AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur Colin Fischer : Un garçon extraordinaire (9)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  

Ajouter une critique
Jumax
  15 novembre 2012
Colin Fischer est un garçon brillant atteint du syndrome d'Asperger. Son aptitude détachée et sa franchise font de lui la victime toute désignée des gros bras du lycée. Lorsqu'à la cantine, au cours de l'anniversaire de la belle Mélissa, un pistolet est trouvé tout le monde accuse Wayne. Il maltraite Colin depuis leur tendre enfance mais Colin portait par sa grande connaissance de Sherlock Holmes et son sens aigu de la justice va tout faire pour trouver le vrai coupable.

Ce livre est « gentil », les personnages sont un peu caricaturaux, ça se lit mais ce n'est pas tip top non plus.
Commenter  J’apprécie          110
c.brijs
  16 décembre 2012
Colin Fischer, atteint du syndrome d'Asperger (à prononcer comme hamburger !), est un autiste de haut niveau. Il excelle notamment dans tout ce qui touche les mathématiques. Toutefois, ses difficultés se marquent dans ses relations avec les autres où son manque d'empathie et ses réactions parfois disproportionnées le font passer pour un extra-terrestre. Surtout que, depuis qu'il est entré au lycée, il ne dispose plus de son "ombre", cette personne chargée de l'aider à "gérer les évènements inattendus, dangereux ou potentiellement angoissants du quotidien". Or, ces événements se multiplient dès le premier jour de la rentrée...

Voilà un titre à la fois didactique, surprenant et émouvant...

Didactique puisqu'il est truffé de références très pointues sur les sujets de prédilection de Colin : problèmes mathématiques, moeurs des requins, études psychologiques, etc. Ces notions parfois très théoriques débouchant systématiquement pour le jeune homme sur une morale à tirer. A ces apartés en italique qui correspondent aux notes que l'ado consigne dans le carnet qui ne le quitte jamais, Colin ajoute les commentaires que lui inspirent les événements qu'ils observent dans son école. On entre ainsi dans sa tête afin de découvrir sa façon toute particulière d'appréhender le monde.

"Apprendre quelque chose, c'était savoir quelque chose; savoir quelque chose, c'était comprendre quelque chose; comprendre quelque chose, c'était pouvoir l'affronter sans crainte."

Surprenant, ensuite. Ce qui fait de Colin un héros, c'est son "handicap"... Certains chercheurs et personnes atteintes de ce syndrôme parlent plutôt de différence. Dans ce récit, c'est cette manière particulière de fonctionner qui va l'amener à résoudre une énigme "policière" à la manière du Dupin d'Edgar Allan Poe et à créer des relations, au départ, totalement improbables... Lui qui est incapable d'exprimer des émotions comme de les déceler chez les autres sans l'aide de ses fiches, va faire de cette faiblesse une force... Colin est également incapable de comprendre la différence entre les déclarations littérales et les métaphores, ce qui entraine plus d'un quiproquo !

Emouvant enfin car, contre toute attente, Colin va évoluer, tant d'un point de vue personnel que dans ses relations avec les autres. le final est à ce titre particulièrement chargé d'émotion même si les auteurs laissent planer le spectre d'une suite bien moins rose ! Y aura-t-il un tome 2 ?

En conclusion, ce texte m'a séduite tant sur le fond que sur la forme. Il propose, à mon sens, plusieurs lectures selon les âges. Si l'ado y verra tout d'abord l'histoire d'un jeune différent qui, par ses particularités devient un garçon extraordinaire, à l'instar d'un super héros en quelque sorte; l'adulte, lui, se posera davantage de questions sur l'envers du décor et sera interpellé par la gestion d'un tel handicap au quotidien. de même, il s'inquiétera sans doute du mal-être du frère cadet qui est amené à des extrêmités pour trouver sa place aux côtés de ce frère qui monopolise (toute) l'attention familiale.

Questions qui prennent encore une autre dimension depuis que j'ai lu ce matin que le jeune responsable de la tuerie de Newton aux Etats-Unis de vendredi (20 enfants âgés de 6 et 7 ans et 6 adultes tués dans une école primaire), était atteint du même syndrome.

" Cette histoire illustre un aspect crucial de l'interrogation des témoins. Parfois, on obtient des réponses à des questions auxquelles on n'aurait pas pensé. Et parfois, les réponses vous font regretter d'avoir posé les questions."

Qui sait? Ce titre fera peut-être l'objet d'une adaptation cinéma ! C'est loin d'être improbable puisque les auteurs travaillent ensemble à Hollywood depuis plusieurs années, en tant que producteurs et consultants créatifs. Ils ont collaboré à des films comme X-MEN : le Commencement de Thor !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          81
zazimuth
  18 février 2013
Le héros, Colin, est un adolescent atteint du syndrome d'Asperger, très intelligent et sensible mais souffrant de difficultés relationnelles et sociales. L'histoire se déroule aux Etats-Unis et Colin se prépare à faire sa rentrée au lycée. Il y retrouve un certain nombre de camarades qui le connaissent depuis les petites classes, certains sont plutôt des amis comme Mélissa mais il y en a surtout qui le prennent pour souffre-douleur le sachant incapable de réagir dans certaines situations ou s'amusant à le faire paniquer.

Mais le coeur de ce roman est finalement une enquête puisque Colin s'est mis en tête de découvrir qui a introduit une arme à feu dans l'établissement et de disculper le principal suspect dont il peut prouver l'innocence. Il faut dire que l'adolescent est passionné d'investigation et possède un réel talent de déduction à la Sherlock Holmes. Les quelques jours pendant lesquels se déroule l'action vont donc mener Colin à plus d'indépendance et même au mensonge pour lui permettre de mener à bien son but. Ils vont aussi être déterminants dans l'évolution de ses relations avec quelques-uns de ses camarades.

J'ai beaucoup aimé la description qui est faite de l'utilisation de son carnet aide-mémoire et de sa fiche des visages expressifs, sa logique très particulière, qui en font des ressorts romanesques intéressants.

Un roman passionnant à dévorer !!!
Lien : http://toutzazimuth.eklablog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Accalia
  13 mai 2014
Ce n'est pas le premier roman jeunesse que je lis où l'enfant est autiste et atteint du syndrome d'Asperger. J'en ai lu deux dernièrement dont L'étrange disparition du cousin Salim de Siobhan Dowd, que j'avais aimé!


Cela donne toujours des romans hors du commun. Et souvent dans ces romans, les enfants sont atteints du syndrome d'Asperger, qui est une chance dans l'autisme, puisque l'enfant est -malgré de gros handicaps sociaux- quand même capable de communiquer et d'interagir avec le monde. Ce n'est pas le cas de toutes les formes d'autisme loin de là.

On a deux histoires en parallèle : la vie de Colin et comment il vit quotidiennement avec son handicap d'un côté et son enquête policière de l'autre.


D'ailleurs dans les romans avec un personnage atteint de ce syndrome, il y a tout le temps une enquête policière, puisque ces personnes-là ont un sens de la logique et une intelligence bien plus fine et développée que le reste des êtres humains. Il y a donc grand intérêt à les voir résoudre des énigmes et à comprendre -bien après eux- comment ils en sont arrivés là.


Ces enfants questionnent aussi sans honte et sans diplomatie les codes qui régissent notre société, et montrent les incohérences de la politesse et de l'hypocrisie du doigt…Ce qui donne toujours lieu à des scènes plutôt drôles!


Colin est -je trouve- assez attachant, même si le récit est raconté d'un point de vue très neutre et sans émotion (normal puisque ce sont les pensées de Colin qu'on suit et qu'il n'arrive pas à ressentir des émotions qui sont normales pour nous).


J'ai nettement préféré le récit de sa vie plutôt que l'enquête policière. J'ai aimé voir comment sa famille gérait cet enfant, comment son frère vivait cette situation particulière…c'était vraiment assez agréable à lire!


J'ai été décontenancée par la fin par contre…plusieurs éléments semblent indiquer qu'il va y avoir une suite à ce roman, mais j'ai du mal à en être persuadée. On peut dire que la fin est assez étrange…pour le moment, il n'y a pas de suite annoncée.


———————————————————

Un petit roman très agréable. Je pense qu'il pourra sans problème séduire les enfants dès 13 ans. Je le conseille donc.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
bouma
  15 février 2013
Colin Fisher n'est pas un garçon comme les autres. Fan de Sherlock Holmes et d'autres fin limiers de la littérature, il est surtout atteint d'une forme d'autisme, le Syndrome d'Asperger. Capable de retenir des détails insignifiants (pour nous) mais ayant besoin de fiches pour décoder les expressions du visage, Colin n'est vraiment pas un adolescent ordinaire. Aussi lorsqu'un revolver est retrouvé en plein milieu de la cantine, le jeune homme n'a plus qu'une obsession : résoudre cette enquête.



Colin vient de rentrer au lycée et doit désormais se débrouiller sans son « ombre ». Il a donc rédigé un certain nombre de fiches pour l'aider dans ses relations avec les autres. C'est en effet ce point qui lui pose le plus de soucis. Les contacts physiques sont eux prohibés de son quotidien sous peine de déclencher une crise incontrôlable.

Chaque chapitre débute sur un extrait du Carnet de Colin dont il nous parle à plusieurs reprises tout au long de l'histoire. Il y consigne des anecdotes sur des sujets qui le passionnent (tels Sherlock Holmes et ses différentes adaptations télévisuelles ou le repas des requins). Des notes de bas de pages viennent aussi éclairer le lecteur sur des points de détails (notes issues elles-aussi de Colin). le concept est intéressant mais peut parfois perdre le lecteur tant il déborde sur l'intrigue.

Il est toutefois intéressant de voir comment le handicap de Colin est ici exploité, tel les pouvoirs intellectuels d'un super-héros des temps modernes. le récit reste cependant assez froid du fait que Colin ne perçoive pas les émotions humaines. L'enquête est menée tambour battant permettant au lecteur de voir évoluer le personnage dans son univers quotidien mais aussi dans de nouvelles situations qui le mettent forcément mal à l'aise.

Une lecture sympathique mais pas captivante.
Lien : http://boumabib.fr/2013/02/0..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Virgule-Magazine
  29 juin 2015
« Mon nom est Colin Fischer. J'ai quatorze ans et je pèse 54,9 kg. » Selon le jugement de son petit frère, Colin est « carrément anormal » : il ne supporte pas qu'on le touche, ni la couleur bleue, et baisse la tête pour éviter le regard des autres. En fait, Colin est un garçon intellectuellement brillant, mais il souffre du syndrome d'Asperger (une forme d'autisme), qui se caractérise par de grandes difficultés dans les relations sociales. Alors, c'est à son « précieux Carnet », dont il ne se sépare jamais, que Colin livre ses réflexions et ses observations sur les comportements humains, avec une rigueur toute scientifique digne de Sherlock Holmes. le jour où un revolver est retrouvé dans la cantine de son lycée, Colin Fischer mène l'enquête, parallèlement à la police…

L'avis de Sabine, 12 ans : C'est toujours émouvant de voir comment fonctionne quelqu'un de différent de nous. Colin a le syndrome d'Asperger et il a des dons particuliers, comme celui de l'observation, mais il a aussi des problèmes dans sa relation avec les autres, comme tous les autistes. Il va résoudre une énigme et le livre est passionnant, car on suit Colin comme on suit une enquête policière. On s'attache vraiment à Colin et on a envie de le protéger et d'être son ami. 

L'avis de la rédaction : Un roman passionnant, bien écrit, bien construit, et dont le jeune héros est à la fois fascinant et très attachant…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
colyceen
  05 janvier 2017
Colin Fischer, un garçon extraordinaire de Ashley EDWARD-MILLER & Zack STENTZ

Colin FISCER, atteint du syndrome d' Asperger, doit tout noter dans son carnet, utiliser des fiches pour reconnaître les humeurs Il est très intelligent mais il ne supporte pas qu'on le touche ni la couleur bleu.
Un jour, dans son lycée , on trouve un pistolet. Alors que le suspect numéro 1 est le pire ennemi de Colin, il décide de mener l'enquête ...

J'aime bien la façon de penser de Colin mais ce n est pas mon livre préféré .

Lea 5ème
Commenter  J’apprécie          00
AnnaLit
  28 septembre 2015
Autant le choix d'un narrateur avec un syndrome d'Asperger m'avait paru juste et bien mis en oeuvre dans "Le bizarre incident du chien pendant la nuit", autant ici il m'a paru artificiel et limite.
Commenter  J’apprécie          00
kanarmor
  08 juillet 2013
Un roman très intéressant, du point de vue « clinique », mais qui hélas laisse un sentiment d'inachevé et pose question (y aurait-il une suite, comme pourrait le suggérer l'épilogue ?). Vraiment dommage !
Commenter  J’apprécie          00
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Livres et auteurs chez PKJ (pocket jeunesse)

Qui est l'auteure de "Eleanor & Park" et "Carry on" ?

Cat Clarke
Marika Gallman
Rainbow Rowell
Jo Witek

20 questions
69 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature pour adolescents , jeune adulteCréer un quiz sur ce livre