AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.23 /5 (sur 10096 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Issy-Les-Moulineaux , le 06/05/1969
Biographie :

Emmanuel Larcenet, dit Manu Larcenet ou Larcenet, est un auteur de bandes dessinées français.

À la suite d'études de graphisme au lycée de Sèvres et de l'obtention d'un BTS expression visuelle option images de communication à l’école Olivier-de-Serres, il publie dès 1991 des planches très inspirées de Philippe Vuillemin dans Yéti, pour lequel il réalise également sa première couverture de magazine.

De 1994 à 2006, il collabore au magazine Fluide Glacial, pour lequel il réalise essentiellement des récits humoristiques, tout en publiant des œuvres plus intimes aux Rêveurs, maison d'édition qu'il créé en 1994 avec Nicolas Lebedel où il publie quelques albums autobiographiques qui ne cadrent avec aucune structure.

Depuis le début des années 2000, ses albums publiés chez Dargaud, et particulièrement "Le Combat ordinaire", en ont fait un des principaux auteurs francophones. "Le Combat ordinaire" obtient le prix du meilleur album au Festival d'Angoulême 2004.

En 2009, le premier opus de "Blast" est publié. Le premier volume "Grasse carcasse" de 200 pages obtient le prix des libraires de bandes dessinées 2010. Le tome 2 de "Blast" sort en 2011 et obtient le Grand prix RTL de la bande dessinée. Le dernier tome est sorti début 2014. Pour cette série, de loin la plus autobiographique de l'auteur, la gravité et la violence ont détrôné l'humour.

En 2010 et 2012, il publie deux livres jumeaux, les merveilleux "Peu de gens savent" et "Nombreux sont ceux qui ignorent", chez Les Rêveurs, maison d'édition qu'il a co-fondée en 1997 et quittée en 2013.

Il apparaît comme auteur de référence pour le cycle des officiers de l'Armée de l'air en 2013 avec son album "La ligne de front".

Il a décidé de fermer son blog en 2014 pour ne plus subir les copies ou détournements de ses dessins.

En 2015 et 2016, il adapte le best-seller de Philippe Claudel, "Le rapport de Brodeck". Il obtiendra le prix Landerneau de la BD 2015 pour le premier tome "L’Autre". Le deuxième tome "L’Indicible" est publié en juin 2016.

La même année, "Le combat ordinaire" est adapté au cinéma avec Nicolas Duvauchelle dans le rôle de Marco.
En 2019, Le retour à la terre voit son sixième tome publié.


+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (46) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Bienvenue à Rennes, dans la librairie Ty Bull tome 2 avec Fred qui nous présente son coup de coeur du moment pour Thérapie de groupe, la nouvelle série de Manu Larcenet !

Podcasts (3) Voir tous


Citations et extraits (806) Voir plus Ajouter une citation
jeranjou   22 septembre 2013
Blast, tome 3 : La tête la première de Manu Larcenet
- Hé ! Tu sais pourquoi les flics se baladaient par trois en URSS ?



…parce que le premier savait lire…le second savait écrire…Et le troisième surveillait ces deux dangereux intellectuels !

Commenter  J’apprécie          651
marina53   02 avril 2014
Blast, tome 4 : Pourvu que les bouddhistes se trompent de Manu Larcenet
On entend souvent parler du "poids des années"... Foutaises ! Le temps nous vide.
Commenter  J’apprécie          570
marina53   30 juin 2015
Le Rapport de Brodeck, tome 1 : L'autre de Manu Larcenet
J'aime les questions et les chemins qu'elles nous font prendre. Les réponses sont sans importance, Brodeck, c'est arpenter le chemin qui est satisfaisant pour l'homme... Etre capable de dire: "J'ai avancé".
Commenter  J’apprécie          550
Enki   28 mai 2015
Le Rapport de Brodeck, tome 1 : L'autre de Manu Larcenet
Je suis le seul innocent parmi tous. Le seul. En écrivant ces mots, je comprends soudain le danger que cela représente, d'être innocent au milieu des coupables... C'est, en somme, très proche d'être seul coupable parmi les innocents.
Commenter  J’apprécie          490
Chrisdu26   24 février 2013
Le Combat ordinaire, Tome 1 de Manu Larcenet
Je porte la croix d'un homme que je ne suis plus...Mais elle n'en est pas moins lourde...
Commenter  J’apprécie          491
garrytopper9   29 mai 2014
Blast, Tome 1 : Grasse carcasse de Manu Larcenet
Je suis parti le dix-neuf juin vers six heures trente. Il faisait encore frais et la rue commençait à peine à s’animer. Ceux qui rentraient se coucher croisaient ceux qui s’en allaient bosser. Quelle joie de n’être ni l’un ni l’autre !
Commenter  J’apprécie          480
Crossroads   01 avril 2014
Blast, tome 4 : Pourvu que les bouddhistes se trompent de Manu Larcenet
Il faut se méfier de la chose écrite au-delà de sa noblesse, elle ne reflète toujours que la vérité de celui qui tient le crayon.
Commenter  J’apprécie          480
Crossroads   07 février 2013
Blast, tome 3 : La tête la première de Manu Larcenet
Hé , tu sais pourquoi les flics se baladaient par trois en U.R.S.S. ?

Parce que le premier savait lire...

Le second savait écrire...

Et le troisième surveillait ces deux dangereux intellectuels !

Commenter  J’apprécie          470
jeranjou   09 septembre 2013
Blast, Tome 2 : L'Apocalypse selon saint Jacky de Manu Larcenet
- T’es un drôle d’écrivain, toi ! Un original !

- Silence !

- Ça court généralement pas la campagne, les écrivains en panoplie de clochard !

- AH OUAIS ?! Et les saints ?! C’est sensé éclater la gueule des honnêtes gens à la barre de fer ?!

- A chacun son originalité, selon la définition !



Mancini l’écrivain SDF et Saint Jacky le bon samaritain et trafiquant de drogue

Commenter  J’apprécie          461
marina53   31 mars 2014
Blast, Tome 2 : L'Apocalypse selon saint Jacky de Manu Larcenet
Parfois je mens. Je dis que je ne me souviens de rien. Mais il n'est rien qui ne s'efface, bien sûr.

Je bouillonne en dedans. Je suis en feu.

Je suis gris, lourd, crasseux, mais je suis en feu.

Je suis la limaille, le cambouis, les miasmes, les ordures.

Je suis la souillure, la suie qui s'incruste sous les ongles, les paupières, qui se niche au fond des poumons.

Le désespoir, c'est comme la prison, la mine ou l'usine... Ça ne vous lâche jamais.

Mais je suis en feu.

Alors je mens.

Je dis que je ne me souviens de rien.

Mais mon histoire est écrite de cicatrices. Il me suffit d'inspecter ma peau, et tout me revient.
Commenter  J’apprécie          430

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




.. ..