AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Ellane92


Ellane92
  08 avril 2016
Jane Rizzoli est invitée par l'inspecteur Korsak sur les lieux d'un crime. Un homme est retrouvé mort, ligotté par du scotch, une tasse en équilibre sur ses genoux, et sa femme a disparu, probablement enlevée par le tueur. Si quelques éléments divergent, notamment dans le choix d'un couple plutot que d'une femme seule, cette affaire ne peut manquer de rappeler celle qui a failli lui couter la vie l'année précédente, et l'a amené à investir dans un tas de loquets et verrous à la porte de son domicile : le chirurgien, alias Warren Hoyt. Pourtout Hoyt est aujourd'hui sous les verrous.
Gabriel Dean rejoint rapidement, à l'occasion de l'autopsie, l'équipe formée par Rizzoli, Frost, son équipier, et Korsak. Agent du FBI, il suscite la méfiance, semblant en savoir nettement plus sur cette histoire qu'il ne veut bien le dire, et suspectant Rizzoli de ne pas être capable à la mener à son bout.

Rizzoli and Isles, autopsie d'un meurtre, est une série que j'aime bien regarder. La tension y est surtout psychologique (même si l'action est présente), l'humour jamais très loin, et les enquêtes sont plutôt bien construites. Et puis, j'aime bien les actrices. Bref, comme en général je préfère les livres aux séries ou films dont ils sont à l'origine, je me suis laissée tentée par cet Apprenti de Tess Gerritsen... et je n'ai pas été déçue.
D'abord, comme dans la série, les personnages sont bien réussis, et Jane Rizzoli est très crédible en femme déterminée bien décidée à revendiquer son droit à être flic. C'est même sa raison d'être, et ce, quel qu'en soit le prix, et tant pis si ça défrise ses collègues hommes (elle est la seule femme de la police criminelle). le suspense est bien présent et sa montée progressive est bien maitrisée. Il y a quand même deux ou trois passages pas très ragoutants, notamment lors des autopsies, ce qui nous donne l'occasion de voir apparaitre Maura Isles, La reine des morts, qui n'est pas encore, lors de ce tome, proche de Jane. Warren Hoyt est un méchant très très méchant, et surtout très très crédible. L'angoisse monte en même temps que le suspense, et l'écriture immersive incite le lecteur à ressentir les émotions de l'inspectrice : on n'a aucun mal à s'inquiéter de ce qu'il peut y avoir derrière le rideau de douche, on s'imagine aisément casser la figure, ou à défaut, filer une frousse d'enfer, à la neuro-psychiatre qui fait libérer les monstres tels que Hoyt, et on n'est pas très loin de la crise d'angoisse dans le coffre d'une voiture.
Bref, cet apprenti a été à la hauteur de mes attentes : un bon thriller psychologique, bien écrit et bien amené, une réussite, dont je lirai la suite (quel dommage que ma médiathèque n'ait pas le premier tome !?!) et pour lequel je remercie Kassuatheth et ses critiques qui m'ont donné envie de découvrir les livres cachés derrière la série.
Commenter  J’apprécie          280



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (27)voir plus