AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
3,46

sur 13 notes
5
0 avis
4
2 avis
3
3 avis
2
0 avis
1
0 avis
Fifrildi
  23 décembre 2018
J'ai repéré cette BD dans la dernière Masse critique. La couverture est magnifique et j'ai pensé qu'elle aurait sa place dans ma collection grandissante d'ouvrages sur les gorilles.

Souvent quand j'achète/je reçois un livre, le fiston (12 ans) vient jeter un oeil. Le connaissant (il est très sensible), je ne vais pas l'encourager à la lire. Il y a quand même un viol et le massacre sanglant d'un éléphant et

Dans l'ensemble j'ai aimé moyen.

Je n'ai pas été sensible aux dessins et aux couleurs un peu fades (sauf les quelques dessins qui illustrent l'histoire de Goddé sur la légende du gorille blanc).

C'est une histoire sur le braconnage et la vengeance. J'ai trouvé que cela manquait un peu de gorilles. Cela étant dit, les derniers mots de Clémence donnent une très bonne chute.

Je pense que j'aimerai plus le livre Des gorilles et des hommes, [carnet de voyage] naturaliste au Congo Brazzaville aux éditions La Boîte à Bulle dont un extrait se trouve aux dernières pages.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          340
jamiK
  31 mars 2020
Le Oki d'Odzala est une fiction réalisée à la suite du carnet de voyage “Des gorilles et des hommes”, plus documentaire. C'est un hommage à l'Afrique de l'Ouest, à la nature, aux traditions de la région, avec une dénonciation du braconnage. le graphisme est réaliste, traité en aquarelle, avec des paysages magnifique et des représentations animalières pleines de sensibilité. On sent que le récit de fiction est surtout un prétexte pour faire passer les idées, mais les personnages paraissent bien réels, touchants et vrais. Un beau livre sur l'Afrique et les gorilles et qui fait voyager.
Commenter  J’apprécie          190
Lilou08
  28 décembre 2018
J'avoue avoir eu un coup de coeur pour la couverture de cette BD « le Oki d'Odzala ». Quel magnifique gorille ! Depuis le film « Gorilles dans la brume », j'ai une grande sympathie pour ces êtres remarquables et incroyables et une BD sur l'Afrique et cet animal envoutant ne pouvait que m'attirer et m'intéresser. Je remercie Babélio et ses opérations « Masse critique » que j'adore et les éditions Bamboo et Grand Angle pour cette découverte !
Cette BD fait suite à un voyage qu'A. Dan a effectué au Congo-Brazzaville en pleine jungle équatoriale, dans le parc national d'Odzala-Kokoua. Dans un premier temps, il publie un carnet de voyage. Puis c'est cette BD qu'il produit avec non seulement des éléments sur le travail des scientifiques sur les gorilles, mais aussi sur ce qui l'a touché plus personnellement comme le braconnage, les contes africains, l'Afrique.
L'histoire emmène Clémence primatologue passionnée et expérimentée, qui effectue sans doute sa dernière mission sur le terrain, faute de moyen et Manuel, dessinateur qui lui est imposé, venu faire un reportage dessin sur ce que vivent les scientifiques sur le terrain. Ce reportage est destiné à faire de la pub pour les missions de terrain des scientifiques pour essayer de récolter ces fameux financements qui manquent tant. Les relations entre la scientifique chevronnée et amère de la situation et le dessinateur, néophyte en Afrique et parfois maladroit, sont assez difficiles.
Cette histoire nous dévoile un tout petit peu le quotidien du travail des scientifiques qui observent les primates, la vie dans la jungle, la triste réalité du braconnage, la beauté mystérieuse et parfois dangereuse de l'Afrique avec ses mythes, ses contes, la sorcellerie…. Je ne suis pas une spécialiste de BD mais je suis un peu mitigée quant au dessin de cette BD. L'Afrique, les Africains, les gorilles (il n'y en a pas assez à mon goût, j'avais espéré plus) sont bien rendus, mais beaucoup moins bien pour les personnages principaux si on peut les appeler ainsi : Clémence et Manuel. Sinon, c'est une BD parfois envoûtante, parfois drôle, parfois émouvante ou encore dure et cruelle comme la réalité sur le terrain. Sympa avec juste une impression de trop vite. A découvrir !

Lien : https://mapassionleslivres.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          31
Calou-Mae
  14 décembre 2018
La couverture est vraiment attrigante, c'est ce qui m'a attiré. Car je suis très difficile en bande dessiné, du point de vue graphique. Et le Oki d'Odzala m'a un peu déçus avec son coté dessin brute, on y trouve peu de détail, les dessins ne sont pas détails dans les moindres descriptions. Ce qui est top, c'est les couleurs, il a presque pas de blanc.

Quand à l'histoire, elle est très belle et réaliste sur les humains.Les personnages principaux comme secondaire sont peu développé. Mais ça ne me choque pas, car tout tourne autour de la légende d'Oki, le gorille blanc spéciale. Ce qui est top, c'est l'atout de la BD. On y découvre une autre culture, un autre point de vue, mais aussi les danger que subissent les animaux. Sans oublier, que quand, ils parlent anglais ou autre, on a la traduction. Elle se lit très vite.
Lien : http://lecholitteraire.e-mon..
Commenter  J’apprécie          30
Bdziles97
  05 juin 2018
(LX971) Album intéressant sur l'observation scientifique des gorilles et la lutte contre le braconnage. Plus réaliste que le film Gorilles dans la brume, l'album est aussi une évocation de la magie des contes et croyances au Congo-Brazzaville, sans oublier les pouvoirs parfois maléfiques du sorcier vaudou. A voir pour la sélection en lycée et peut-être même en collège.
(971?) Dessins superbes. Récit un peu confus. A voir pour le Lycée.
(IK971) Une histoire convaincante tant par la construction des personnages que par certaines planches. Les thèmes abordés sont intéressants (observations scientifiques, braconnage, préservation de la biodiversité...) sans tomber dans la caricature. Pas un gros coup de coeur. En recommandation pour les fonds du CDI.
Commenter  J’apprécie          21
LilyEsquimau
  19 janvier 2019
Le Oki d'Odzala est une bd traitant des missions scientifiques réalisées au Congo pour en apprendre plus sur les gorilles. L'auteur nous y raconte sous forme de fiction comment il a suivi pendant plusieurs mois l'une de ces équipes scientifiques afin de réaliser un carnet de voyage. Entre la découverte de la forêt congolaise, de ses animaux sauvages, de ses braconniers prêts à tout, des gardes, du personnel, des légendes congolaise et du désespoir des scientifiques qui voient le budget alloué à leurs missions réduit de plus de plus, il se rend compte de la richesse de cette expérience et des problématiques auxquelles est confrontée le pays.
Le lecteur en apprend aussi beaucoup et j'ai apprécié découvrir un univers que je ne connaissais pas. L'accent n'est pas mis uniquement sur la mission mais également sur ceux qui la font et sur leur culture. le trait de crayon de l'auteur n'est pas du genre de ceux que j'apprécie en général mais il permet de bien retranscrire l'ambiance du récit ! Ça a donc été pour moi une jolie découverte !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura