AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Editions des Syrtes [corriger]


Livres populaires du moment voir plus


Dernières parutions voir le calendrier des sorties


Dernières critiques
Sept Hiboux

Dans ce roman, "Sept hiboux", écrit en 1922, l'auteur hongrois, Gyula Krúdy, décrit Budapest à la fin du 19ème siècle, ses milieux littéraires surtout, ses artistes qui hantent les tavernes, de jeunes écrivains misérables et talentueux, comme Józsiás, l'un des personnages du roman, plus faible que véritablement infâme, bien qu'il fasse parfois le malheur des femmes. Les descriptions de Gyula Krúdy sont pleines de poésie, Budapest au début de l'hiver, la neige, le Danube gelé sous un épais brouillard, des silhouettes fantomatiques la nuit... et confèrent au roman une impression de rêverie. Les intrigues amoureuses de Józsiás, dans une société qui semble avoir perdu tout idéal, en constituent la trame principale.
Commenter  J’apprécie          340
Histoire de l'Île

Après avoir découvert l’auteur à travers Soloviov et Larionov, j’ai replongé avec plaisir dans son univers à la fois érudit et décalé. J’ai retrouvé ces mêmes ingrédients qui m’ont charmée la première fois : l’humour et un roman… qui n’a pas le traitement d’un roman. Eh oui !



L’exercice de style chez Vodolazkine sort de l’ordinaire. Dans Soloviov et Larionov, il calque le déroulement de l’intrigue sur le modèle d’une thèse que mène son personnage principal, poussant le trait jusqu’à inventer toutes les sources, notes de bas de page et les extracts de la bibliographie. Le résultat est bluffant !



Dans Histoire de l’Ile, il mêle petite histoire et grande Histoire dans une chronique annotée par le couple royal de cette mystérieuse contrée. Et sous couvert d’un ton parodique, Vodolazkine profite de cette fresque historique pour revisiter les systèmes politiques à travers les âges, les mécanismes de la guerre et du pouvoir comme un Machiavel moderne, haut en couleurs et toujours avec le mot pour rire.



Savant mélange de réel et de fantastique, saupoudré d’absurde, le récit est terriblement juste, aussi distrayant qu’instructif ! Evguéni Vodolazkine retrace, condense et s’approprie des siècles d’histoire politique de l’Europe piochant des références de-ci, de-là. L’histoire de l’Ile, c’est aussi un peu la nôtre.
Commenter  J’apprécie          00

{* *}