AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
3,66

sur 28 notes
5
2 avis
4
12 avis
3
4 avis
2
0 avis
1
0 avis
dannso
  05 avril 2021
Est-ce vraiment un roman policier ? Bien sûr, il y a un cadavre, et c'est un assassinat. Mais l'enquête est réduite à la portion congrue. Et la question principale du lecteur tout au long du livre, n'est pas qui a tué, mais qui a été tué.
Un corps est retrouvé lors du repas de préparation du mariage de Whitney DeBleu, et quatre femmes se dénoncent à l'inspecteur chargé de l'enquête : trois sont des anciennes camarades de faculté de la mariée, l'autre une femme plus âgée persuadée que son mari veut ma quitter. Pourquoi ces aveux ?
La construction du roman est habile : on a en parallèle des extraits d'interrogatoire de l'inspecteur, qui jamais ne révèlent l'identité du cadavre, et le récit des évènements pendant les quelques jours qui ont précédé le meurtre et nous montrent qui sont ces femmes, avec leurs fêlures, leurs questions, leur mal-être. Il est question de maltraitance envers les femmes, de la difficulté des relations parents-adolescents, de perte d'un enfant, de la difficulté de faire son deuil. de vieilles rancoeurs surgissent Je me suis attachée à chacune de ces femmes, elles vont échanger, essayer d'aller plus loin que les apparences. Et finalement s'aider les unes les autres.
Merci aux éditions Michel Lafon pour cette lecture divertissante #Quatreaveuxpourunseulcrime #NetGalleyFrance
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
CallieTourneLesPages
  19 décembre 2020
J'ai bien aimé ce roman construit autour de l'énigme qui est mort ? Pourquoi quatre femmes s'accusent ?
Autour des dépositions, l'auteur nous narre la vie des personnages. Utilisant deux polices d'écriture on suit les interrogatoires de l'inspecteur tout en découvrant tour à tour chaque personnage à leur arrivée dans l'hôtel. D'où elles viennent, comment elles se connaissent ? Que font elles à un mariage dans un hôtel de luxe ? Et finalement comment quatre femmes qui ne se connaissaient pas ou plus s'accusent d'un meurtre en quelques heures. Concernant le dénouement il y a quelques invraisemblances mais le tout se tient et il y a un rebondissement.
A la fois enquête policière et roman social, ce récit se lit vite, facilement et garde son suspense jusqu'à la fin.
Merci #Netgalley
Commenter  J’apprécie          120
ludi33
  18 septembre 2020
Un cadavre, quatre femmes, quatre aveux. C'est le postulat de départ de ce roman policier à l'intrigue plutôt originale, vraiment plaisante à lire. On y suit donc cinq femmes (oui, cinq), qui vont se croiser à l'occasion d'un mariage. Elles vont former un petit groupe soudé qui se retrouve pour toutes sortes d'activité. Chacune a ses problèmes et ses secrets à cacher. Entrecoupés dans l'intrigue, on suit également les interrogatoires suite au meurtre.
Difficile de ne pas s'attacher, voire s'identifier à ses femmes, qui derrière une façade de vie parfaite se débattent avec leurs problèmes et leurs angoisses.
Et puis petit à petit, se pose toutes sortes de questions : qui est mort ? Qui a tué ? Comment ? Pourquoi ? Et le final nous offre une solution plutôt inattendue.
Moins girlie et plus profond que la couverture ne le laisse paraitre, voici un roman vraiment agréable à lire.
Merci aux éditions Michel Lafon et à Netgalley pour cette lecture pleine de suspense.
Commenter  J’apprécie          120
Sallyrose
  28 avril 2020

Dans un hôtel ultra luxueux de Californie, des dizaines de personnes sont réunies pour un mariage. La veille de la cérémonie, un homme meurt assassiné. Quatre femmes viennent spontanément avouer leur crime. Laquelle est coupable ?
Ah vraiment, je me suis bien amusée à la lecture de ce roman.
Tout d'abord, on apprend qu'un homme est mort mais on ne sait pas qui.
Ensuite, nous faisons connaissance avec les protagonistes principaux et avec notamment leurs histoires de couple, de famille.
Un vrai régal, un genre de Desperate Houswives chez Agatha Christie.
J'en redemande et je recommande
Commenter  J’apprécie          81
Laehb80
  16 août 2020
Quel roman original ! J'ai vraiment beaucoup aimé l'histoire de ces femmes attachantes et émouvantes.
L'action prend place dans un hôtel très luxueux lors de festivités de mariage, une semaine  d'étalage de richesses en tout genre absolument ridicules ( qui trouve qu'exposer plusieurs sculptures sur glace par jour apportera romantisme et chic à une cérémonie étirée sur une semaine entière ? Entre autres... )
Un homme est retrouvé mort et quatre femmes invitées à ce fastueux mariage s'accusent du crime. L'autrice ne dévoile pas l'identité du macchabée, ce qui apporte beaucoup d'originalité au récit.
Sous forme de roman choral, nous suivons chaque potentielle meurtrière, sa vie, son histoire, pour enfin dénouer les implications de chacun et découvrir qui a été assassiné et pourquoi.
Très belle écriture mêlant humour, émotions et féminisme, ce roman m'a touchée et continue son petit chemin dans ma tête.
Je recommande vivement !
Commenter  J’apprécie          70
Jangelis
  04 mai 2020
Un roman original, surprenant, et que j'ai dévoré.

Ça commence comme un roman léger entre copines, presque de la chick litt.
Et parallèlement, roman policier aussi, puisqu'il y a un mort, et une enquête, (le titre le laisse supposer !)
Ça continue en plongeant dans la vie de ces femmes, et la légèreté du début fait peu à peu place à pas mal de tristesse et d'émotion, à mesure qu'on découvre leur passé.
Ça passe par un bref moment d'intense frayeur.
Et, ça pourrait être terminé, mais voilà ce qu'on n'avait pas forcément vu venir.

Bref, un petit bijou, à la construction très originale, mais tout en légèreté.

Je m'étais inquiétée, avant de le commencer, de savoir s'il s'agissait d'un polar pas trop sombre, ou d'un roman policier aux détails gore (ce que j'évite férocement !)
Finalement, je l'ai commencé sans trop savoir où j'allais, et j'ai vite accroché.
Je vois seulement maintenant qu'il est classé Cosy Mystery, mais s'il en a le charme, c'est bien plus profond que ça.

Côté policier, on est quasiment dans l'inverse du Crime dans l'Orient-Express : un meurtre, on sait très vite qu'un homme a été tué, mais on ignore qui sur la quasi totalité du roman. Quatre personnes s'accusent, séparément, en précisant qu'elles étaient seules.
Entre deux chapitres, un compte-rendu strict d'interrogatoire, par l'inspecteur Ramone, qui interroge une seule personne à la fois, et la questionne sur une seule autre personne.
Et qui doit bien s'arracher les cheveux, puisque chaque femme interrogée essaie de le persuader qu'elle est coupable, et elle seule.

Si on exclut ces interrogatoires, le roman est tout d'abord une histoire très sympathique et souriante, plutôt légère :
Un hôtel de grand luxe, des femmes très diverses qui s'y retrouvent pour un mariage. Quatre d'entre elles sont des amies d'avant, un peu perdues de vue. Quelques autres se joignent à elles, et ça papote très féminin, chacune a ses (gros) problèmes.
J'ai souvent pensé, au début, à l'ambiance de D'ici là, porte-toi bien, de Carène Ponte, quasi huis clos dans un environnement luxueux, des femmes d'origine et de milieux assez différents, qui arrivent avec leurs problèmes.
Et peu à peu, leurs vies se précisent, et ce n'est pas toujours celles qu'on envie qui ont la plus facile.
Une mère de famille, heureuse en ménage (quoique l'homme soit assez inconséquent), mais aux prises avec une fille adolescente qu'elle ne sait trop comment gérer.
Une femme chic et riche que toutes envient, mais qui ne peut réaliser son rêve, avoir un enfant.
Une autre qui vit seule, et qui se demande un peu ce qu'elle est venue faire à ce mariage.
La 4e copine de fac, c'est la future mariée, étonnamment absente de l'histoire.
Ce mariage, c'est une pleine semaine de fêtes, mais les mariés sont bien peu présents pour leurs amis.
A ces "copines/fâchées" s'ajoute une femme âgée mais en pleine découverte de l'amour après ses quatre mariages, et une toute jeune femme, seule avec un bébé.

L'inspecteur chargé de l'enquête, n'interroge que des femmes, et il est si peu bavard qu'on n'apprend pas grand chose, même pas le nom de la victime !
De plus, la narration n'est pas linéaire, et on ne découvre que tardivement ce qui s'est passé, alors que l'interrogatoire commence dès le début du livre.
C'est assez intrigant.
Mais surtout, la personnalité des protagonistes se dévoile peu à peu, et l'histoire s'assombrit.

Dans ce roman choral, j'ai apprécié chacune d'entre elles, mais l'ado m'a semblé particulièrement intéressante.

