AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Séma éditions


Livres les plus populaires voir plus


Dernières critiques
jonatjackson
  20 septembre 2018
À l'heure où je succombe de Jean-Pierre Favard
- Ce que j’ai aimé



Une écriture fluide, efficace, visuelle et transmettant à merveille les émotions et les sensations des personnages.

Le suspens, certainement LE point fort de ce livre. Très réaliste et immersif.

Difficile de lâcher l’histoire une fois prise en main. Elle est prenante et on souhaite vivement savoir ce qui se passe après chaque découverte.

On en apprend plus sur les légendes locales et notamment sur les druides de l’époque gauloise (l’histoire se situe non loin de là où Vercingétorix a livré l’ultime bataille des Gaulois face aux Romains).

Au-delà du suspens et du côté historique, c’est le côté vieux film d’horreur vintage qui fait plaisir et qui transpire à travers la lecture.

Une histoire horrifique qui peut plaire aux personnes qui ne sont pas fan de morts tragiques et de boucheries de tueurs en série. Il est accessible à tous.



- Ce que j’aurai aimé, ce qui m’a dérangé



La taille relativement courte du récit est l’un de ses plus gros défaut dans le sens où l’auteur doit aller à l’essentiel et ne développe qu’assez peu les personnages (hormis Julien et Lou).

Personnellement déçu que l’histoire ne soit pas un peu plus « horrifique » mais cela n’engage que moi. Amateur de grands frissons, d’actions et d’écriture nerveuse, je n’ai pas eu mon comptant de sang. Je souligne dans les + son accessibilité et, je ne nie pas, cela est sympa d’avoir quelque chose de plus « léger » dans une histoire Fantastique. Mais pour moi il manquait ce côté horreur avec meurtre ou décès de façon inexplicable et violente.

Ce dernier quart quoi…un Bad-trip, une longue explication historique et enfin le dénouement qui tombe un peu de nulle part. Autant j’ai été convaincu par les 3/4 du livre pour les raisons citées plus haut, autant ce Ending m’a laissé sur ma faim. D’autres crieront très certainement au génie et auront adoré ce dénouement. Personnellement, j’aurai peut-être bien vu ça dans un film, mais à la lecture je n’ai pas adhéré (ou en tout cas pas à 100% car le Bad trip était encore cool).



- Conclusion



L’un des derniers bébés de la maison d’édition belge Séma Éditions est porteur d’une promesse claire –> le suspens jusqu’au bout. Un petit livre d’angoisse qui rappellera aux nostalgiques les bons vieux films d’horreur avec maison abandonnée au milieu des bois et phénomènes inexplicables. Le tout porté par les mythologies du Morvan et la plume acérée de l’auteur qui sont de vrais plus dans ce récit. J’aurai pu être entièrement conquis si je n’avais pas été déçu de cette fin un peu étrange et que, au final, l’histoire se révèle moins horrifique que la couverture et le résumé ne le laissaient présager. Goûts personnels oblige, mais pour ceux qui sont friands d’histoires à suspens, teinté de fantastique et d’histoires locales, sans hémoglobine et tripotée de meurtres aussi créatifs les uns que les autres, alors n’hésitez pas, ce livre vous promet un bon moment de lecture.
Lien : https://evasionimaginaire.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
alberthenri
  20 septembre 2018
À l'heure où je succombe de Jean-Pierre Favard
Julien, retourne avec quelques amis dans la maison familiale du Morvan d'où sa soeur Camille a disparu dix ans plus tôt.



Le jeune homme est hanté, dans tous les sens du terme, par la disparue.



De fausses pistes à la révélation finale, Jean-Pierre Favard, nous convie à une histoire, qui de prime abord peu paraitre presque banale, mais se complique au fil du récit.



D'abord roman d'amitié entre jeunes gens, puis enquête, puis encore intervention du légendaire et du surnaturel, l'auteur joue sur plusieurs tableaux.



Pour les amateurs de la littérature populaire de genre, ce roman, n'est pas sans rappeler certains titres de la célèbre collection "Fleuve Noir Angoisse", où des auteurs français avaient une démarche assez similaire, en mêlant des intrigues d'abord assez terre-à-terre, pour basculer dans le fantastique.



Jean-Pierre Favard, qui s'est vu décerner le prix Masterton 2018 pour son roman "La nuit de la, Vouivre", est de ces auteurs contemporains qui oeuvrent pour remettre le fantastique "à la française" à l'honneur, pour cela, il mérite notre intérêt.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
Cel74
  18 septembre 2018
Marylou et l'arbre-aux-murmures de Gaëlle K. Kempeneers
Ce fut un énorme plaisir de lire Marylou et l'Arbre-aux-Murmures à mon fils, nous avons tous les deux été plonger dans l'univers de Marylou et Sam. Je le conseil aux petits comme aux grands, très beaux livre remplis de poésie. Merci Séma Editions et Gaëlle K. Kempeneers pour ce beau voyage.
Commenter  J’apprécie          00