AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur Quartier rouge (8)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  

Ajouter une critique
Martin1972
  07 novembre 2015
Je viens de terminer ce polar noir allemand à l'instant et j'en redemande. Chastity, un sacré bout de petite femme qui croque la vie à belles dents est une héroïne hors du commun, à laquelle on s'attache très vite.

Un suspense énigmatique et percutant, addictif. On ne lâche pas le roman avant de l'avoir terminé.

Les descriptions des lieux, les ambiances sont admirablement rendues, nous sommes transportés à Hambourg.

Pour vous faire une idée, je vous cite un extrait:

"Quelque part derrière les nuages, les étoiles brillent dans le ciel et un agréable sentiment de bien-être me gagne : ici, je suis chez moi. Dans ce petit quartier miteux, avec ses pavés esquintés, ses immeubles sombres, ses guirlandes lumineuses, ses joies et ses peines, ses histoires dérisoires mais sympathiques, son éternel crachin."

Du pur plaisir. J'espère que les quatre autres polars de cette série seront prochainement traduits. Je les attends avec impatience.

Fans de bons polars, procurez-vous au plus vite cette pépite.
Un véritable coup de Cœur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
lalectricedyslexique
  23 janvier 2016
J'ai passé un bon moment de lecture, en effet j'ai apprécié le coté policier, cela faisait longtemps que j'en avais pas lu et ça me manquée. Et celui ci est bien mené, je suis très vite rentré dans l'histoire, il n'y a pas ses longueurs des débuts où on attend que tout ce mette en place, et c'est un coté positif. Ensuite l'enquête et bien mené, il n'y a pas d'action comme tel, mais plutôt de l'intrigue qui nous pousses à lire encore et encore.
Et le plus c'est qu'il n'y a pas que le coté Polar car l'auteur développe un peu la vie de chaque personnages ce qui nous permet de nous sentir plus proches d'eux, et de mieux rentrer dans le roman.
Je regrette cependant la fin j'aurai préféré un rebondissement inattendu..
Quand aux personnages , j'ai apprécié faire la connaissance de notre personnage principale qui est malgré les apparences, une femme avec ses faiblesses et ses doutes, ça change des flics forte qui sais tout super cliché et pour ça je dit bravo. Quand aux autres ils sont dans la ligné de Chastity, c'est à dire attachant et pas stéréotypé, chacun à sa vie et ses moments de faiblesses et j'ai beaucoup aimé les rencontrer.
En conclusion un bon polar qui se lie vite et qui nous permet de découvrir le quartier rouge de Hambourg avec ses cotés positifs et ses cotés plus sombres. le tout avec des personnages dont je me suis sentie proches ( ce qui est rare dans ce style de lecture) .
Lien : http://cindylecture.over-blo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
BMR
  29 novembre 2015
Sept marins sur le coffre du mort et une bouteille de rhum.

Simone Buchholz nous invite en toute simplicité chez elle à Hambourg et plus exactement dans le quartier chaud de Sankt Pauli, Le Quartier rouge, le Pigalle local.
Nous avions déjà visité (pour de vrai) la ville libre et hanséatique et son très agréable monde flottant, où il est bien difficile de séparer le côté ville et le côté port, tant la ville est tournée vers son fleuve, tant l'urbanisme tire profit des canaux.
Alors évidemment on n'a pas hésité une seconde à répondre à l'invitation de cette auteure, même si sa ville n'est pas réputée pour son climat accueillant.
Buchholz nous donne un petit polar sans prétention mais très agréable. Ni l'intrigue, ni le style ne prétendent venir trôner au sommet des étagères, mais il se dégage de la visite de Sankt Pauli un charme tout à fait plaisant. Certes c'est un polar et il y aura des cadavres, bien sûr, mais Simone Buchholz fait preuve d'un humour finaud et d'une autodérision tout à fait savoureuse, essentiellement grâce à son personnage clé fort réussi, la procureure Chastity Riley.

[...] La décoration intérieure est une catastrophe. Elle a probablement été refaite pour la dernière fois dans les années quatre-vingt, et c'est horrible. On se croirait de retour à l'époque de Derrick.

Pour vous permettre de mesurer à quel point cette ambiance bon enfant nous a séduit, sachez donc que la procureure Chastity est fan de foot, voire ex-hooligan !
Même si pour une fille cela peut passer pour un trait de charme un peu étrange, même s'il s'agit d'un club de troisième zone comme celui de Sankt Pauli, vous imaginez bien qu'on a été à deux doigts de refermer la liseuse étant donné notre répulsion viscérale pour le côté obscur de cette religion !
Alors ne le répétez pas mais tout cela passe fort agréablement : de toute évidence, Simone Buchholz est amoureuse de sa ville, de son quartier et de ses personnages.
Cette empathie a vite fait d'emporter le lecteur avec elle.
Ce bouquin est le premier traduit en français d'une série intitulée Hamburg-Krimi.
On repart chez Simone/Chastity dès qu'un autre avion est annoncé !

Pour celles et ceux qui aiment les villes d'eau (le foot c'est pas obligé).
Lien : http://bmr-mam.blogspot.fr
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
yv1
  14 décembre 2015
Excellente surprise que ce polar allemand, pour pas mal de raisons : la visite de Hambourg et de ses quartiers atypiques, la vie nocturne dans ces quartiers, la procureure Chastity Riley et sa vie amoureuse compliquée, l'équipe de flics très minutieuse et professionnelle mais aussi le format de l'ouvrage, 200 pages qui ne laissent aucun répit et ne souffrent d'aucun temps mort, d'aucune longueur.

Chastity, c'est une procureure punk, jamais à son bureau, toujours sur le terrain, dans un bar -elle boit beaucoup avec son amie Carla-, au stade de foot à encourager le FC Sankt Pauli, le club du quartier du même nom, au commissariat avec son équipe de flics, chez elle à se poser la question de savoir s'il est bon de coucher et tomber amoureuse -ou vice-versa- de son voisin, Klatsche, cambrioleur repenti désormais serrurier hors pair et particulièrement bien infiltré dans les milieux interlopes de Hambourg mais de quinze ans plus jeune qu'elle qui flirte avec la quarantaine. Elle applique ses méthodes particulières entre la minutie du travail des flics et son instinct, son intuition, sa capacité à se mettre dans la tête des malfrats, à ressentir au plus profond d'elle-même des sensations terribles lorsqu'elle croise un être qui dégage de la violence, de la haine ou un très fort mal-être ; un peu comme un chamane elle ressent tout cela en elle, mais contrairement au-dit chamane, elle ne sait pas quoi en faire et ces expériences la laissent désemparée.

Elle arpente les rues de Hambourg, est tombée sous le charme de cette ville qui n'est pourtant pas dans le classement des villes les plus belles, et particulièrement du port : "Chaque fois que je le vois [le port de Hambourg] apparaître brusquement au milieu de l'obscurité, ça me coupe le souffle. La nuit, le port est un trésor, mon trésor. Un coffre gigantesque rempli de joyaux étincelants, que j'ai trouvé il y a dix ans quand je suis arrivée à Hambourg. Découvrir un tel trésor a été une grande surprise car, à l'époque, je ne suis venue ici que pour le boulot." (p.48) Mais le quartier Sankt Pauli n'est pas en reste, omniprésent dans le roman, le contexte géographique. Je ne connais pas la ville, mais après cette lecture, franchement, j'irais bien y faire un tour.

Une très belle réussite donc que ce polar bourré d'humour malgré l'horreur des situations ; je me permets d'ailleurs de rassurer les âmes sensibles, point d'hémoglobine ou de descriptions sanguinolentes dans le livre, tout est dit mais pas décrit, et très supportable. Simone Bucholz use d'une plume vive, percutante, accrocheuse qui ferre le lecteur et ne le lâche qu'à la toute fin de son histoire. Une mention particulière pour le pénultième chapitre (p.174/179) qui permet d'avoir une jolie surprise encore, juste avant la fin, plus dans la forme que dans le fond, certes, mais j'ai apprécié.

Très bonne pioche des éditions Piranha avec une couverture particulièrement réussie.
Lien : http://lyvres.fr
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Zippo
  27 mai 2018
Hambourg. le cadavre d'une danseuse de cabaret est découvert. Puis c'est l'assassinat d'un minable proxénète et en dernier lieu celui d'une autre danseuse de cabaret.

C'est la procureure Chastity Riley qui est chargée de l'enquête. C'est dans ce personnage que réside l'intérêt de ce roman noir.

Extrêmement active et très rêveuse, émouvante, il y a beaucoup de sensibilité chez cette représentante de la justice.

Ses interrogations et ses doutes sur sa vie amoureuse, son chagrin consécutif au décès de son père et l'absence de sa mère font de Chastity un personnage tourmentée.

Son amour pour Hambourg et plus particulièrement son quartier de Sankt Pauli est grand.

Une lecture passionnante avec une héroïne attachante.
Commenter  J’apprécie          00
Ben_Tyrion
  27 novembre 2017
Hambourg, son port, son "red light district", sa police, sa procureure Chastity Riley... et plusieurs cadavres de jeunes filles retrouvées nues et scalpées... Simone Buchholz nous emmène dans les méandres d'une ville qu'elle nous rend avec finesse et nuances. Sous une couverture qui a un côté aguichant (est-ce pour cela en partie que l'homme que je suis a mis la main sur ce bouquin? :-) ) se déroule une histoire sombre, dont l'héroïne est une procureure "pas comme les autres", avec ses parts d'ombres, ses désirs, ses émotions. Certes, l'auteure nous emmène sur le terrain d'une enquête classique (un tueur en série, le monde de la nuit...) mais le tout est écrit (et traduit!) avec une certaine sensibilité qui rend la lecture différente de ce que l'on connaît par ailleurs. Un très bon polar selon moi!
Commenter  J’apprécie          00
toto
  25 avril 2016
Ce polar fait partie de ceux qui vous accrochent depuis le début jusqu'à la fin vraiment originale.
Le roman est court, nerveux. L'écriture agréable, l'héroïne dans la plus grande tradition policière, mais c'est une femme libre. L'auteure paraît amoureuse de Hambourg. L'enquête est passionnante, même si les meurtres ne sont pas d'une grande originalité, mais on sent bien que là n'est pas l'essentiel.
Bref, un cocktail parfaitement réussi. On en redemande
Commenter  J’apprécie          00
Sanguine
  03 mars 2016
Certains livres me tentent par leur résumé et me rebutent complétement à cause de leur couverture. C'est le cas de "Quartier rouge", pourtant la couverture colle parfaitement avec le contenu du bouquin. Mais je la trouve moche, elle ne me plait pas du tout. Heureusement, j'ai pu y mettre la main dessus à la médiathèque alors, peu importe, il n'intégrera pas ma bibliothèque personnelle ...

C'est le début du printemps à Hambourg et tout pourrait être parfait dans le meilleur des mondes si un tueur ne laissait dans son sillage des cadavres mutilés de strip-teaseuses exposés en une mise en scène macabre au bord de l'Elbe. Pour mettre fin à l'hécatombe, le procureur Chastity Riley préfère mener l'enquête directement au coeur du quartier rouge plutôt que depuis son bureau à la décoration catastrophique. Charitables et grandes gueules : ainsi sont les habitants de Sankt Pauli. Tout comme Chastity, à la fois romantique et impitoyable quand il s'agit de son quartier.

C'est la deuxième auteure allemande que je lis en peu de temps. C'est marrant, ça doit être ma période mais je ne le fais pas exprès. Et encore une fois, j'ai passé un bon moment. Je suis loin du coup de coeur mais franchement, je n'ai pas vu le temps passer auprès de Chastity et ses collègues. Déjà, Chastity, le personnage principal, est très sympathique et original.

Pour une fois, on ne se focalise pas sur un(e) flic hyper balèze qui n'a peur de rien et à qui tout réussi. Non, cette fois nous avons affaire à une femme qui est procureur et qui est sensible. Elle est totalement rebutée par ce qu'elle voit, elle a des réactions humaines tout à fait banales et ça la rend attachante. J'ai bien aimé la suivre à la fois pendant l'enquête mais aussi dans sa vie privée que l'auteure n'hésite pas à nous faire partager. C'est très plaisant.

Nous sommes dans un policier peut-être un peu banal, un tueur s'attaque aux danseuses du quartier rouge de Hambourg. Il les scalpe, leur met une perruque colorée sur la tête et les met en scène à proximité du port et des plages de la ville. Rien de très original et pourtant, j'ai apprécié grandement ce que j'ai lu. C'est rythmé, l'auteure ne perd pas de temps et nous plonge rapidement dans l'action.

Le livre est court (200 pages) et pourtant, tout est développé, tout est expliqué. Lorsque le lecteur tourne la dernière page du livre, il ne reste aucune interrogation. le bémol peut-être est qu'on découvre tout de même assez vite qui est l'assassin mais c'est vraiment pour faire ma casse-pieds et trouver un point un peu moins bon que le reste.

Une sympathique découverte que je vous encourage à faire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Quiz: l'Allemagne et la Littérature

Les deux frères Jacob et Whilhelm sont les auteurs de contes célèbres, quel est leur nom ?

Hoffmann
Gordon
Grimm
Marx

10 questions
265 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature allemande , guerre mondiale , allemagneCréer un quiz sur ce livre