AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.65 /5 (sur 4089 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Langres , le 05/10/1713
Mort(e) à : Paris , le 31/07/1784
Biographie :

Denis Diderot est un écrivain et philosophe français, à la fois romancier, dramaturge, conteur, essayiste, encyclopédiste, dialoguiste, critique d'art, critique littéraire et traducteur.

Fils d'un maître artisan coutelier très réputé, Denis Diderot a une enfance heureuse. De 1713 à 1723, il fait ses classes secondaires chez les jésuites. En 1726, il devient prêtre à Langres et en 1728, il part achever ses études à Paris. Il obtient, en 1735, un diplôme de philosophie et un autre de théologie à la Sorbonne.

Par la suite, il abandonne cette carrière ecclésiastique, désirée par son père, au profit du droit et devient clerc auprès du procureur. Parallèlement, il écrit des articles de physique et de mathématiques pour Le Mercure de France. Il apprend l'anglais et à la fin des années 1730, il se tourne vers la traduction.

En 1743, il se marie avec Anne-Toinette Champion, fille de manufacturier de moindre condition. Face à la désapprobation de son père, il tient ce mariage secret durant cinq ans. Son père ira jusqu'à le faire cloîtrer dans un monastère ! De cette union, marquée par l'infidélité de Diderot, naîtront quatre enfants. Cette même année paraissent les premières œuvres qu'il a traduites.

C'est en 1747, qu'il se lance, avec D'Alembert, dans ce vaste projet qu'est L'Encyclopédie, à laquelle il va consacrer 20 ans de sa vie. En 1748, paraît son premier roman. En 1749, la censure condamne ses écrits et il est incarcéré trois mois au château de Vincennes. En 1750, il est nommé à l'Académie Royale des Arts et des lettres de Berlin.

En 1755, il rencontre Sophie Volland, avec laquelle il entretiendra une liaison jusqu'à sa mort. En 1762, il vend en viager sa bibliothèque à Catherine II. Il se met ainsi à l'abri financièrement, mais cet acte modifiera la perception de son œuvre. En 1769, Grimm lui confie la direction de la revue Correspondances Littéraires où il publie de nombreuses critiques et des articles philosophiques.

En 1773, il part pour un voyage de 18 mois à Saint-Pétersbourg, entrecoupé de deux séjours en Hollande. À son retour, sa santé se dégrade, ce qui l'oblige à ralentir sa vie sociale.

En 1786, sa bibliothèque et ses archives ont été envoyées à Saint-Pétersbourg. Par manque d'entretien de nombreuses pièces ont été perdues. Pendant la Révolution, les sépultures de l'église Saint-Roch, où il est enterré, sont détruites et les corps jetés à la fosse commune. La sépulture et la dépouille de Diderot ont donc disparu.
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (57) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Emmanuel Couly reçoit Roger-Pol Droit au Musée Jean-Jacques Rousseau de Montmorency d'après son roman, "Monsieur, Je ne vous aime point" (Editions Albin-Michel): C'est l'histoire d'une amitié impossible. Entre Voltaire et Rousseau, les deux géants des Lumières. Dans un XVIIIe siècle en effervescence, ils se lisent, s'écrivent, s'admirent. Avant le temps des déceptions, du mépris, des insultes, où finalement ils se haïssent à mort. Sans jamais se rencontrer... Ce qui les oppose ? Tout ! Dans ce face à face, loin de leurs statues, on découvre Voltaire adulé et mondain, affairiste et généreux, candide et manipulateur, Rousseau exalté et dépressif, ambitieux et sauvage, passionné et libre. On les accompagne dans la farandole de l'époque, de Paris à Genève, de Potsdam à Londres, de châteaux en auberges, de salons en théâtres, philosophant avec Diderot, D Alembert, Grimm, leurs amis communs, batifolant avec des femmes souverainement libres comme Madame de Warens, Madame du Châtelet, ou avec l'humble lingère Thérèse Levasseur… Sans le savoir, ils dessinent la confrontation, plus que jamais actuelle, de deux mondes : Voltaire, « en-haut », choisit progrès, opulence et scepticisme, Rousseau, « en bas », défend nature, frugalité et vertu. Comédie des sentiments, ce premier roman du philosophe Roger-Pol Droit est une fête de grand style. On y apprend que, pour engendrer des idées, les icônes de la philosophie jouissent, souffrent et rêvent.
+ Lire la suite
Podcasts (17) Voir tous

Citations et extraits (766) Voir plus Ajouter une citation
Denis Diderot
Nastasia-B   07 septembre 2014
Denis Diderot
Qu'est-ce que la vertu ? C'est, sous quelque face qu'on la considère, un sacrifice de soi-même. Le sacrifice que l'on fait de soi-même en idée est une disposition préconçue à s'immoler en réalité.



ÉLOGE DE RICHARDSON, 1761.
Commenter  J’apprécie          690
Denis Diderot
Nastasia-B   21 décembre 2015
Denis Diderot
Pour ébranler une hypothèse, il ne faut quelquefois que la pousser aussi loin qu'elle peut aller.



PENSÉES SUR L'INTERPRÉTATION DE LA NATURE. AUX JEUNES GENS QUI SE DISPOSENT À L'ÉTUDE DE LA PHILOSOPHIE NATURELLE, 1753.
Commenter  J’apprécie          641
Denis Diderot
fredho   13 février 2016
Denis Diderot
Je fais bien de ne pas rendre l'accès de mon cœur facile; quand on y est une fois entré, on n'en sort pas sans le déchirer; c'est une plaie qui ne cautérise jamais bien.
Commenter  J’apprécie          640
Denis Diderot
Nastasia-B   09 janvier 2015
Denis Diderot
J’entends crier de toute part à l’impiété. Le chrétien est impie en Asie, le musulman en Europe, le papiste à Londres, le calviniste à Paris, le janséniste au haut de la rue Saint-Jacques, le moliniste au fond du faubourg Saint-Médard. Qu’est-ce donc qu’un impie ? Tout le monde l’est-il, ou personne ?



PENSÉES PHILOSOPHIQUES.
Commenter  J’apprécie          630
Denis Diderot
fredho   21 février 2016
Denis Diderot
Je crois que nous avons plus d'idées que de mots; combien de choses senties et qui ne sont pas nommées.
Commenter  J’apprécie          640
Denis Diderot
rabanne   04 juin 2017
Denis Diderot
Il n'y a qu'un pas du fanatisme à la barbarie.



Essai sur le mérite et la vertu (1745)
Commenter  J’apprécie          6315
Denis Diderot
fredho   19 mars 2014
Denis Diderot
Il est bien rare que le cœur mente ; mais on n'aime pas à l'écouter.
Commenter  J’apprécie          630
Denis Diderot
palamede   28 avril 2019
Denis Diderot
Il y a un peu de testicule au fond de nos sentiments les plus sublimes et de notre tendresse la plus épurée.





(Lettres, à Damilaville, 3 novembre 1760)
Commenter  J’apprécie          572
Denis Diderot
fredho   26 juillet 2013
Denis Diderot
Aucun homme n'a reçu de la nature le droit de commander aux autres. La liberté est un présent du ciel, et chaque individu de la même espèce a le droit d'en jouir aussitôt qu'il jouit de la raison.
Commenter  J’apprécie          545
Denis Diderot
fredho   23 mai 2016
Denis Diderot
Quand je me promets une vie heureuse, je me la promets longue.
Commenter  J’apprécie          540
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Un mot ... un philosophe

philosopher, c'est apprendre à mourir

Montaigne
Rousseau

10 questions
24 lecteurs ont répondu
Thèmes : philosophie , philosophe , philosophie antique , philosophie allemandeCréer un quiz sur cet auteur
.. ..