AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
3,67

sur 18 notes
5
1 avis
4
4 avis
3
2 avis
2
0 avis
1
0 avis
Crazynath
  01 septembre 2014
Une découverte vraiment agréable et sympathique pour moi que ce premier tome des "chroniques de Siala " intitulé le rodeur d'ombre.

A travers le récit d'Harold l'Ombre, voleur de son état, on découvre un univers foisonnant de créatures diverses et variées.
Aleksei Pekhov excelle dans l'art de décrire les différentes races rencontrées tout au long du livre .Par exemple ses Doralissiens ( hommes-boucs ) sont décrits de façon tellement imagée qu'il est difficile de ne pas se les représenter sans sourire, et ne parlons pas du gobelin !! ( Attention, toutes les créatures rencontrées dans ce livre ne donnent pas envie de sourire !!)
A noter en fin du livre, un glossaire qui rassemble plein d'explications au sujet de ces dites créatures et qui se révèle bien utile !

On suit donc les aventures d'Harold, qui se retrouve un peu malgré lui mêlé à une quête qui rassemble une poignée de volontaires triés sur le volet .
La destination de cette quête semble bien ardue à atteindre au vu des obstacles et embuches qui en parsèment le chemin .

Rien de révolutionnaire dans le monde de la fantasy, certes, mais l'écriture de Pekhov m'a donné envie de découvrir la suite des aventures d'Harold !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          224
Tatooa
  14 octobre 2018
C'est de la bonne "crapule" fantasy, plutôt classique, certes, mais bien écrite, légère, facile à lire, très très agréable pour se changer les idées.
Harold est une "gentille" crapule, pas un assassin mais un maître cambrioleur. Donc pour ceux qui ont un peu peur de ce genre de lectures (dont je ne suis pas, lol), il sera parfait.

Les descriptions sont très visuelles, il y a, certes, quelques répétitions, de mots, d'idées, aussi, mais rien de rédhibitoire, si on le lit "par petits bouts", comme je l'ai fait... le monde est quand même bien approfondi, même s'il y a quelques trucs bizarres, comme "un 28 juillet", qui choquent un peu dans de la fantasy.

Les personnages sont plutôt bien brossés, même si un brin superficiels, mais c'est par comparaison avec l'excellente fantasy à la Jaworsky donc c'est en mettant la barre très très haut. Les différents peuples (Orques, Elfes, Gnomes, Nains etc...) sont décrits d'une façon plutôt originale, avec des elfes "à crocs", cousins des orques, je crois bien que c'est la première fois que je lis une telle parenté... Les antagonismes restent les mêmes que partout ailleurs en fantasy, les alliances de nécessité faisant loi.
Il y a quelques petits "nouveaux", comme les hommes-boucs, ceux-là c'est les comiques de service, pas très futés...

Bref, c'est du divertissement, pas prise de tête, et en le lisant en tant que tel ça passe vraiment bien. Je m'en vais donc lire la suite ! :)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
py314159
  29 mars 2020
Harold est un maître cambrioleur. Chargé de dérober un objet à un duc, il se retrouve embrigadé par les plus hauts dignitaires de l'état. Aleksei Pekhov signe un roman de fantasy bien ficelé, avec un univers classique mais cohérent et bien décrit. La première partie est un peu laborieuse mais l'intérêt du lecteur croit au fil des pages.
Commenter  J’apprécie          60
Salsera15
  08 octobre 2012
Merci aux éditions J'ai lu de m'avoir permis de découvrir cet auteur de fantasy dont je ne connaissais pas l'existence. Il s'agit en fait du premier auteur russe que je lis. Une belle trouvaille, car ce fut pour moi un agréable moment de lecture.

J'ai personnellement apprécié le style de l'auteur, mais plus particulièrement son vocabulaire. Il a su choisir avec précision ses mots pour bien imager les scènes. On voit qu'il ne s'est pas contenté du plus simple et qu'il a recherché des synonymes. Ses phrases sont bien construites et fluides. Par son style d'écriture, j'ai eu l'impression qu'il visait davantage un public adulte. Je ne crois pas que ce type de fantasy soit adapté pour les adolescents. J'ai eu l'impression que la recherche effectuée par l'auteur apportait une certaine minutie et un esthétisme littéraire qui auraient pu ne pas convenir aux plus jeunes.

Pour ce qui est des personnages, j'ai bien aimé l'entraide entre les classes de créatures (races); soit les gnomes, les nains, les elfes, les humains et le gobelin. J'ai trouvé que les rivalités tout comme les liens d'amitié étaient bien exploités. le personnage principal, Harold, est un voleur qui se retrouve plongé dans une quête contre son gré, mais de laquelle il apprendra beaucoup. On voit d'ailleurs une évolutions constante du caractère de son personnage tout au long des pages. L'armée de Coeurs sauvages qui accompagne Harold est composée d'humains qui sont tous des plus originaux et loufoques les uns que les autres. Cependant, ils sont très liés les uns aux autres et n'abandonneraient pas un des leurs en chemin. Un seul personnage sèmera la pagaille au cours de l'aventure, mais cela n'aura pas que des effets négatifs, l'atmosphère se retrouvera plus détendue par moments. Il s'agit du fou du soi, Kli Kli. Derrière ses farces et attrapes se cache pourtant une intelligence que vous découvrirez par vous même en suivant l'avancement de la quête. Un point fort de ce roman c'est vraiment la diversité des personnages tant dans leur physique que dans leur personnalité qui apporte de la couleur et du piquant à l'intrigue.

Cette dernière est cependant ce qui m'a le plus plu dans ce roman. L'histoire prend vraiment son envol au moment ou Harold prend connaissance de sa quête. C'est à ce moment que les actions ne cessent de s'enchaîner. On y mélange la magie des orques à celle des elfes et aux coups d'épée. Tous les moyens sont bons pour parvenir à ses fins et les connaissances des personnages seront d'une grande aide dans leur avancement. Il y a notamment Harold qui est guidé par une voix dans sa tête, mais je ne vous en dis pas plus. Des retours en arrière viennent aussi nous éclairer sur les raisons qui amènent les personnages à rechercher la fameuse corne.

Ce premier tome est un amalgame d'événements passionnants, mais vous n'aurez pas le choix de lire le deuxième tome, car celui-ci ne possède pas de fin concluante. Pour connaître la suite de la quête à Hrad Spein, c'est dans le deuxième tome que vous devrez vous plonger. Ma seule déception dans ce roman c'est de ne pas en avoir appris énormément sur les orques qui sont relayés au second plan. Peut-être seront-ils davantage présents dans le deuxième tome? Bref, un auteur à découvrir absolument!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10


antreguillemets
  01 janvier 2020
J'ai adoré ce premier où je découvre cet auteur. C'est de la fantasy très classique et j'ai beaucoup aimé !
Commenter  J’apprécie          00
Ambresombre
  13 juin 2014
Sans être vraiment original, ce roman se lit avec plaisir. le style d'écriture est très agréable et teinté d'humour.

Bien sûr, il y a des elfes (quoique passablement différents de ceux auxquels on est habitué puisqu'ils ne sont ni beaux, ni charmants), des gobelins, nains et plus encore. On navigue donc dans une atmosphère fantasy qui s'apparente à Tolkien, mais l'histoire coule bien et je serai heureuse de lire la suite.
Commenter  J’apprécie          00
Mosquito
  04 août 2013
Une quête pour détruire le mal, une communauté de personnages très typés et différents, des assassinats, poursuites, trahisons, ...
de la fantasy russe qui "copie" Tolkien, mais avec originalité ! A lire.
Commenter  J’apprécie          00
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
2056 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre