AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.72 /5 (sur 287 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Valence (Drôme) , le 08/03/1948
Biographie :

Serge Tisseron fait d’abord des études littéraires. Puis, passionné par les surréalistes qui étaient fascinés par les dérèglements psychiques, il s’oriente vers la psychiatrie et la psychanalyse.

En 1975, il présente sa thèse de médecine sous la forme d’une bande dessinée consacrée à l’histoire de la psychiatrie (publiée aux Ed. Savelli en 1978).

Il fait ensuite des études de psychologie médicale, puis de psychologie.

Il s’est fait connaître en découvrant le secret de la famille de Hergé à partir de la seule étude des albums de Tintin, plusieurs années avant que la biographie de cet auteur ne soit connue et ce secret confirmé (Tintin chez le psychanalyste, 1985).

Il est également scénariste et dessinateur de B.D. et d’ouvrages illustrés pour enfants.

Entre 1997 à 2000, il a dirigé la seule enquête réalisée en France sur les effets des images violentes sur les jeunes, soutenue par les Ministères de la Famille, de l’Education nationale et de la Culture.
+ Voir plus
Source : /www.puf.com
Ajouter des informations
Bibliographie de Serge Tisseron   (73)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (20) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Le Covid a révélé un syndrome épidémique : le syndrome de l'autruche. Déni de la gravité de la pandémie, déni de l'utilité de la vaccination, déni d'humanité à l'égard des personnes âgées interdites de visite dans les Ehpad… Si la liste est longue, l'origine de la situation est la même : une réalité à laquelle il nous semble impossible, au moins provisoirement, de faire face, parce qu'elle est trop différente de ce que nous désirons, ou parce qu'elle remet en cause notre représentation de nous-mêmes, des autres et du monde. Alors, comment un déni s'installe-t-il ? Quelles en sont les particularités ? Peut-on être dans le déni d'une partie de soi ? Et surtout, comment en sortir ? Dans cet essai passionnant, Serge Tisseron décrypte la fabrique contemporaine de l'aveuglement, qui empêche les sociétés et les individus d'agir face aux crises. Il donne ainsi les clés pour comprendre cet enfermement qui peut amener au complotisme et s'en libérer afin de démêler, ensemble, les situations « incroyables » auxquelles nous sommes de plus en plus souvent confrontés. Activez la cloche pour être informé des nouvelles vidéos et abonnez vous : https://fanlink.to/AlbinMichel-YT Nous suivre sur les réseaux sociaux : Instagram : https://www.instagram.com/editionsalb... Facebook : https://www.facebook.com/editionsAlbi... Twitter : https://twitter.com/AlbinMichel Linkedin : https://www.linkedin.com/company/albi...

+ Lire la suite
Podcasts (1)


Citations et extraits (395) Voir plus Ajouter une citation
Serge Tisseron
milamirage   05 mai 2013
Serge Tisseron
La plupart des événements familiaux tenus secrets le sont par souci de préserver les enfants. [.......]

Aux questions des enfants, on répond comme pour s'excuser : " Tu le sauras quand tu seras plus grand " ou encore : " Je te dirai peut-être cela un jour... ". C'est pourquoi le chemin des secrets, comme celui de l'enfer, est pavé de bonnes intentions...

Pourtant les secrets que les parents gardent, soi-disant pour protéger leurs enfants, créent chez ces derniers des difficultés bien plus graves que celles contre lesquelles on voulait les protéger.
Commenter  J’apprécie          335
Guylaine   17 janvier 2013
Le mystère de la chambre claire de Serge Tisseron
Les photographies floues ne figent pas l'illusion d'un objet à jamais perdu. Elles n'"embaument" pas le mort déjà immobile qui est en chacun de nous, mais au contraire elles exaltent le devenir toujours imprévisible qui caractérise le vivant. En cela elles témoignent de l'infini flottement des choses, jamais tout à fait les mêmes, jamais tout à fait autres, pourtant, toujours en transformation et donc toujours en devenir.
Commenter  J’apprécie          230
Guylaine   09 janvier 2013
Le mystère de la chambre claire de Serge Tisseron
La présence de l'image est appelée à favoriser l'assimilation des sensations, sentiments et états du corps dont elle active la perception ou dont elle réactive la mémoire. Il en est de même avec de nombreuse photographies de famille... Les images de nos proches disparus, notamment, participent de la tentative de s'assimiler des expériences vécues avec eux et qui ne l'ont été qu'imparfaitement.
Commenter  J’apprécie          170
julienraynaud   16 novembre 2015
Tintin chez le psychanalyste de Serge Tisseron
C'est bien l'impossibilité d'un couple parental qui domine l'oeuvre d'Hergé.
Commenter  J’apprécie          180
Franz   03 octobre 2008
Le mystère de la chambre claire de Serge Tisseron
Alors que nous croyons voir le monde, nous ne voyons que sa surface opaque à la lumière. C’est pourquoi la plus grande partie du monde est condamnée à nous rester invisible. [...] Croyant percevoir le monde, nous ne percevons que la croûte des choses… (p. 115)
Commenter  J’apprécie          150
mlseditions   15 mars 2016
L'empathie au coeur du jeu social de Serge Tisseron
il est probable que beaucoup d'adultes qui choisissent un métier dans lequel la compréhension des états intérieurs des autres est centrale ont connu de tels difficultés dans leur petite enfance : ils ont réagi au défaut d'empathie de leur entourage en développant une sensibilité extrême aux états émotionnels d'autrui afin de se protéger de tout risque d'intrusion.
Commenter  J’apprécie          130
BigDream   23 septembre 2014
Virtuel, mon amour de Serge Tisseron
Il ne s'agit plus seulement de faire plusieurs choses à la fois, mais d'être dans plusieurs endroits en même temps. Si la communication consiste à se transporter virtuellement à distance, son but ultime n'est-il pas d'être en même temps dans deux espaces distincts? Le téléphone mobile nourrit ce rêve. Ceux qui le partagent se désignent eux-mêmes sous l'expression de ubiquity generation.
Commenter  J’apprécie          110
BigDream   20 septembre 2014
Virtuel, mon amour de Serge Tisseron
La rencontre réalisée par Internet interposé est une fausse rencontre. Rien n'y met notre corps en éveil et en appétit. Ni les odeurs de l'autre, ni le frémissement de ses narines, ni le rythme et l'amplitude des battements de ses cils, ni sa façon de croiser ou non les jambes, de marcher, de se cambrer légèrement à certains moments, bref, rien de cette multitude de petits signes susceptibles de déclencher le trouble et finalement, on ne sait comment, l'alchimie du désir...

Cette façon de "se rencontrer" est forcément décevante. Il y manque la dimension physique, intuitive - pour ne pas dire animale - du désir amoureux.
Commenter  J’apprécie          100
Northanger   25 juin 2013
Tintin et le secret d'Hergé de Serge Tisseron
Les aventures de Tintin sont plus qu'un mythe. Elles sont une mythologie en marche dont nous ne mesurons pas encore tous les effets, un gigantesque résumé des rêves et des aspirations d'une époque [...]
Commenter  J’apprécie          110
BigDream   23 septembre 2014
Virtuel, mon amour de Serge Tisseron
Si les enfants reproduisent souvent les attitudes parentales jusqu'à la caricature, il y a un domaine où ils innovent, incontestablement : c'est dans leur désir de rencontrer sur la Toile non seulement des camarades de leur âge, mais des maîtres! En fait, tout a commencé avec les Pokémons.
Commenter  J’apprécie          100

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Un mot... un poète

Mignonne

Ronsard
Du Bellay

12 questions
273 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie française , poète , poèmes , poésieCréer un quiz sur cet auteur