AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Note moyenne 4.1 /5 (sur 22 notes)

Nationalité : Pays-Bas
Biographie :

Victoria Charles est professeur d'histoire de l'art. Elle a publié plusieurs ouvrages sur différents artistes et a participé régulièrement à Art Information, un guide international sur l'art.
Écrivant fréquemment des articles pour des journaux et magazines spécialisés, Victoria Charles a récemment pris part à l'écriture d'un ouvrage collectif, Peintures de Génie -1000 chefs-d’œuvre du XIIIe siècle à nos jours.

Ajouter des informations
Bibliographie de Victoria Charles   (43)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (26) Voir plus Ajouter une citation
Jacopo   05 juin 2022
Vincent Van Gogh de Victoria Charles
Ne crois donc pas que j'entretiendrais artificiellement un état fiévreux, mais sache que je suis en plein calcul compliqué, d'ou résultent l'un après l'autre des toiles faites vite, mais longtemps calculées d'avance. Et voilà lorsqu'on dira que cela est trop vite fait, tu pourras répondre qu'eux ils ont trop vite vu. D'ailleurs je suis maintenant en train de repasser un peu sur toutes les toiles, avant de les envoyer.
Commenter  J’apprécie          50
Jacopo   05 juin 2022
Vincent Van Gogh de Victoria Charles
Je parviendrai un jour à gagner ma vie, non dans le luxe, mais selon le vieille recette. Tu gagneras ton pain à la sueur de ton front.
Commenter  J’apprécie          62
Mimimelie   04 avril 2022
Giuseppe Arcimboldo de Victoria Charles
Bien que partiellement oublié du XVIIe au XIXe siècle, l’héritage artistique d’Arcimboldo fut réinterprété par des peintres symbolistes comme Odilon Redon et Arnold Böcklin ainsi que des artistes surréalistes comme Salvador Dalí, Marcel Duchamp, Max Ernst et René Magritte. Aujourd’hui, l’imagerie d’Arcimboldo continue de défier l’imagination du spectateur en déployant tous les ressorts de sa créativité artistique et tout son enchantement.
Commenter  J’apprécie          40
Mimimelie   15 avril 2018
Victoria Charles
COLOGNE

Wallraf-Richartz-Museum & Fondation Corboud

Considéré comme l’un des plus prestigieux musées de Cologne, le Wallraf-Richartz Museum & Fondation Corboud abrite une collection d’art allant du Moyen Âge au début du XXe siècle, mais également des Tmuvres de style gothique, de la Renaissance et impressionnistes qui traversent sept cents ans d’histoire de l’art. Le Wallraf-Richartz-Museum & Fondation Corboud possède la plus importante collection impressionniste et post-impressionniste d’Allemagne.

La collection graphique abrite également quelques trésors, des miniatures, des dessins et des aquarelles, mais la pièce la plus rare de la collection reste le Livre des Heures de Sophia van Bylant.



Artistes majeurs :

Albrecht Dürer

Edvard Munch

François Boucher

Roy Lichtenstein

Stefan Lochner



Commenter  J’apprécie          30
Mimimelie   10 février 2019
Picasso de Victoria Charles
Picasso qui, en 1906 se compare à un ténor atteignant une note plus haute que celle écrite dans la partition, n’est jamais subjugué par ce qui l’entraîne : il commence toujours là où l’influence finit.
Commenter  J’apprécie          40
Mimimelie   15 avril 2018
L'art en Europe de Victoria Charles
DRESDE



Dresde est une ville allemande connue pour avoir été l’une des capitales des rois saxons. Le centre de Dresde a subi une importante reconstruction après avoir été complètement détruit pendant la Seconde Guerre mondiale. Furent restaurés la Katholische Hofkirche (cathédrale), le Semperoper (l’Opéra) et le Dresdner Frauenkirche (église luthérienne). À la suite de cette reconstruction, Dresde retrouva un équilibre et est aujourd’hui reconnue non seulement pour ses nombreux musées et collections d’art faisant d’elle la « Florence de l’Elbe », mais aussi pour les parcs, jardins et réserves naturelles qui l’entourent.



