AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Séma éditions


Livres les plus populaires voir plus


Dernières critiques
Lect71
  08 décembre 2018
LES INITIES de Frédéric Livyns
Une version papier, retenue d'avance en pré-commande par peur de rater l'exemplaire de ce roman. C'est dire l'impact sur l'être humain du mot peur.



Mais en réalité, c'est plus de la curiosité.



Une dédicace de trois personnes Sébastien Prudhomme-Asnar, Frédéric Livyns, auteurs, et celle de Priscilla Grédé, illustratrice.



Voici les monstres présentés, notons au passage le visuel couverture d'un esthétisme artistique très représentatif du style évoqué.



Une écriture à quatre mains, deux cerveaux pour ce roman proposé dans la collection Séma'lsain chez Séma Éditions.



Rentrons dans le vif du sujet avec un ressenti qui me glace les sangs. Serait-ce à dire que le résultat est à lui seul épouvantable ?



Le hurlement du lecteur conspuant les écrivains, peut-être ?



Le prologue est sans conteste d'une grande habileté et d'une atrocité égale à l'envie de se faire mal.



Suivent les chapitres de quelques pages, pas trop longs, un peu courts, comme la vie de certain(e)s.



Nous courons deux lièvres à la fois par l'entremise de deux équipes, poussins et ados post-pubères.



Ça coagule, ça sanglote, ça sent aussi, ça suçote, ça saigne.



Rayon boucherie sous film étirable, la viande est fraîche.



Le fil conducteur est en court-circuit et non en circuit court. On épie, on écoute, on croit voir, on ressent, on sue, on attend et il arrive ce qui doit venir. Amère, La Mère.



Globalement je dois dire que le milieu de la lecture est plus calme, genre le club des cinq part en vadrouille. Un air de film noir et blanc sur support VHS. On effleure les classiques.



Il y a toujours un vengeur, un bon, un méchant, mais est-ce toujours celui que l'on pense ?



Doit-on classer ce livre dans une catégorie très horrifique ? Pas tout à fait !



Dans de l'aventure sanguinaire ?



Pas tout à fait !



Un thriller poético-gore. Voilà dans quel registre je le classe.



L'écriture est adaptée pour une lecture rapide. Façon de dire que la tranche d'âge du lectorat potentiel est large.



C'est donc un moment festif, sans excès, que nous proposent les coéquipiers du moment.



Une fin qui se termine sur un point final ou bien un final très fin sans point ?



Rendez-vous dans 25 ans pour connaître la suite ou non.



J'ai lu et mon rythme cardiaque n'a pas souffert. Quelques légères séquelles émotives après la découverte de certains paragraphes mais j'ai supporté la souffrance.



Je suis assez ouvert dans mes lectures et impartial dans mes ressentis.



Je vais conclure en disant que cet ouvrage est bon, voire ludique, mais pas exceptionnel. Qu'on me jette l'hémoglobine des victimes à la face mais rien n'efface le jugement dernier.



Lisez-le et ensuite, parlez-en !



Jamais content mais toujours lecteur.



+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
MilleetunepagesLM
  04 décembre 2018
Démons de Shirley J. Owens
Le commentaire de Cathy :

Aldavir est un jeune orphelin. Lors d'un voyage avec le vieux marchand qui l'a recueilli, ils vont être attaqués par un loup, le jeune garçon sera le seul survivant et va devoir, dorénavant, se débrouiller seul. Les rencontres qu'il va faire vont le faire plonger dans une histoire de malédiction qui touche le village de Burnwick. Il va falloir se battre pour essayer de vaincre le mal et surtout pour survivre. Ce roman, je l'ai lu sans pouvoir m'arrêter, une fois commencé ma lecture, je me suis senti complètement embarqué par l'histoire et surtout par l'ambiance qu'a su créer l'auteure. Ma curiosité concernant la malédiction qui touche les villageois, les loups qui entourent la communauté, les secrets, l'ambiance sombre et sanglante ont fait que j'ai trouvé ma lecture très bonne. Des scènes très sanglantes, des combats épiques surtout dans la deuxième partie de ma lecture. Ce roman n'est pas vraiment un coup de cœur pour moi, mais il n'a pas manqué grand-chose pour que ce soit le cas. Merci à l'auteure d'avoir partagé avec moi son univers, sa plume est fluide, le rythme donné à son histoire est très bon et j'ai eu beaucoup de plaisir à faire la connaissance de ce jeune Aldavir.
Lien : http://lesmilleetunlivreslm...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
DD78
  01 décembre 2018
Le cauchemar des Brackford de Maxence Valmont
C'est un tout petit livre que ce "Cauchemar des Brackford", de Maxence Valmont (119 pages, et très sombre ce pseudo...), mais au combien efficace !



Nous sommes en 1927, en Angleterre, et l'insupportable Patricia Brackford, star du cinéma muet, est bien décidée à prendre sa vie en main. C'est à dire à se débarrasser de son amoureux et richissime mari, avec l'aide de son nigaud et jeune amant. Elle mènera son plan jusqu'à la perfection, mais n'oublions pas que la vengeance est un plat qui se mange froid...



Le style est ultra efficace, on rentre très vite dans le vif du sujet, et on se plait à détester cette grande égocentrique sans coeur qui manipule tout son monde. L'écriture est belle en plus, et l'ensemble digne d'une nouvelle d'Edgar Allan Poe. Car oui, on bascule à un moment dans le fantastique, et l'ensemble n'en a que plus de charme. Bref, j'ai bien aimé !
Commenter  J’apprécie          70