AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Syros

Syros est une maison d`édition française, qui s`est spécialisée dans les livres pour enfants. Elle est tournée vers d`autres cultures, et affiche un fort engagement social.

Livres les plus populaires voir plus


Collections de Syros



Dernières parutions chez Syros


Dernières critiques
elishebaa
  15 mai 2021
Les mots sont des fenêtres (ou bien ce sont des murs) de Marshall B Rosenberg
Cela faisait longtemps que je voulais lire ce livre, et enfin j'en ai eu l'occasion.



Néanmoins j’ai eu du mal à entrer dedans… Sûrement la traduction, qui donne aux propos un aspect un peu naïf, un peu mièvre. J’avais du mal à y croire. Les exemples semblent souvent utopiques, ou un peu caricaturaux... J'ai faillit abandonner.



Et puis finalement, à fur et à mesure que j’avançais dans le livre, comme je le lisais très doucement, par petits bouts, je voyais au quotidien des exemples de ce que j’avais lu, je trouvais des occasions de l’appliquer, je comprenais plein de choses.

Je comprenais des frustrations par exemple que je pouvais avoir quand je me sentais incomprise, de quoi j’avais besoin dans ces moments (que l’on reformule ma demande). Et ça m’a permis aussi de me rendre compte à quel point certaines tournures de phrases pouvaient prédire une réponse négative, parce qu’agressives ou pressantes.



Malheureusement le livre m'a semblé long, parfois redondant... mais c'est bien parce que c'est nécessaire pour avoir une réelle compréhension du concept. Alors je le conseillerai quand même vivement, avec juste un petit avertissement : prenez votre temps mais tenez bon, vous en serez enrichi à vie !



+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
mariemangetonpain
  14 mai 2021
Le Chemin à l'envers de Claire Mazard
Anne est une auteur pour jeune.

Elle rencontre ses lecteurs. Un jour, quelqu’un lui pose la question : « pourquoi écris-tu ? »



Histoire émouvante qui parle de l’adoption, du lien de sang, de la famille, de l’amour et surtout de la manipulation, des pervers narcissiques.

L’histoire est aussi émouvante que les mensonges, les secrets de familles sont destructeurs.



J’ai adoré vivre avec Anne dans cette demeure au milieu des fleurs et des vignes, des souvenirs et des blessures. J’ai cependant eu quelques longueurs dans la lecture. Au moment où elle fouille toutes les pièces, mois après mois semaines à près semaines. 9a m’a paru une éternité pour découvrir un détail, une photo. Par contre, après, tout s’enchaîne, tout s’imbrique et le puzzle est constitué.



Pour ceux qui n’y croient pas, il est important même vital pour un enfant de connaître la vérité sur ses origines.

Commenter  J’apprécie          41
Takalirsa
  14 mai 2021
Renaissance de Benoît Coste
Publié à l'occasion de l'exposition "Renaissances" de la Cité des Sciences, ce recueil propose six nouvelles mettant en avant de nouvelles façons d'appréhender la société au lendemain de crises comme celle que l'on connaît avec le coronavirus. L'idée est que chaque grand bouleversement doit être l'occasion d'une remise en question de notre système de fonctionnement.



Manger local et bio, utiliser les énergies renouvelables, développer les médecines alternatives, mutualiser les compétences: les idées promues dans ces histoires ne sont pas neuves cependant les auteurs montrent ce que cela donnerait concrètement dans notre quotidien, tout en exposant les limites de certains systèmes. Par exemple les survivalistes de "La ferme au chapeau vert" ont des positions parfois extrêmes et un peu absurdes que l'héroïne va relativiser. Dans "La fresque", l'art n'est plus la préoccupation principale des gens ("C'est un luxe que nous ne pouvons plus nous payer"), trop accaparés par leur survie, or "l'art fait partie intégrante de nous" et est nécessaire à notre équilibre de vie. La mondialisation est aussi souvent contestée tout en reconnaissant que les fabrications locales augmentent considérablement les prix, rendant inaccessibles certains biens. Ainsi les propos sont nuancés, prônant un certain équilibre dans les mesures prises ("tournées davantage vers l'humain et la planète").



Malgré tout, j'ai trouvé que la plupart des communautés imaginées dans les vingt ans à venir étaient bien sombres, revenues à un mode de vie ancestral, parfois sans aucune technologie... Certes il est temps de revenir à des valeurs essentielles loin de tout consumérisme, mais de là à revivre comme au Moyen Age... Je pense qu'il y a un juste milieu à trouver pour les années à venir!
Lien : https://www.takalirsa.fr/ren..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40