AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Erès


Livres les plus populaires voir plus


Collections de Erès



Dernières parutions chez Erès


Dernières critiques
cathlivres
  15 octobre 2019
MALAISE DANS LE SOUTIEN A LA PARENTALITE de Gérard Neyrand Daniel Coum Marie-Dominique Wilpert
Comment nous, professionnels de l'enfance, sommes imprégnés d'influences multiples (familiales, culturelles etc...) mais aussi de courants de pensées parfois contradictoires, et parfois institués en vérités !

Autant de représentations qui demandent à être repérées et déconstruites dans notre approche des parents.

Les auteurs nous aident à penser une éthique d'intervention, chacun avec un éclairage différent et des concepts innovants que j'ai trouvés bien intéressants.
Commenter  J’apprécie          00
cathlivres
  15 octobre 2019
Père, mère après séparation : Résidence alternée et coparentalité de Gérard Neyrand
NON le père n'est plus nécessairement celui qui "revenant de sa rude journée dans la sphère publique, vient apporter les tables de la loi dans la famille, et à sa femme en particulier, aliénée à ses pulsions corporelles et archaïques, ainsi qu'aux casseroles et aux marmots, cela va sans dire" !!

Voici un petit livre qui remet vite fait-bien fait chacun des parents à une vraie place,

pour une coparentalité assumée même après séparation !

Ahh... ça fait du bien !
Commenter  J’apprécie          00
cathlivres
  19 septembre 2019
La mère n'est pas tout ! - 1001BB n°163: Reconfiguration des rôles et perspectives de cosocialisation de Gérard Neyrand
Ouvrage très intéressant pour sortir du « tout centré sur la mère » : le maternage, le lien mère-enfant, les carences maternelles, etc… et se tourner vers ceux que l’on nomme « les nouveaux pères » depuis ...1968 !!

On a pu croire que le rôle du père se bornait à représenter l’autorité et garantir la défusion du lien mère-bébé…

On a pu affirmer que la différence biologique des sexes impliquait une différenciation naturelle des fonctions paternelles et maternelles…

C’était « sans prêter une attention suffisante au caractère historique de la construction sociale de cette différence ».

En effet les savoirs scientifiques s’appuyaient sur des travaux réalisés « au temps du règne du modèle asymétrique de la mère au foyer », une conception dépassée des rôles en opposition avec les conditions de vie actuelles.

L’auteur analyse ici la place et la fonction des père et mère, non à travers les références pédopsychiatriques traditionnelles mais en fonction de la diversité actuelle des modèles familiaux et des découvertes en neurosciences sur le développement du jeune enfant.

Il encourage à la vigilance sur la sur-responsabilisation des parents dans l’éducation, et préfère envisager une cosocialisation fondée sur les multiples acteurs de la mission éducative dans un processus interactif et multidimensionnel.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00