AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

4.04/5 (sur 40 notes)

Nationalité : Syrie
Né(e) à : Alep , 1946
Biographie :

Issu de la communauté yézidie, arabophone, Niroz Malek, de son vrai nom Nouri Hasso, est syrien de parents kurdes.

Il fait ses études à l'École de Beaux-Arts et participe aux plusieurs expositions privées ou collectives avec des artistes syriens.

Suite à la déroute de 1967 face à Israël, il abandonne la peinture pour l'écriture. Depuis 1970, il a publié huit recueils de nouvelles et six romans.

Certaines de ses nouvelles ont été traduites et publiées dans des revues littéraires.

Source : https://books.google.fr
Ajouter des informations
Bibliographie de Niroz Malek   (2)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (6) Ajouter une citation
Dans le premier immeuble, il y a un balcon pulvérisé par un projectile perdu! Imaginez, comment un projectile pourrait se perdre...
Commenter  J’apprécie          240
— Comment pourrais-je quitter ma maison, m'éloigner de mon bureau ? ai-je dit.
— Et tout cela pour quoi, ? ai-je dit après avoir avalé ma salive. Est-ce pour sauver uniquement mon corps ? Tu sais que derrière moi, dans ce bureau, ce ne sont pas des livres, des bibelots et des photographies que je laisserais, mais mon âme.
— Le corps pourrait-il survivre sans âme ? ai-je poursuivi. C'est pour cela que je ne partirai pas de chez moi, car il n'y a pas de valise assez grande pour contenir mon âme.
Commenter  J’apprécie          80
Cela m'a contrarié, pourtant je me suis endormi de nouveau, et après un temps que j'ai imaginé plus long, j'ai soulevé ma tête de l'oreiller avec le sentiment que le jour était bien là où qu'il fallait qu'il le fût. Mais l'obscurité était totale, à part une petite tache au plafond, qui ressemblait à un trou d'où jaillissait une lumière aveuglante. Et puis, j'ai entendu des voix et des mouvements autour de moi, et au-dessus aussi !

Cela m'a étonné, puis j'ai découvert peu à peu qu'il y avait des gens qui essayaient de déblayer des décombres et des choses de ce genre. Mais je n'ai pas su s'ils les déblayaient pour me dégager moi, ou d'autres comme moi.
Commenter  J’apprécie          60
— La plupart des connaissances et amis se sont dispersés, ce sont désormais des expatriés, des bannis, des migrants, des exilés. Et puis il y a ceux qui sont morts de toutes les manières possibles.
— Et toi ? a-t-il questionné après un long silence.
Pour toute réponse, je lui ai lancé un regard moribond.
Commenter  J’apprécie          40
Prix Lorientales 2016. Les mots du jury:
L’écriture en de courts paragraphe est comme « découpée » par la guerre, comme interrompue par les attaques, les bombardements, les coupures de courant…
Ecrit comme un carnet de voyage, un journal de résistance, Niroz Malek est la voix d’Alep...
Des images de guerre mais jamais d’image d’horreur. Comme un poème hors du temps où les personnages volent dans les airs comme dans un tableau de Chagall...
Témoignage poignant tout en retenue, toujours au dessus de la haine...
Superbe, magnifique, passionné et passionnant...

Commenter  J’apprécie          30
— Un, deux, trois.
Et avec le mot trois, je lui ai crié :
— Saute avec moi, vers le ciel !
Nous venions à peine de sauter qu'il nous a poussé à chacun une paire d'ailes. Nous avons plané dans le firmament et flâné comme les héros de Chagall dans l'azur.
Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Niroz Malek (57)Voir plus

Quiz Voir plus

Le masque de la mort rouge

Que représente la mort rouge ?

La peste
Le sida
Le choléra

7 questions
79 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *}