AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de Le_chien_critique


Le_chien_critique
  22 mars 2021
Marre de lire de la fantasy avec des fées et des lutins ?
Alors lit une fantasy avec des fées et des lutins !

Le suffixe punk n'est pas l'apanage de la seule science-fiction. La preuve, Karim Berrouka nous pond de la fantasy punk. Mais comme Karim est une saloperie de punk, alors cela est un peu trop simpliste pour lui, trop normé. Donc ce sera plutôt de la méta fantasy punk.
C'est quoi ce genre ? Justement, cela n'en est pas un, ce n'est pas le genre de la maison, c'est juste un condensé de ce roman inclassable : il y a du méta, ils y a de la fantasy, et il y a des punks, bref, de la
méta fantasy punk.

La recette est plutôt simple et les ingrédients sont 100% locaux et développement durable. Cela ressemble au quatre-quarts, mais au format trois tiers. Donc 3 punks, 3 doses de fantasy ( 1/3 fées, 1/3 lutins et 1/3 démon) et 3 métas (1 Platteau, 1 Cam et 1 Ebory). Tu mélanges le tout, tu enfournes dans la gueule du lecteur et tu as un le jour où l'humanité a niqué la fantasy.

Mais ne te voilà pas plus avancé, un petit résumé pourrait aider ? Cependant, comme l'auteur préfère niquer les interviews en non-résumant son bouquin, ne compte pas sur moi pour le faire. Je pourrai limite te dire que nous sommes plus proche d'un Terry Pratchett que d'un Tolkien. Ou sinon, d'un anti-Tolkien.

Je peux te dire que dans cette recette, j'ai beaucoup aimé les punks, les méta, moins la fantasy. Mais un Karim Berrouka reste un Karim Berrouka et c'est aussi pour cela qu'on l'aime : pour les vannes, pour les gros mots, pour les punks... Et surtout, pour le fait de nous pondre un titre avec niqué dedans.
Commenter  J’apprécie          202



Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Ont apprécié cette critique (20)voir plus