AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Les Rêveurs


Livres les plus populaires voir plus


Dernières critiques
Sceneario
  29 octobre 2018
George Herriman, une vie en noir et blanc de Michael Tisserand
Le livre est passionnant d'un bout à l'autre, même si je dois bien avouer que l'aspect résolument anecdotique, assez souvent, peut m'avoir perdu parfois. Mais le travail effectué est si précis, si poussé (un peu à la façon de Richard Ellman dans sa bio de Joyce, par exemple), qu'on ne peut qu'être fasciné par le résultat !!!
Lien : http://www.sceneario.com/bd_..
Commenter  J’apprécie          00
martinj
  15 septembre 2018
Jorge Luis Borges, inspecteur de volailles de Lucas Nine
Opposant au président controversé argentin Juan Perón, l’écrivain Borges est nommé en 1946 “inspecteur des lapins et de la volaille sur les marchés publics”. Il préférera une carrière d’homme de lettres à cet emploi loufoque qu’il n’occupera jamais, à part dans cet album labyrinthique et fascinant.
Lien : https://www.lesinrocks.com/2..
Commenter  J’apprécie          00
bdelhausse
  18 juillet 2018
La piscine de Micheville de Baru
En dépeignant, dans son style direct et sans recherche d'effet particulier, une jeunesse avide de filles, de musique et de sensation, qui souhaite exister et se rassurer... Baru nous montre quelque chose d'intemporel. Même s'il situe l'action en Lorraine en 1985, les thèmes abordés sont universels.



La drague, la taille de son sexe, les postures, les bagnoles, les surboums... "l'éternel masculin" en quelque sorte (d'avant Weinstein...).



Mais en ajoutant une postface nous montrant ce que tout cela est devenu. Ce qu'il en est de la piscine de Micheville... Baru nous montre la décrépitude d'une région, un horizon bouché pour une jeunesse pour laquelle les Golden 60's sont bien loin.



Nostalgique, émouvante, désabusée, pleine d'humour, cette BD a touché une corde sensible chez moi. Car Baru le fait de manière simple, avec ses pinceaux et ses mots.
Commenter  J’apprécie          10