L’Albertinum, le musée d’Art moderne, doit son nom au roi Albert de Saxe et au fait que la transformation du bâtiment en musée ait eu lieu sous son règne au XIX e siècle. Initialement construit pour accueillir la collection royale de sculptures antiques et modernes, le musée abrite également la Galerie Neue Meister (la galerie des nouveaux maîtres) et n’a subi aucun

changement depuis 1965.

Les deux musées, la Neue Galerie et le musée des sculptures, possèdent donc à eux deux des Tmuvres allant de la période

romantique à notre époque, et bénéficient d’une renommée mondiale pour l’étendue de leur collection.



Artistes majeurs :

Adrian Ludwig Richter

Carl Gustav Carus

Caspar David Friedrich

Georg Baselitz

Paul Gauguin
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Mimimelie   15 avril 2018
L'art en Europe de Victoria Charles
BERLIN /

La Neue Nationalgalerie de Berlin (la nouvelle galerie nationale) est l’un des musées, si ce n’est le musée d’art moderne allemand le plus connu. Ouverte en 1968, la galerie était un complément de la Nationalgalerie et fut utilisée comme moyen de transmission de l’expression sociale et artistique à travers son design architectural et ses collections. Le marchand d’art Otto van de Loo fit des donations pour la collection, de peintures abstraites et informelles provenant de groupes artistiques comme les mouvements Cobra ou Spur.

Surnommé le « temple de verre » grâce aux poutres d’acier qui supportent les murs de verre, le musée est devenu l’élément architectural phare de Berlin pour son design. Sa collection, qui se concentre sur l’art du XXe siècle, est en mesure de faire passer un message social. Après la réunification, le musée accueillit une collection en provenance de la République démocratique allemande qui n’aurait pu être mieux exposée que dans la Neue Nationalgalerie.



Artistes majeurs Edvard Munch

Ernst Ludwig Kirchner

Max Pechstein

Pablo Picasso

Salvador Dalí
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Mimimelie   04 avril 2022
Giuseppe Arcimboldo de Victoria Charles
Le brillant essai de Thomas Dacosta Kaufmann sur les «Allégories d’Arcimboldo » démontre clairement l’importance du patronage de l’artiste et éclaire le sens de son imagerie. Kaufmann contredit les interprétations erronées développées au XVIe siècle par les contemporains d’Arcimboldo, telles que celle de Lomazzo suggérant que les Quatre Éléments s’inspiraient de « tableaux de tavernes », celle de Comanni voyant ses tableaux comme des scherzi (plaisanteries), et celle de Morigia les appelant bizzarie (bizarreries).



La découverte par Kaufmann de textes et de poèmes en latin dédiés à l’empereur Maximilien II par Giovanni Baptista Fonteo (Joannes Baptista Fonteius Primio) expliqua la signification de la représentation des Quatre Saisons et des Quatre Éléments pour Arcimboldo. Ils étaient en effet conçus pour célébrer la cour impériale des Habsbourg et ses souverains. Les personnifications étaient proposées comme des grilli, concepts intellectuels, destinés à magnifier le pouvoir bienveillant de l’empereur Habsbourg et faisaient allusion à la nature harmonieuse de son règne. Kaufmann défiait la vision traditionnelle des cycles des Quatre Saisons et des Quatre Éléments selon laquelle il s’agissait de plaisanteries personnelles, de curiosités humoristiques ou de moqueries à l’encontre de la cour impériale des Habsbourg. La discorde entre érudits tournait principalement autour des multiples interprétations du mot italien du XVIe siècle, grilli. Pour certains, grilli signifiait plaisanteries ou jeux de mots, pour les autres il signifiait concepts intellectuels.



Cette dernière interprétation s’accordait au style maniériste et à sa propension à composer une imagerie intégrant un symbolisme complexe et ambigu à l’intention de l’intelligenzia des humanistes et des artistes. Les manuscrits découverts par Kaufmann véhiculent une vision radicalement différente où l’objectif de l’imagerie était un concept intellectuel, associant personnification et célébration de la nature (saison et éléments). De plus, les documents clarifient la position d’Arcimboldo à la cour, où il n’était pas seulement peintre, mais l’inventeur d’arrangements musicaux, de jeux, de tournois, de spectacles et de costumes pour les parades et les diverses festivités. Les activités d’Arcimboldo faisaient de lui un personnage similaire à Léonard de Vinci dans son rôle artistique auprès du duc de Milan et de Giorgio Vasari, impresario auprès du duc de Florence.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Jacopo   05 juin 2022
Vincent Van Gogh de Victoria Charles
Le premier article, publié en 1890, donnait des détails sur la maladie de van Gogh. L'auteur de l'article voyait le peintre comme un «génie terrible et dément, souvent sublime, parfois grotesque, toujours à la limite du cas pathologique ». On sait très peu de choses sur l'enfance de Vincent. Á l'âge de 11 ans, il dut quitter le «nid humain », comme il le nommait lui-même, pour poursuivre sa scolarité dans divers internats. Le premier portrait nous montre van Gogh comme un jeune homme sérieux de dix-neuf ans. A cette époque, il avait déjà travaillé trois ans à La Haye et ensuite à Londres, dans la galerie Goupil & Co. En 1874, son amour pour Ursula Loyer s'acheva dans un désastre et un an plus tard, il fut transféré à Paris, contre son gré. A l'issue d'une discussion particulièrement violente au moment des fêtes de Noël 1881, son père, pasteur, ordonna à Vincent de partir. Avec cette ultime rupture, il abandonna son nom de famille, signant ses toiles d'un simple «Vincent ». Il se rendit à Paris et ne retourna jamais en Hollande. Á Paris il fit la connaissance de Paul Gauguin, dont il admirait énormément les peintures. L'autoportrait fut le principal sujet de Vincent de 1886 à 1888. En février 1888, Vincent quitta Paris pour Arles, et essaya de persuader Gauguin de le rejoindre. Les mois passés à attendre Gauguin furent les plus productifs de la vie de van Gogh. Il voulait montrer à son ami autant de toiles que possible et décorer la Maison jaune. Mais Gauguin ne partageait pas sa vision de l'art et rentra finalement à Paris. Le 7 janvier 1889, quatorze jours après son automutilation, Vincent quitta l'hôpital. Ignorant sa propre folie, il espérait se rétablir et oublier, mais en réalité, il y retourna deux fois cette année là. Au cours de son ultime séjour à l'hôpital, Vincent peignit des paysages dans lesquels il recréait le monde de son enfance. On dit que Vincent van Gogh se tira une balle dans la tempe dans un champ, mais décida de rentrer à l'hôtel et de se coucher. Le propriétaire informa le Dr Gachet et son frère, Theo ; ce dernier décrivit les derniers instants de sa vie qui prit fin le 29 juillet 1890 : «Je voulais mourir. Mais j'étais assis à son chevet, lui promettant que nous allions le guérir. [...] », il répondit : «La tristesse durera toujours. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Mimimelie   15 avril 2018
L'art en Europe de Victoria Charles
COLOGNE

Wallraf-Richartz-Museum & Fondation Corboud

Considéré comme l’un des plus prestigieux musées de Cologne, le Wallraf-Richartz Museum & Fondation Corboud abrite une collection d’art allant du Moyen Âge au début du XXe siècle, mais également des Tmuvres de style gothique, de la Renaissance et impressionnistes qui traversent sept cents ans d’histoire de l’art. Le Wallraf-Richartz-Museum & Fondation Corboud possède la plus importante collection impressionniste et post-impressionniste d’Allemagne.



La collection graphique abrite également quelques trésors, des miniatures, des dessins et des aquarelles, mais la pièce la plus rare de la collection reste le Livre des Heures de Sophia van Bylant.



Artistes majeurs :

Albrecht Dürer

Edvard Munch

François Boucher

Roy Lichtenstein

Stefan Lochner
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur
LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Morts violentes

L’écrivain américain Ernest Hemingway est mort….

assassiné
exécuté
tué à la guerre
suicidé
dans un accident

12 questions
13 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur