ferait plus souffrir. Et il y aurait depuis longtemps une Convention internationale des droits de l’enfant.
Commenter  J’apprécie          230
PetiteBichette   26 mars 2022
Voyage au bout de l'enfance de Rachid Benzine
Et puis on est arrivés en Syrie. Là, ils m’ont dit où on était. Ça s’appelait Raqqah. Papa et maman, ils étaient très excités. Je les avais jamais vus aussi heureux. Ils m’ont dit que c’était le paradis ici. Moi je croyais que le paradis c’était dans le ciel, quand on est mort. Papa s’est habillé avec des vêtements très larges et un turban. Maman a mis un niqab. Tout noir. On voyait que ses yeux. Pour rire, elle me disait que c’était pour me surveiller comme depuis la meurtrière d’un château. (p.12)
Commenter  J’apprécie          220

Acheter les livres de cet auteur sur
LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Lecteurs de Rachid Benzine (1073)Voir plus


Quiz Voir plus

Marathon-quiz : 50 classiques français

Qui a écrit "Les Fourberies de Scapin" ?

Corneille
Racine
Molière
Marivaux

50 questions
913 lecteurs ont répondu
Thèmes : classique français , littérature française , classiqueCréer un quiz sur cet auteur