AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782956665212
292 pages
Ligne de vie (13/04/2019)
4.88/5   8 notes
Résumé :
Ramadan(s) est un roman courageux car il remet en cause l’un des cinq piliers de l’islam. Ce récit d’enfance d’un jeune franco-maghrébin dresse un tableau sans concession d'une communauté prisonnière de ses traditions qui étouffe les individualités et freine l’insertion des jeunes Maghrébins dans leur époque. La voix insoumise et révoltée du jeune narrateur résonne avec d'autant plus de force à l'esprit du lecteur qu'elle semble étouffée par le silence et la résigna... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
MathieuSaintParis
  06 mai 2019
Le ton rappelle la vie devant soi de Romain Gary et l'attrape coeur de Salinger. le personnage Ali est touchant tout comme son petit frère. On adhère tout de suite à l'intrigue et ramadan après ramadan on sent la pression à jeûner qui s'exerce sur les deux frères et la résistance du jeûne héros. Touchant ! Lu d'un trait grâce au style de l'auteur.
Commenter  J’apprécie          60
AlexMarin
  14 septembre 2019
J'ai découvert ce premier roman après avoir écouté son auteur sur RFI http://www.rfi.fr/emission/20190602-religion-azzar-mehdi-ramadan-pape-francois-beatification-islam-casa-hik , qui narre en quelques chapitres chronologiques au style enlevé et agréable la vie d'un enfant franco-marocain dans une petite ville ouvrière normande, puis devenu ado et adulte en banlieue nord de Paris.
Le récit, tissé de scènes souvent drôles et toujours sensibles sur sa famille et le monde qui l'entoure, brosse la chronique d'un individu en devenir en lequel chaque lecteur peut se retrouver, qui fraye son chemin en tradition familiale et religieuse, et désir d'autonomisation, avec en fil rouge les périodes de ramadans successifs, progressivement démythifiés.
Le large épilogue synthétise avec force ce beau livre à la lecture aisée, qui ne se réduit pas en une simple charge contre la religion - l'islam en l'occurence, mais permet à chacun de penser le passage de l'enfance à l'âge adulte au sein de sa famille et son environnement géographique, politique et social, de mieux apréhender les luttes contemporaines entre conservatisme et libertés individuelles, tout en procurant un excellement moment de lecture.
A lire et recommander sans hésitations !

Lien : http://www.rfi.fr/emission/2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Patriciavonmast
  11 mai 2019
j'ai adoré le culot du petit Ali!
Tous les ingrédients sont réunis pour en faire un bon succès en libraire.
Bon c'est un premier roman donc il y a une marge de progression au niveau du storytelling mais là n'est pas l'essentiel et l'histoire est bien amenée malgré tout. C'est aussi un témoignage militant et c'est cela le point fort. Je l'ai offert à ma belle fille (12 ans) qui est franco-algérienne. Surement d'intéressants échanges en perspective. à suivre.
Commenter  J’apprécie          20
Odileonline
  10 mai 2019
humour tout le long du roman ! heureusement parce qu'on vraiment envie de prendre Ali et Lotfi par la main et les emmener loin de ce ramadan de malheur. Malgré le ton enfantin le livre est finalement très subversif! genre de bouquin idéal pour aborder avec des jeunes un sujet devenu hélas aussi sensible que la religion. Gros coup de coeur!
Commenter  J’apprécie          30
FatimaParis
  09 mai 2019
J'ai adoré l'écriture (très agréable à lire, accessible, percutant et drôle). Pour ceux qui ont connu les années 90 c'est une vraie plongée dans notre enfance. le Ramadan, pour le coup, j'en ai appris un rayon bien loin de ce que je croyais savoir. Bon bouquin à faire lire dans les établissements scolaires (dés le collège) pour discuter de la religion en toute décontraction.
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
AlexMarinAlexMarin   14 septembre 2019
Le poids lourd, il ne s'est pas arrêté. Peut-être même qu'il n'a pas vu le chien. Sébastien s'est mis à pleurer tout de suite. Fallait voir.Même pas le temps d'être triste. Il a crié quelque chose comme "Filou".
"Filou", fallait voir l'état du chien.
On a compris que c'était le nom du chien, quoique dans le coin les gens se donnent tous des petits noms alors qu'ils ont déjà des prénoms. La voisine, elle appelle sa fille Patou alors qu'elle s'appelle Isabelle. Je ne vois pas le rapport entre Patou et Isabelle. En vrai je trouve ça débile.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
FatimaParisFatimaParis   09 mai 2019
"Prêtres idiots et cruels! à qui ordonnez-vous le carême? Est ce aux riches? Ils se gardent bien de l'observer. Est ce aux pauvres? ils font carême toute l'année." Voltaire, Dictionnaire Philosophique, 1769.
Commenter  J’apprécie          40
AlexMarinAlexMarin   15 septembre 2019
On est rentré du Maroc hier soir.
Hier soir à pas d'heures.
En pleine nuit.
Trois jours de bagnole. Trois jours de Ramadan dans la bagnole.
J'ai cru qu'on allait mourir. Je crois que je suis mort peut-être cinq ou six fois pendant le trajet.(...)
Sauf que je me réveillais encore vivant.
On étais tous bien vivants. Bordel de merde !
Ce satané Ramadan, c'étais sans fin.
La bouche sèche, les yeux collés.
C'était encore le Ramadan.
Tout le temps.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : comedie humaineVoir plus




Quiz Voir plus

Hunter x hunter

Qui est le père de Gon ?

Ging
Knuckle
Isaac
Wing

19 questions
181 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur ce livre