Un roman que je ne saurais où classer, pas si feel good que ça, un peu cosy mystery, un peu roman d'ambiance et de réflexion.
J'ai bien aimé aussi découvrir un brin d'Amérique, ce mariage hors norme dans un complexe luxueux aux portes du désert.
Mais à coup sûr un roman que j'ai aimé lire.
Et que je relirai sous peu, pour le voir différemment à la lumière de la fin.
Lien : http://livresjeunessejangeli..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
tonpdg
  25 janvier 2021
Il y a eu crime :
. si vous cherchez à en comprendre les raisons avant la fin... c'est dans l'ordre des possibles
. si vous arrivez à deviner qui est le tueur avant la dernière partie de l'ouvrage... vous faites preuve d'une grande imagination !
Bref, le suspens est là et nous avons affaire avec de sacrées paranoïaques.
Commenter  J’apprécie          30
emilielettres
  11 octobre 2020
Merci à #NetGalleyFrance et aux éditions Michel Lafon de m'avoir permis de découvrir #Quatreaveuxpourunseulcrime
J'ai apprécié ma lecture sans que ce soit un coup de coeur! Je m'attendais à suivre une véritable enquête alors qu'elle n'est qu'un arrière-plan. L'avancée de l'enquête intervient en quelques pages au début de chaque chapitre à travers un interrogatoire mené par le policier avec les différentes femmes qui se sont dénoncées coupables pour le meurtre du même homme! Ces parties sont dynamiques et m'ont bien plu, j'ai aimé l'alternance interrogatoire/récit.
Le suspense perd en puissance au cours du récit lorsqu'on finit par découvrir qui a été tué...
Au fil des pages, nous découvrons les liens anciens ou récents qui unissent les différentes femmes en cause, on apprend à les connaître, à comprendre leurs souffrances et finalement pourquoi elles se sont dénoncées à plusieurs.
Il est donc plus question d'amitié, d'amour, de choix de vie que d'enquête!
Commenter  J’apprécie          20
MademoiselleMaeve
  24 septembre 2020
J'ai quelques difficultés à lire en ce moment. La fatigue sans doute, les migraines aussi… Je ne suis pas totalement à ce que je fais quand je lis. D'où deux abandons, ce qui ne m'arrive quasiment jamais. Alors aux grands maux les grands remèdes, je me penche sur les lectures qui me réconfortent le plus : les thrillers psychologiques (à chacun ses doudous, le mien devait essayer de m'étrangler et me chanter des berceuses avec une voix de psychopathe quand aucun adulte n'était dans la pièce). Je remercie donc Netgalley et Michel Lafon pour leur aide à m'éviter l'angoissante panne de lecture, grâce à eux, j'ai vu découvrir : Quatre aveux pour un seul crime de Gina Lamanna.

Premier avertissement : ne lisez pas ce livre si vous êtes en train d'organiser votre mariage.

Second avertissement : ne lisez pas ce roman si vous êtes en même temps en train de regarder la série Big Little Lies.

Maintenant que nous avons fait le tour des avertissements, allons à l'essentiel. de quoi parle Quatre aveux pour un seul crime ? Whitney DeBleu se marie. Un mariage à plusieurs centaines de milliers de dollars sur une semaine dans un hôtel de luxe. Elle a invité ses anciennes amies de la fac qu'elle n'a pas vu depuis des années parce qu'elles se sont toutes un peu brouillées. Les retrouvailles pourraient être tendues, à moins qu'elles ne soient l'occasion d'une grande scène de réconciliation. Ou d'un meurtre.

Dans Quatre aveux pour un seul crime, on fait connaissance avec Ginger, Kate, Emily et Lulu. Chacune avec son histoire, chacune avec ses secrets. Chacune surtout ayant avoué le meurtre d'un homme, le même. Il s'agit d'un roman choral dont les chapitres commencent ou finissent par des extraits d'audition.

On met un temps fou à découvrir l'identité de la victime et un temps fou aussi à dénouer tous les fils de l'intrigue, à suivre toutes les pistes. Mais cela finit par devenir assez évident. Déçue d'avoir trouvé ? Non, parce que je ne m'attendais pas au twist final que m'a offert Gina Lamanna. Et ça c'était cool.
Lien : https://mademoisellemaeve.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
ingridfasquelle
  05 juin 2020
Gina Lamanna est originaire du Minnesota. Quatre aveux pour un seul crime est son premier roman traduit en français. Il est présenté comme un cosy thriller drôle et mystérieux, un raccourci inexact pour un roman que l'on classerait davantage parmi les suspenses psychologiques. Situé entre la chick lit et le polar, ce roman choral original possède en effet une portée bien plus large que ne le laisse supposer sa quatrième de couverture.

Beaucoup moins sombre que la plupart de la production actuelle de thrillers/policiers destinés à un lectorat féminin, Quatre aveux pour un seul crime est avant tout un roman qui surprend par son ambiance et sa fraîcheur.

On y fait la connaissance de quatre héroïnes et avec autant de quotidiens qui se juxtaposent et s'entremêlent. La fenêtre qui est offerte à la lectrice sur le quotidien de ces quatre femmes, épouses, mères et amies, favorise indéniablement l'affect et l'identification.

Mais si le roman plaît autant et c'est, je pense, une de ses plus grandes qualités, c'est surtout parce qu'il aborde un grand nombre de thématiques balayant un large spectre : découverte de la sexualité, problèmes conjugaux, financiers, familiaux, etc… Propulsée dans l'intimité de ces vies chaotiques aux apparences calmes et heureuse, la lectrice peut ainsi laisser libre cours à ses élans voyeuristes en espionnant en quelque sorte le quotidien chahuté de « banlieusards chics ». Et ça marche ! Dans cette sorte d'oasis intouchable qu'est le Serenity Hotel, où se déroule l'action du roman de Gina Lamanna, la vie regorge de drames, de secrets et de tempêtes cachées qui, peu à peu, vont éclater au grand jour… pour le meilleur et pour le pire !

Fluide, divertissant et très bien mené, Quatre aveux pour un seul crime est un roman féminin passionnant et très addictif dans l'esprit de la série Desperate Housewives.
Lien : http://histoiredusoir.canalb..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20


Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2121 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre