AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 2.75 /5 (sur 22 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Après une adolescence à Clermont-Ferrand et trois années à l'Ecole Polytechnique, il entre dans la vie active avec un doctorat en Informatique Mathématique et est recruté comme maître de conférences à l'université d'Auvergne en 2000.
Baignant depuis l'enfance dans le cinéma (de Spielberg et Kubrick aux frères Wachowski ou Night Shyamalan), la littérature fantastique (Lovecraft, Stephen King, Dan Simmons, Umberto Eco...), les jeux de rôle et vidéo... lui et son frère, Cédric Gérard -auteur de la couverture de 676- se nourrissent de cultures urbaines et développent leur propre imaginaire.
Yan Gerard commence à écrire sa première nouvelle en 2003. Cinq ans plus tard, le manuscrit fait plus de 400 pages. Son nom est 676.



Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaoui   16 février 2016
676 de Yan Gérard
Il ne s’agissait pas de mathématiques constructives mais d’élucubrations fantaisistes qui s’enchevêtraient peu à peu pour hanter mon sommeil et me couper de la réalité. Les psychiatres ne connaissaient pas de remède, le seul exutoire était de faire du sport, des séances de gymnastique pendant lesquelles je pouvais lâcher la bride à mes démons sans mettre en danger l’équilibre précaire de ma santé mentale.
Commenter  J’apprécie          50
rkhettaoui   16 février 2016
676 de Yan Gérard
Il fallait pourtant que je sorte de ma léthargie. J’avais des exercices physiques à faire. Ce qui n’était pour la plupart des gens qu’une récréation revêtait pour moi un caractère d’obligation. Je devais à tout prix me défouler car c’était le seul moyen efficace pour évacuer les vagues de cauchemars numériques que mon esprit torturé soulevait autour de moi. Ce dérèglement était la contrepartie de mon aptitude hors norme pour les mathématiques. Les nombres m’étaient familiers au point que, si je leur laissais libre cours, toute chose finissait par ne plus apparaître que sous une forme algébrique.
Commenter  J’apprécie          40
rkhettaoui   16 février 2016
676 de Yan Gérard
Le principal divertissement auquel nous nous livrions consistait à tenter d’accomplir les sortilèges décrits dans de vieux livres achetés aux bouquinistes de Cambridge, de Londres ou même de Paris. Il fallait de la patience, les préparatifs pouvaient durer plusieurs mois et, quand arrivait le moment de mettre en œuvre le rituel, il ne fallait pas se défiler. La peur nous prenait à la gorge. En général, les résultats n’étaient pas à la hauteur de ce que nous espérions. Nous nous en tirions avec une frousse à pisser dans notre froc, rien de bien grave sauf que l’échec n’a pas toujours été au rendez-vous. Il s’est produit plusieurs fois des manifestations qu’un esprit rationnel refuserait d’admettre, je peux vous dire que ce genre d’expériences vous glace le sang d’une terreur qui ne s’évanouit pas en une semaine mais qui s’installe dans vos rêves de gosse pour hanter votre vie d’adulte.
Commenter  J’apprécie          10
LectureChronique2_0   09 mars 2019
676 de Yan Gérard
Ces ouvrages perdus ou disparus lui ont confirmé ce que vous savez désormais, à savoir que les nombres possèdent un pouvoir qui dépasse ce que la raison est capable de comprendre. Albert affirmait que la combinaison de certaines propriétés peut conférer à certains nombres une signification qui va bien au-delà des mathématiques.

Il les comparait à des noms qui, s'ils sont invoqués dans un rituel de kabbale, peuvent permettre d'invoquer l'entité qu'ils désignent, au même titre qu'une puissante formule magique . C'est pour cela que les principes d'invocation par la kabbale sont régis par les lois mathématiques. Ce sont ces lois qu'a redécouvertes Newton mais les Apôtres ont fait d'immenses progrès depuis cette époque.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui   16 février 2016
676 de Yan Gérard
S’il n’avait pas cru à la possibilité d’agir à travers le vide, une idée de nature profondément mystique, Newton n’aurait jamais formulé sa théorie de la gravitation. En marge de ses travaux célèbres en mathématiques et physique, il se consacrait à l’alchimie et à la magie. On dit qu’il était à la recherche de l’âme qui anime la matière. Il n’était pas le seul à la chercher. Sous un nom ou sous un autre, cette quête était aussi celle des grands alchimistes italiens Marsile Ficin et Paracelse. Newton était un adepte, il connaissait parfaitement les travaux de Pic de la Mirandole, Agrippa, Guillaume Postel et des autres grands initiés. Il a d’ailleurs lui-même traduit La Table d’Émeraude, l’un des textes fondateurs de l’alchimie auquel on prête des liens avec la kabbale et l’arbre des sefirot.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   16 février 2016
676 de Yan Gérard
Les énigmes les plus difficiles auxquelles l’humanité se soit jamais confrontée concernent les nombres et en particulier les nombres premiers. Le fait que tous ces problèmes puissent se ramener à la résolution d’une simple équation était une avancée remarquable.

— Le sens de tout cela, c’est qu’il suffit de savoir résoudre les équations diophantiennes pour avoir à portée l’ensemble des résultats les plus ardus. Mais il n’y a pas de miracle, car la contrepartie de ce principe est justement l’inexistence de méthodes de résolution efficace. Ce genre d’équations ne peut être résolu qu’au coup par coup.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   16 février 2016
676 de Yan Gérard
Il a été victime d’une mort subite, c’est le genre d’accident que peut déclencher une émotion trop violente. Et l’émotion la plus violente est la peur.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui   16 février 2016
676 de Yan Gérard
Ce qui paraît le fruit du hasard est parfois la meilleure façon de dissimuler un secret.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui   16 février 2016
676 de Yan Gérard
Mon épouse pense que je devrais boire des jus de fruits. C’est le Dr Smith qui lui a mis cette idée en tête, mais l’âge donne trop peu de privilèges pour que l’on se prive de celui d’apprécier une bonne bouteille quand on l’a sous la main.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   16 février 2016
676 de Yan Gérard
Les équations et leurs solutions composaient un monde en lui-même, un monde familier dans lequel je vivais reclus, à la recherche d’orchidées jamais inventoriées par nul autre que mon maître.
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Bibliographie de Yan Gérard(1)Voir plus


Quiz Voir plus

Oh, Antigone !

Comment se prénomme la sœur d'Antigone ?

Sophie
Hermine
Ismène

10 questions
1813 lecteurs ont répondu
Thème : Antigone de Jean AnouilhCréer un quiz sur cet auteur