AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : B01D3U6AXE
Éditeur : Firetrail Publishing (16/03/2016)

Note moyenne : 4.38/5 (sur 17 notes)
Résumé :
Quand Raine Cooper veut quelque chose, rien ne peut l'arrêter?

Raine a enfin découvert que son magnifique voisin, Torin St James, est une légende directement issue de la mythologie nordique. Elle éprouve pour lui des sentiments profonds. Quant à Torin, il est fou de Raine au point d'enfreindre la seule règle qui régit sa vie : ne jamais tomber amoureux d'une mortelle. Le problème, c'est qu'il ne se souvient plus d'elle, depuis que des Nornes ? des divin... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (17) Voir plus Ajouter une critique
April-the-seven
  08 juillet 2016
Je remercie l'auteur, ainsi que Laure Valentin, pour ce service presse et pour leur confiance. Après la fin intolérable du premier volet, j'étais bien contente de recevoir la suite aussi rapidement, même s'il m'a fallu attendre quelques mois avant de me plonger dedans. Je suis toujours un peu frileuse lorsque la romance tient une grande place dans un récit paranormal. J'ai cette crainte que l'un prenne le pas sur l'autre, au point de rendre ça frustrant. Runes fait partie de ces sagas où je ne nourris pas cette réticence. Ednah Walters a un don pour marier l'histoire d'amour à la mythologie nordique. Immortels est même meilleur que le premier tome, pour mon plus grand bonheur !
Nous retrouvons Raine quelques semaines après les derniers événements. Rappelez-vous, les Nornes lui avaient fait le sale coup du siècle en effaçant la mémoire de Torin. Leur histoire d'amour… pffft, disparue ! Les moments passés ensemble… pareil ! Autant dire que la jeune fille a du pain sur la planche pour le reconquérir, car les filles de son lycée s'agglutinent sur lui comme des abeilles sur du miel. À côté de cela, notre héroïne a définitivement les Nornes dans le nez, et doit également entamer sa formation pour devenir une Immortelle, puis une Valkyrie. N'oublions pas son père avec qui elle souhaite rattraper le temps perdu. En bref, elle a énormément de choses à penser, sans parler des Nornes qui souhaitent la recruter. Mais pourquoi tant d'insistance ? Et jusqu'où sont-elles capables d'aller pour arriver à leurs fins ?
J'ai tellement, TELLEMENT, envie d'en dire plus ! Cette suite est tout ce que j'attendais. J'avais aimé le premier tome que je trouvais très prometteur. Mais j'étais très loin de m'imaginer autant d'intrigues, de conflits, de mystères, de trahisons et de sentiments. Un fabuleux cocktail qui nous maintient en haleine jusqu'à la fin.
Je diviserai ma chronique, car pour moi, il y a deux parties bien distinctes dans le roman. D'abord la première qui cible la relation de Raine et Torin. Celle-ci met en place bon nombre de stratagèmes pour faire remonter ses souvenirs à sa conscience, mais elle ne part pas gagnante. On retrouve bien sûr le Torin du début, un brin moqueur, toujours amusé par l'héroïne, et diablement attirant ! Je ne sais pas comment Ednah Walters s'y prend, mais chaque fois qu'il apparaît, mon coeur s'emballe. J'adore ce personnage, son intensité, son charisme… tout !
Cette première partie est placée sous le signe de la sensualité. À certains moments, j'en avais des frissons. Torin et Raine formaient un couple hors du commun, mais est-ce que l'auteur sera suffisamment sadique pour les empêcher de se retrouver comme avant ? C'est toute la question… J'ai plus accroché à la première moitié du livre, même si la deuxième n'est pas en reste.
La deuxième partie nous ouvre les portes d'une mythologie très bien amenée, originale et fascinante. On y voit plus clair concernant les Valkyries, les Immortels et les Dieux. Ednah Walters n'est pas avare en révélations et répond à beaucoup de questions que je me posais depuis le tome 1. J'ai beaucoup aimé l'aspect magique et le passage de l'humanité à l'immortalité…
Quant aux personnages, je ne reviendrai pas sur Torin – même si j'en ai bien envie, ralala – et je parlerai donc de notre héroïne qui m'a bien bluffée. On redécouvre une Raine caractérielle (ce que j'avais oublié) qui n'a jamais la langue dans sa poche. Il est facile de se retrouver en elle. C'est le personnage au grand coeur. Lorsqu'elle aime quelqu'un, elle a tendance à voir le bien en toutes circonstances, quitte à se fourvoyer. Ça lui vaut quelques erreurs, mais on lui pardonne sans problème.
