AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Citations sur Jeu Blanc (101)

marina53
marina53   22 octobre 2019
Les gens attribuent bien trop d'importance aux mots. Parfois, c'est mieux de rester assis, sans plus. Pour à nouveau s'habituer les uns aux autres, en quelque sorte.
Commenter  J’apprécie          301
marina53
marina53   21 octobre 2019
Je me tenais sur les rochers aux toutes premières lueurs du jour, avant que quiconque ne se soit réveillé et je sentais la nature entrer en moi comme la lumière. Je fermais les yeux et la sentais. La nature était une présence. Elle avait des yeux et j’étais surveillé. Mais jamais je n’eus l’impression d’y être un intrus.
Commenter  J’apprécie          270
nadiouchka
nadiouchka   27 janvier 2020
J’entre dans la paix des créatures sauvages qui n’imposent pas à leurs vies l’anticipation du malheur. J’entre dans la présence de l’eau calme. Et je sens au-dessus de moi les astres aveugles au jour attendant d’émettre leur lumière. Un moment je m’abandonne à la grâce du monde, et je suis libre.
Wendell Berry, « La paix des créatures sauvages. »
Epigraphe
Commenter  J’apprécie          232
marina53
marina53   23 octobre 2019
C’est là que je compris que quand une chose nous manque, elle laisse un trou que seule cette chose qui nous manque peut combler.
Commenter  J’apprécie          230
Annette55
Annette55   24 avril 2018
"Les bosses des rochers sur le rivage portaient des manteaux blancs.Les arbres, sous le poids de la neige fraîche dans leurs branches, ressemblaient à des soldats épuisés , rentrant à la maison à la fin de la guerre. Le froid était une bête redoutable. Tandis que j'avançais péniblement , dans la neige jusqu'aux genoux, en quête de bois pour le feu, je la sentais me traquer cette bête , attendre que l'épuisement m'abatte de façon à se repaître de ma chair gelée".....
Commenter  J’apprécie          230
marina53
marina53   23 octobre 2019
Être quelqu’un que l’on n’est pas est souvent plus facile que de vivre sa propre vie.
Commenter  J’apprécie          220
marina53
marina53   21 octobre 2019
Nous étions comme du bétail. C'est ainsi que nous étions traités. Nourris, abreuvés, contraints de porter notre fardeau quotidien et rentrés à l'abri pour la nuit. Quiconque s'esquivait ou se plaignait était battu devant tous les autres. C'était peut-être cela le plus grand crime : nous rendre complices en faisant de nous des témoins silencieux et impuissants.
Commenter  J’apprécie          210
bilodoh
bilodoh   15 septembre 2018
Nous étions dépouillés de notre innocence, notre peuple, dénigré, notre famille, dénoncée, nos mœurs et nos rites tribaux, déclarés arriérés, primitifs, sauvages. À l longue, nous finissions par nous considérer comme des sous-humains. Ce sentiment d’être sans valeur, c’est l’enfer sur terre.
Commenter  J’apprécie          210
marina53
marina53   22 octobre 2019
Quand on t'arrache ton innocence, quand on dénigre ton peuple, quand la famille d'où tu viens est méprisée et que ton mode de vie et tes rituels tribaux sont décrétés comme arriérés, primitifs, sauvages, tu en arrives à te voir comme un être inférieur. C'est l'enfer sur terre, cette impression d'être indigne. C'était ce qu'ils nous infligeaient.
Commenter  J’apprécie          192
bilodoh
bilodoh   17 septembre 2018
C’est drôle, tout de même, cette manie qu’on les gens de dire « Santé! » en trinquant. Quand on boit comme je buvais, on ne se soucie justement pas de sa santé. […] On boit au-delà de la réflexion, de l’émotion. Au-delà de l’espoir, aussi.

(XYZ, p.226)
Commenter  J’apprécie          180




    Acheter ce livre sur

    FnacAmazonRakutenCulturaMomox





    Quiz Voir plus

    Les indiens d'Amérique du Nord

    Publié pour la première fois en 1970 aux États-Unis, ce livre de Dee Brown retrace les étapes de la Conquête de l'Ouest et les massacres des indiens entre 1860 et 1890 :

    Enterre mon corps Wounded Knee
    Enterre mon cœur à Wounded Knee
    Enterre mon âme à Wounded Knee
    Enterre mon esprit à Wounded Knee
    Enterre mon scalp à Wounded Knee

    10 questions
    153 lecteurs ont répondu
    Thèmes : conquete de l'ouest , far-west , western , ute , navajos , Nez Percé (Indiens) , comanche , Apache (Indiens) , Cheyennes (Indiens) , Sioux (Indiens) , indiens d'amérique , littérature américaineCréer un quiz sur ce livre