AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Le Verger


Livres les plus populaires voir plus


Dernières critiques
JessieL
  30 avril 2019
La fontaine aux fees de Chantal Robillard
Elle nous entraîne avec moult excitation au bord d'une certaine fontaine enchantée. Surnommée "Jean le Bleu", en hommage à l'écrivain Jean Giono, cette petite fontaine de l'hôtel Maynier d'Oppède semble lui avoir inspiré plus d'une histoire. Voyez plutôt ce que peut donner "Les Fées" de Charles Perrault lorsqu'une autre plume s'empare de ce conte pour le transformer, le mélanger, le transposer.



Fugue de la fontaine aux fées suit un fil conducteur mené dès le début du recueil par Mary Poppins, Carabosse, Clochette ou encore Mélusine qui tiennent un conseil de guerre autour d'un thé pour faire face à la disparition de l'une des leurs. Préférant se la jouer sirène plutôt que fée, la drôlesse a, comme qui dirait, fugué. Enfin si l'on en croit le célèbre détective mulhousien Pac de Cro, dépêché sur les lieux pour la retrouver. Personnage qu'elle emprunte à son homologue Paul Fournel car elle est comme ça, Chantal Robillard, elle fait quelques emprunts ici ou là pour réinventer des histoires. Ça la divertit. D'ailleurs, elle va même consacrer quelques interludes à cette fameuse disparition. Un procédé qui permet à la fois de faire des pauses entre deux nouvelles mais aussi de faire un point sur les recherche. Une manière pour l'autrice de montrer à ses lecteurs qu'elle manie aussi bien la prose que la rime.



Sa réappropriation des contes de fées se nourrit de merveilleux avec la présence récurrente d'un motif largement usité par ce genre, celui de la bonne jeune fille, cracheuse de pierres et de roses, tandis que la mauvaise aurait plutôt tendance à vomir vipères et serpents. Mais facétieuse, Chantal Robillard fait prendre une autre tournure à la vie de la détestable Fanchon qui se voit accorder une "seconde chance" par une fée. En effet, contre plus d'amabilité, elle lui offre l'amour et la possibilité de voir transformer sa malédiction en don. A contrario cracher des pierreries n'est pas forcément gage de bonheur. Pour preuve, l'histoire de "La belle est au jardin d'amour", car même si son don a enrichi son mari, le roi, cela ne l'a pas empêché de la répudier pour son incapacité à enfanter un héritier.



Fugue de la fontaine aux fées est une porte ouverte sur un imaginaire de tous les possibles. Mille mercis à Chantal Robillard pour m'avoir offert ce voyage au pays des songes... suite sur Fantasy à la carte
Lien : https://fantasyalacarte.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Nefertari88
  21 mars 2019
Chapitre fatal à la cathédrale de Jacques Fortier
Lorsqu'un moine est assassiné à la cathédrale de Strasbourg, l'évêque fait appel au détective Jules Meyer afin de résoudre ce meurtre discrètement.Il a 24 heures pour réussir. Enfermé avec les autres moines, Jules Meyer se heurte à des ecclésiastiques parfois peu coopératifs et surtout détenteurs de secrets...

Parallèlement à cette histoire s'en déroule une autre: la rencontre, lors de l'édification de la cathédrale, entre Jean et la Mésange. Une belle histoire d'amour sur fonds de tragédie...

J'adore cette collection et j'ai déjà lu plusieurs livres de M. Fortier. J'avais beaucoup aimé "Sherlock Holmes et le mystère du Haut-Koenigsbourg". Cette fois ci je suis déçue. J'ai eu du mal à "entrer" dans le livre car il y a beaucoup de longueurs. La fin de l'enquête était quand à elle trop rapide, voire expédiée! Dommage!!
Commenter  J’apprécie          30
dupuisjluc
  19 décembre 2018
Sherlock Holmes et le Mystère du Haut-Koenigsbourg de Fortier Jacques
Un roman dont le héro, outre Sherlock Holmes et son fidèle Watson se trouve être le château du Haut-Koenigsbourg. L'intrigue s'avère un peu un prétexte pour justifier la présence du grand détective anglais et de son second en Alsace.

J'ai lu ce livre juste après ma visite du fameux château (je l'ai d'ailleurs acheté dans la boutique de ce dernier...) et je dois dire qu'il m'a permis de prolonger le plaisir que j'ai eu à la découverte de ce monument superbement restauré.

J'aurai apprécié quelques notes historiques en fin d'ouvrage pour différencier le romanesque du réel dans les faits concernant le château.

Sinon je retrouve bien l'esprit de Watson... Ou de Conan Doyle ;-) dans ce récit...
Commenter  J’apprécie          40