AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Citations sur Taj (31)

Atasi
Atasi   25 mars 2016
Une esclave allumait les lampes et posait des bougies dans les coins. La lumière tremblotait sur leurs visages. Ils venaient de toutes les parties du monde, convoqués par le Grand Moghol. Ismail Afanti, un Turc grassouillet et jovial, était le dessinateur des dômes, Quazim Khan, le Persan, était l'orfèvre, et Amarat Khan, un homme froid, à la vue basse, persan lui aussi, était le maître calligraphe. Chiranji Lal, un hindou de Delhi, était le lapidaire. Mir Abdul Karim, qui avait travaillé pour l'empereur Jahangir et avait reçu pour ses services des cadeaux extraordinaires -huit cents esclaves et quatre cents chameaux-, était, avec Markarrinat Khan, l'administrateur du monument. Tous ces hommes étaient des maître dans leur art, les meilleurs joailliers, les meilleurs peintres et architectes, venant de l'Hindoustan ou de pays aussi éloignés que Cathay, Samarkhan et Shiraz.
Commenter  J’apprécie          30
nastialala
nastialala   15 juin 2012
J'étais allongée, recherchant le sommeil et rêvant à Shah Jahan. J'aurais préféré dormir à la belle étoile pour contempler l'immensité des cieux. Cela me fascinait et m'émerveillait . Dans cet univers si vaste, Dieu paraissait encore plus grand et nous plus petits encore. Même le Grand Moghol n'était qu'une chétive créature en comparaison . Cela me redonnait espoir.
Commenter  J’apprécie          30
Florence_17
Florence_17   26 décembre 2015
Qui était-elle ?
Une impératrice.
Commenter  J’apprécie          20
Kio971
Kio971   03 août 2018
Son regard se portait sur la petite tombe de brique qui abritait Arjumand. Le dôme était petit, bas et laid. Penser qu'elle se trouvait là lui infligeait une immense souffrance. Elle était tout près et pourtant si lointaine, comme à leur première rencontre. Le destin continuait ses jeux cruels. Il aurait voulu qu'elle puisse voir le Taj Mahal. Le jour il serait plus beau que le soleil et la nuit sa beauté éclipserait celle de la lune. Il sentait une fois de plus sa profonde solitude.
Commenter  J’apprécie          10
Atasi
Atasi   25 mars 2016
Gopi marcha sur le rebord de pierre à côté de la fontaine. Le monument surgissait au fur et à mesure qu'il avançait. Il ne l'avait aperçu que derrière le mur et n'aurait jamais imaginé qu'il puisse être aussi grand. Quand il entra dans l'ombre, il sentit la magie de l'endroit. Sa délicatesse était illusion, créée pour donner un effet de fragilité. Il se rapprocha, pencha la tête et leva les yeux pour regarder le dôme.
Commenter  J’apprécie          10
Florence_17
Florence_17   26 décembre 2015
Mon amour pour toi ne changera jamais. Il ne peut être dérobé ni souillé et, grâce à son pouvoir, je resterai peut-être l'adolescente que tu as vue pour la première fois.
Commenter  J’apprécie          10
Florence_17
Florence_17   26 décembre 2015
Mon amour pour toi ne changera jamais. Il ne peut être dérobé ni souillé et, grâce à son pouvoir, je resterai peut-être l'adolescente que tu as vue pour la première fois.
Commenter  J’apprécie          10
Florence_17
Florence_17   26 décembre 2015
Même dans le noir, je pouvais la reconnaître. Son odeur, sa douceur, la forme de son corps sont inscrites dans mes sens, bien que ma mémoire s'affaiblisse. Et encore, ce que j'aimais n'était pas visible. Les soupirs que l'on ne peut saisir, les rires que seul Dieu peut entendre, un regard qui n'avait de signification que pour moi. Toutes ces choses me remplissaient d'un immense plaisir.
Mon Dieu, pourquoi avons-nous eu si peu de temps ensemble ? L'éternité n'aurait pas suffi.
Commenter  J’apprécie          10
Florence_17
Florence_17   26 décembre 2015
Même dans le noir, je pouvais la reconnaître. Son odeur, sa douceur, la forme de son corps sont inscrites dans mes sens, bien que ma mémoire s'affaiblisse. Et encore, ce que j'aimais n'était pas visible. Les soupirs que l'on ne peut saisir, les rires que seul Dieu peut entendre, un regard qui n'avait de signification que pour moi. Toutes ces choses me remplissaient d'un immense plaisir.
Mon Dieu, pourquoi avons-nous eu si peu de temps ensemble ? L'éternité n'aurait pas suffi.
Commenter  J’apprécie          10
Florence_17
Florence_17   26 décembre 2015
Oublier ! Cela m'était difficile, je vivais maintenant dans un univers de souvenirs.
Commenter  J’apprécie          10




    Acheter ce livre sur

    FnacAmazonRakutenCulturaMomox





    Quiz Voir plus

    Les Amants de la Littérature

    Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

    Hercule Poirot & Miss Marple
    Pyrame & Thisbé
    Roméo & Juliette
    Sherlock Holmes & John Watson

    10 questions
    3558 lecteurs ont répondu
    Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre