AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Hachette Livre BNF


Livres les plus populaires voir plus


Dernières critiques
liervache
  09 mai 2021
Les Rougon-Macquart, tome 10 : Pot-Bouille de Émile Zola
Pot-Bouille prend place rue de Choisel, dans un immeuble haussmanien occupé par plusieurs familles bourgeoises. Chaque habitant, drapé dans sa moralité et sa vertu, prétend s’élever au-dessus du peuple, et notamment des ouvriers. Pourtant, on retrouve les mêmes saletés chez les uns et chez les autres, comme le dépeint brutalement Zola.

Un bon père de famille, par exemple, sans rougir, peut crier sur tous les toits qu’une fille bien éduquée est une fille ignorante, comme la sienne, qui n’a même pas le droit de lire le journal, tout en allant s’encanailler avec des « créatures ».

Sans doute l’un des livres que j’ai préféré dans la série des Rougon-Macquart, peut-être du fait qu’il mette en scène M. et Mme tout le monde, pointant de nombreuses contradictions aussi fascinantes qu’hypocrites.



(Critères de notation. Style : 1 - Intrigue : 1 - Personnages 1 : - Contextualisation : 0,5 - Fin : 1)
Commenter  J’apprécie          20
MarcusMauss
  09 mai 2021
La main gauche et autres nouvelles de Guy de Maupassant
La main gauche, ce sont onze nouvelles parues entre 1887 et 1889 dans diverses revues. On y découvre un Maupassant un peu différent de beaucoup de ses autres nouvelles. Plus cru, plus mélancolique, on a l'impression qu'il cherche moins à plaire à son public. Et ce n'est pas pour me déplaire...

Ses histoires ne sont pas toujours géniales, mais toujours intéressantes, même largement un siècle après leur parution. Deux d'entre elles m'ont particulièrement plu: Boitelle, l'histoire d'un ordurier qui n'a pas le droit d'épouser la 'négresse'(on est en 1887 quand-même) dont il tombe amoureux, et Duchoux, qui raconte comment certaines belles idées sur la paternité se marient mal avec la réalité.

À lire à deux mains pour passer un bon moment.
Commenter  J’apprécie          00
Serinnesery
  09 mai 2021
L'Île des esclaves de Marivaux
Mariveau, le XVIIIe, le siècle des lumières : je resterai définitivement fan ! Avec Voltaire, Montesquieu Rousseau...

Cette pièce la façon dont les gens devraient être bons. Bons envers les mauvais afin qu'ils se repentent et qu'ils soient pardonner. Une leçon du comportement du maître envers celui qu'a son esclave lorsque les rôles sont inversés.
Commenter  J’apprécie          10