AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

    Moglug le 29 juillet 2019
    Je propose de partager ici vos lectures de poésie en cours, vos nouvelles découvertes en la matière, et/ou vos avis fraîchement diffusés sur Babelio.
    Une_Enfant_Reveuse le 29 juillet 2019
    Je lis en ce moment Les Fleurs du Mal  de Charles Baudelaire  et Les Contemplations  de Victor Hugo  , je les ai commencé il y a longtemps mais je suis incapable de lire un recueil de Poésie d'un seul coup, je préfère largement les ouvrir au hasard de temps à autre et lire quelques poemes. J'ai fait quelques citations sur les deux, je ferais sûrement des critiques dans quelques temps.
    Moglug le 29 juillet 2019
    Je te comprends lorsque tu parles de la difficulté de lire un recueil d'un coup.
    Je le fais tout de même : je lis une fois le recueil dans son ensemble puis j'y reviens ensuite les mois passant par petite touche pour picorer :)
    En ce moment, je lis Il n’est ni vie ni mort, poésie complète   de Mina Loy. Ce n'est pas toujours directement compréhensible mais c'est toujours surprenant et surtout extrêmement moderne pour de la poésie du début XXe !
    Je lis aussi un peu de poésie japonaise au détour des écrits de Morihei Ueshiba   en lisant le Takemusu Aiki : Tome 1   mais ce n'est pas que de la poésie.
    anniefrance le 29 juillet 2019
    Quel plaisir de voir que la poésie existe encore en France et qu'elle a des lecteurs. En général, je butine: trois recueils de poésie à mon chevet, notamment Charlotte Delbo et deux autrices vivantes dont une syrienne.
    Venez grossir notre tout jeune groupe sur Babelio.
    Moglug le 29 juillet 2019
    Tu peux nous donner les noms des autres autrices stp ?
    En littérature syrienne, je ne connais que Niroz Malek   qui écrit surtout des romans mais dans un style très poétique.
    chgastou le 30 juillet 2019
    En ce moment j'ai ressorti "Refuge pour temps d'orange" un recueil de quelqu'un plus connu en tant que journaliste et homme de télévision : Patrick de Carolis. Recueil peu chez Plon en 2009. Il y'a des choses très intéressantes

    Grâce silencieuse 
    à l'ombre du repos
    la vie est là
    qui dit : prends moi,
    Prends moi
    L'étoile est esclave du ciel

    Souvenez-vous des petits pas 
    qui tuent la générosité de l'être.

    Il dit : paysage ! 
    Mais la nature s'enfuit
    L'herbe ne prie même pas le poète.

    Il dit  : liberté !
    Mais la nuit éternue
    L'horizon est la limite du verbe.
    Moglug le 30 juillet 2019
    ah oui c'est r=très beau en effet (je ne sais pas trop quoi dire de plus... c'est toute la difficulté de parler de poésie)
    chgastou le 30 juillet 2019
    Il y avait avec le livre un CD de ces poèmes lus par Pierre Arditi; c'était superbe, mais je ne sais plus où il est passé... snif!
    anniefrance le 31 juillet 2019
    Désolée, je ne suis pas chez moi: le nom de la syrienne m'échappe, l'autre c'est S Barenson (présente sur Babelio)
    Annie-France (belaval)
    anniefrance le 31 juillet 2019
    https://www.babelio.com/liste/9272/poetes-contemporains-francais
    S
    i cela vous intéresse...la liste n'est pas complète, je m'y mettrai fin août.
    Bruidelo le 10 août 2019
    En ce moment, je rouvre souvent des recueils de Zéno Bianu, j’aime beaucoup ce poète.

    c’est toujours trop peu
    ça ne vit jamais assez
    pour toi
    le réel n’est pas suffisant
    tu cherches
    un abandon sans retour
    vers la région des lumières
    frémissantes
    anniefrance le 10 août 2019
    Pour moi la poésie se picore et ne se dévore pas d'une traite; une exception de jeunesse: à 17 ans, j'ai lu Baudelaire en Pléiade; j'aime toujours autant ce grand poète .Il y avait un thème: le soleil chez Baudelaire (pas de souvenir particulier, il parle mieux des chats.).
    A l'occasion,je vous transmettrai un ou deux poèmes d'un monsieur de 70 ans, il s'est ruiné en publiant chez Glyphe, cinq ou six bouquins dont je suis incapable d'estimer la valeur. J'aime bien son "Jeu de go", il faut que je vérifie si je l'ai mis sur Babelio.
    Merci à tous ceux qui font vivre la poésie: auteurs, éditeurs qui prennent des risques comme les libraires et lecteurs.
    La poésie reste un genre dominant dans certaines cultures; chez nous malgré la mort du roman annoncée, il se porte bien (et certains ont une écriture poétique).
     le 16 août 2019
    J'avoue que je lis rarement de recueil de poèmes, pour moi, certain ouvrages de Pierre Bottero  faisait office de longue poésie, et je m'en contentais, mais je crois que vous m'avez persuadée de lire "Les Fleurs du mal", ça à l'air splendide et je le possède dans ma bibliothèque !
    Une_Enfant_Reveuse le 16 août 2019
    HermioneGrangerWeasley a dit :

    J'avoue que je lis rarement de recueil de poèmes, pour moi, certain ouvrages de Pierre Bottero  faisait office de longue poésie, et je m'en contentais, mais je crois que vous m'avez persuadée de lire "Les Fleurs du mal", ça à l'air splendide et je le possède dans ma bibliothèque !


    Oh oui Élise, c'est magnifique, et aussi Les Contemplations de Victor Hugo (mais je préfère Les Fleurs du Mal). Baudelaire est un splendide poète.
     le 16 août 2019
    Merci du conseil ! Je pense possèder aussi les Contemplations, mais je n'en suis pas sûre...
    Je te crois sur parole, Lila !
    Pirouette0001 le 19 août 2019
    J'ai lu pendant mes vacances les poèmes de ce que mon prof d'espagnol estime être un des plus grands auteurs chiliens.  De très belles pages vraiment.

    Poèmes et anti-poèmes de Nicanor Parra.  Je recommande !

    https://www.babelio.com/livres/Parra-Poemes-et-antipoemes/1145508/critiques/1974531

     
     
    chgastou le 20 août 2019
    Pirouette0001 a dit :

    J'ai lu pendant mes vacances les poèmes de ce que mon prof d'espagnol estime être un des plus grands auteurs chiliens.  De très belles pages vraiment.

    Poèmes et anti-poèmes de Nicanor Parra.  Je recommande !

    https://www.babelio.com/livres/Parra-Poemes-et-antipoemes/1145508/critiques/1974531

     
     


    Qu'est ce qu'il entend par "anti-poèmes"?

Pour participer à la conversation, connectez-vous