AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2916774025
Éditeur : Fudo (01/10/2007)

Note moyenne : 3/5 (sur 4 notes)
Résumé :
S'impregner du milieu, intervenir localement sur une problématique globale de l'environnement
"Les créations in situ d’Eizo Sakata ne sont pas seulement une expression esthétique, mais elles nous renvoient toujours à une même démarche, qu’il appelle « passivité active». C’est sa manière d’évoquer ses préoccupations écologiques, de se réconcilier avec la nature, d’y être éveillé, d’y intervenir. L’eau, principale composante du vivant, y est toujours présente. ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
livresetdelices
  27 juin 2008
"Passivité Active. Démarches de création in situ" tel est le titre de ce livre. Ce titre "oxymorique" entraîne d'emblée le curieux vers le repos (le zen?) et l'écologie. La première de couverture confirme cette première impression avec une dominante de vert et d'eau... Par ailleurs si l'on observe attentivement les photographies, on décèlera d'emblée une sorte de décalage chez cet artiste japonais puisque l'une d'elle met en scène un moine japonais dans les ruelles d'un village typiquement français. le ton est donné. Eizo se joue des apparences et des images d'Epinal : il se plaît à confronter l'occident aux images que l'on peut avoir de l'orient. Il se définit lui-même comme un "japonais, parfois malgré lui".
Cet ouvrage dont on m'a confié la critique ne se veut pas une analyse de création artistique mais le récit de la genèse de ses créations. Eizo n'accouche pas de ses oeuvres après une douleureuse et longue réflexion intérieure, non il crée in situ : il se déplace, observe attentivement, apprend la géographie locale et enfin crée. de là est né ce principe de passivité- dans le sens où il se soumet au lieu et fait uniquement avec ce qu'il trouve sur place - active - il met en mouvement ce qui est.
J'ai particulièrement apprécié l'humour qui ressort de ses oeuvres, c'est en tout cas l'impression que j'ai eu en lisant ce livre.
La suite ici : http://livresetdelices.over-blog.com/article-20806278.html
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Cabestan
  18 juin 2008
Etrange démarche que celle de Eizo Sakata, qui qualifie son itinéraire de création d'un paradigme un brin provoquant.
Par l'accolade "passivité" à "active", Sakata cherche à nous faire partager ce qui pourrait relever d'un dandysme artistique. Sa renommée dans le domaine du land art (qu'il ne revendique pas formellement) est assez confidentielle ; mais ses oeuvres sont marquées par l'éphémère la diversité, voire une certaine désinvolture. C'est son droit ..
http://kotkot.blogspirit.com/archive/2008/06/18/passivite-active-avec-eizo-sakata.html
Commenter  J’apprécie          30
multicolore
  01 juillet 2008
La démarche de Eizo Sakara est la création in-situ, souvent éphémères, d' oeuvres issues du milieu naturel et culturel dans lequel il se trouve. C'est, dit-il " une création sans projet préalable, une sorte d'improvisation avec le temps et l'espace".
Lire la suite de ma critique sur mon blog: http://www.couleuraddict.com
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
pascaloupascalou   03 octobre 2007
S'impregner du milieu, intervenir localement sur une problématique globale de l'environnement

"Les créations in situ d’Eizo Sakata ne sont pas seulement une expression esthétique, mais elles nous renvoient toujours à une même démarche, qu’il appelle « passivité active». C’est sa manière d’évoquer ses préoccupations écologiques, de se réconcilier avec la nature, d’y être éveillé, d’y intervenir. L’eau, principale composante du vivant, y est toujours présente. Il est en permanence prêt à enregistrer la pluie sur des carrés bleus, révélant ainsi ses caractéristiques à une date et à un endroit précis. Loin d’être égocentriques, ses créations souvent éphémères, sont issues de son imprégnation dans le milieu naturel et culturel. Japonais, parfois malgré lui, Eizo Sakata est un passeur, avec humour et profondeur, de la philosophie de la nature japonaise."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
CabestanCabestan   18 juin 2008
D'être toujours à la disposition de gouttes du ciel n'est pas une mince affaire, lorsque l'on ne sait pas commander la pluie ni le beau temps
Commenter  J’apprécie          40
pascaloupascalou   03 octobre 2007
extraits:

http://www.fudoeditions.com/Files/passiviteactive_extraits.pdf
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Eizo Sakata (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Eizo Sakata
Eizo Sakata, ariste japonais vivant à Paris explique sa démarche de création in situ, à savoir la passivité active à l'occasion de la prochaine sortie de son livre aux éditions Fûdo http://www.fudoeditions.com
autres livres classés : mousseVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr




Quiz Voir plus

Quiz Spécial Elections Européennes

Dans son roman le plus connu, il a chanté les louanges d'un marin du Yank-Tse-Kiang et d'un admirateur de Manolete dans une Normandie rétive à l'exotisme. Son Europe est celle de la Guerre dont il dira avec son humour piquant "La guerre est perdue, ce qui n’est pas grave, car vous me direz : une de perdue, dix de retrouvées" Dans son roman L'Europe Buissonière, il nous livre une galerie de portraits toujours d'actualité, hélas ! Heureusement l'humour nous en sauve.

Jacques Lanzmann
Paul Nizan
Marcel Aymé
Antoine Blondin

10 questions
2 lecteurs ont répondu
Thèmes : europe , europe de l'est , Europe de l'Ouest , europe centrale , europe du nord , Europe du Sud , Européens , europe médiévaleCréer un quiz sur ce livre