En revanche, je marchais sur des oeufs avec ses amis, Eirik et Cora. Il faut dire que j'avais déjà beaucoup de mal dans Runes, mais dans cette suite, mon antipathie s'est démultipliée. Je les ai trouvés peu fiables et impossibles à cerner. Eirik, très en retrait dans le tome 1, devient assez central, mais il est là sans vraiment l'être, en fait. On ne sait pas très bien ce qu'il pense et ce qu'il attend de Raine. Il y a toujours ce fantôme de triangle amoureux qui plane au-dessus de lui, même si à certains moments, je n'en étais plus vraiment sûre. En fait, Eirik est tellement bizarre que j'ignore complètement ce que l'auteur souhaite faire de ce personnage. Concernant Cora, elle n'a jamais été plus puérile que dans ce volet. Même si on a bien une explication de ses agissements sur le fin. Ces deux-là m'ont laissé un drôle de sentiment avec leur comportement étrange – tantôt distants, tantôt intrusifs –, si bien que je n'ai pas su m'attacher à eux.
Beaucoup de mystères s'entrelacent. Certains dénouements sont assez évidents et d'autres plus complexes, ce qui m'a encouragé à poursuivre la lecture. Personne n'est au-dessus de tout soupçon, je me suis méfiée de tout le monde, j'en venais à suspecter le moindre personnage qui faisait son entrée. J'avais même mes propres hypothèses qui se sont finalement révélées… complètement fausses ! L'auteur est très maligne, elle fait de la rétention d'informations, pour ensuite faire exploser la fin comme un feu d'artifice.
En résumé, Immortels est une suite à la hauteur qui a dépassé toutes mes attentes. Ce tome 2 décoiffe et j'attends la suite en rongeant péniblement mon frein. Même si cette saga à ses imperfections, Ednah Walters nous offre une histoire d'une grande richesse, avec une trame élaborée et une mythologie sans limites.

Lien : http://april-the-seven.weebl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Cammy
  10 septembre 2017
Si vous vous souvenez bien de la fin du tome 1, les Nornes enlevaient Torin à Raine, avant de lui rendre... sans sa mémoire. Je ne sais pas vous mais moi, j'avais envie de hurler de rage !!
Mince, quoi ! Ils avaient passé tout le livre à se tourner autour alors que Raine n'arrivait pas à se décider entre lui et Eirik, son meilleur ami avec qui elle commençait à sortir.
Bon, là, j'ai apprécié qu'il n'y ai plus de triangle amoureux ni d'hésitations. Raine veut Torin et elle est bien déterminée à l'aider à retrouver sa mémoire ou au pire des cas, à faire en sorte qu'il retombe amoureux d'elle ! J'adore les scènes qu'ils ont ensemble, la tension palpable, l'humour dont Torin fait preuve, sa manière de l'appeler Frimousse et d'être super protecteur. Mais en même temps, il ne l'étouffe pas non plus. Je trouve leur relation parfaite et saine avec beaucoup de respect. C'est vraiment un couple que j'apprécie beaucoup.
Mais bon, Runes n'est pas QUE une merveilleuse romance avec un book boyfriend en or. C'est aussi une super histoire fantastique au coeur de la mythologie nordique. On sait déjà que Torin et ses amis sont des Valkyries qui fauchent les âmes des soldats et des sportifs pour les escorter à Valhalla et que les Nornes contrôlent les destins des humains mais aussi des dieux. Raine veut devenir immortelle pour passer l'éternité avec Torin mais si les Nornes veulent qu'elle les rejoignent, Raine préférerait de loin devenir une Valkyrie. Elle va donc commencer sa formation auprès de Lavania, celle-là même qui a transformé Torin et Andris. D'ailleurs, petite aparté, j'ai adoré Andris dans ce tome. Au début je le trouvait arrogant, imbu de lui même mais plus ça allait, plus on découvrait qu'il était un ami sur lequel Torin et Raine pouvaient s'appuyer. Et quand, en plus, il joue les cupidons, j'adhère complètement !!
Revenons à Raine, j'ai beaucoup aimé les scènes où elle en apprend plus sur la mythologie et sur les runes. J'aurais même aimé qu'il y en ai plus. Elle se débrouille bien, très bien, même si je me demande ce que ça donnera lorsqu'elle se retrouvera face à la dernière étape, celle où elle devra faucher une âme.
Raine est déterminée mais elle se retrouve à nouveau devant un choix cornélien lorsque les Nornes lui annoncent qu'Eirik est en danger et qu'elle est la seule à le protéger. (Et qu'en plus, si elle devient une Norne, elle pourra encore mieux le protéger). Et en effet, son meilleur ami devient de plus en plus mystérieux... Lui qui était adorable a des crises de colère qui se propage. Il faut dire qu'alors qu'il y avait enfin un possibilité pour le voir avec Cora, celle-ci se met à jouer les difficiles et à flirter à droite à gauche.
Le danger autour dEirik n'est pas qu'extérieur, ça vient aussi de ce qu'il est. Son ami d'enfance ne serait pas l'humain qu'elle croit et la révélation sur son identité est pour le moins... surprenante !!
Ce tome 2 est gorgé de rebondissements, d'action et de révélations. J'ai vraiment pris beaucoup de plaisir à la lire, encore plus que le premier !! Cet univers en vraiment bien traité et les personnages sont topissimes (bon ok, surtout Torin et Andris !)
Bilan
Ce second tome est nettement plus abouti que le premier tome avec des personnages nettement plus déterminés et une intrigue plus complexe !
J'ai tout aimé dans cette histoire, que ce soit la relation entre Raine et Torin, son apprentissage de Valkyrie ou l'intrigue qui tourne autour d'Eirik.
Sachant que le tome 3 est centré sur un autre couple (dont un personnage que l'on ne connait pas encore), je suis suis curieuse de le découvrir !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Preskilia
  17 mai 2016
Après la fin du premier, il était évident que je voulais savoir si Raine allait pouvoir reconquérir Torin. L'intrigue démarre directement à la suite du premier, pas de temps mort, on repart sur les chapeaux de roues. L'auteur pense tout de même à nous faire des rappels fréquents pour ceux qui n'enchaineraient pas les tomes.
La dynamique de ce second tome est différente, dans le premier on suit particulièrement Raine et ses indécisions amoureuses alors que dans ce second opus, plusieurs intrigues prennent place.
La première concerne Raine et ses relations amoureuses, la seconde se centre sur les Nornes et la dernière sur les capacités de Raine et son avenir. J'ai aimé avoir ainsi divers fils conducteurs qui au final se rejoignent tous pour nous offrir une toile complexe de l'histoire.

On découvre Raine bien plus déterminée, moins indécise, avec une volonté et un mental d'acier; une évolution vraiment notable et appréciable. Fini la jeune fille fragile qui ne sait pas quoi faire, elle prend les choses en main et essaye de faire face en toutes circonstances. L'auteur ne la ménage pas dans ce tome, la faisant douter de ses plus proches amis et de sa famille. On peut également suivre un Torin sous un autre jour, je l'ai trouvé plus vulnérable, moins vantard et plus fragile; pas forcément la version que je préfère mais l'auteur est cohérente dans ses choix, les personnages évolues suites aux évènements.
Les autres personnages sont bien plus présents, on peut ainsi voir Eirik, Cora et surtout Andris sous des angles nouveau. J'ai apprécié le nouveau visage d'Andris, plus touchant et fort. Eirik prend une grande place dans ce tome, on le découvre totalement différent, on en oublie complétement le stéréotype qu'il pouvait représenter dans le premier tome. L'auteur donne un coup de frais sur ses personnages et cela pour mon plus grand plaisir.
Le premier tome se résumait beaucoup à l'histoire d'amour, le triangle amoureux entre Torin, Raine et Eirik; alors que ce second volet nous offre un roman plus centré sur l'action, parcourut de combats épiques, de retournement de situation, de trahisons et de pertes. L'auteur n'a pas peur de tuer certains personnages, de nous retourner le cerveau avec des méchants qui n'en sont pas. J'ai aimé être surprise et me suis laissée portée par l'imagination de l'auteur.

Un second tome bien plus prenant que le précédent qui monte l'action d'un cran et qui captive. Des personnages plus approfondis et un univers plus détaillé. Je suis bien curieuse de connaître la suite.

Lien : http://preskilia.blogspot.fr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Lire-une-passion
  09 avril 2016
RISQUE DE SPOILERS DU PREMIER TOME !
Comme vous le savez, j'avais adoré le premier tome, même s'il est vrai que le début me faisait penser à une série bien connue. Et pourtant, plus on avançait dans le premier opus, plus cette ressemblance s'effaçait pour laisser place à une légende et un univers totalement recherché, complexe et très bien maîtrisé. Et je peux vous dire que ce tome 2 vous promet de bien belles surprises et ne vous laisse pas souffler un seul instant ! J'ai tout aimé dans cette suite, et il approche du coup de coeur !
Nous retrouvons donc Raine, qui est démunie. À cause des Nornes, Torin lui est certes revenu, mais il a aussi perdu sa mémoire. Il a tout oublié et donc aussi l'amour qu'il portait à Raine. Mais au-delà de sa tristesse, elle est prête à tout pour le retrouver. Déterminer à lui rappeler ses souvenirs, elle trouve autant de subterfuges que possible. Oui mais voilà : les nornes la surveillent et veulent qu'elle se rallie à elles. de quoi sont-elles capables pour gagner ? Suite aux événements de la fin du premier tome, Raine est prise pour une sorcière, une devineresse, et ne devra compter que sur ses amis et sa famille pour la soutenir.
Que dire sur ce livre à part que j'ai tout aimé... Car oui, j'ai tout aimé : l'action, le suspense, les suspicions que nous crée l'auteure à chaque chapitre, l'amour et l'amitié entre chacun des personnages, l'intrigue très bien amenée tout le long du roman, et bien sûr l'humour qui parsème une fois de plus cette histoire. Mais ce que j'ai le plus aimé, c'est la persévérance de Raine. Bien qu'elle soit triste, elle ne désespère pas, et fait vraiment tout pour rappeler à Torin ce qu'ils ont vécu.
Torin. Ah Torin... * soupir * Il mérite un paragraphe à lui tout seul, je crois. C'est vraiment le garçon sur lequel toute fille craque, c'est obligé. Même quand il est amnésique, il est sexy en diable. Ses petits sourires, ses réflexions, ses répliques, son humour. Breeeef, tout est parfait, chez lui ! Et je ne crois pas être la seule à le dire ! Bref, je crois que je vais arrêter de clamer mon amour pour lui, vous l'avez compris : j'adore ce personnage.
Quant aux autres, Eirik se dévoile de plus en plus, et on en apprend plus sur ce qu'il est, même si j'avais déjà ma petite idée dans le premier tome. Il s'éloigne aussi un peu de Raine, mais comme elle est d'un naturel déterminé, elle ne le laisse pas tomber et s'énerve un peu contre lui à des moments, ce qui m'a fait beaucoup rire. Quant à Cora, elle est fidèle à elle-même : pétillante et pleine de bonne volonté, même si c'est évident que l'événement du tome 1 l'a quelque peu changée. Mais je vous laisse découvrir en quoi. Quant à Andris, on découvre une autre facette de sa personnalité qu'on détestait dans le premier tome, et qu'on apprend à aimé ici. C'est en fait un personnage attachant qui a aussi ses faiblesses, malgré son « grade », dirons-nous.
Concernant l'intrigue, vous ne serez pas en reste. Si le tome 1 plantait le décors avec déjà de sacrés révélations et retournements de situation, ici, vous n'aurez pas le temps de souffler. Des vérités éclatent, des bouleversements sont de retours, et Raine cherche une fois de plus à comprendre ce nouvel univers dans lequel elle lévite de plus en plus. Même si ses journées ne sont pas toutes faciles et certaines semées d'embûches, elle garde la tête haute et les pieds sur terre. Elle ne se laisse pas faire, et c'est aussi sa force de caractère qui fait ce qu'elle est et la rend attachante et drôle.
Quant à la plume de l'auteure, que dire à part qu'elle m'a embarquée dans son univers. Elle n'a pas son pareil pour nous faire douter de tout et tout le monde (même de Torin ! Si, si!). Avec ses mots, le doute qu'elle instille en Raine, on en vient à être sur nos gardes, et n'avoir confiance qu'en Raine, qui est assez perdue. Sa plume est douce, poétique et on sent la maîtrise de cet univers !
En résumé, encore une fois, l'auteure a su me faire succomber à cette histoire et m'embarquer dans cet univers. J'ai eu beaucoup de mal à lâcher le roman, et les chapitres passent comme une lettre à la poste. La psychologie des personnages s'amplifie au fil de temps, et on en apprend plus sur eux. Tout comme l'univers qui se complexifie de plus en plus, pour notre plus grand bonheur. Il me tarde vraiment de lire le tome 3, et je pleure de ne pas encore savoir la date de sortie... Bref, ceux qui passent par ici, n'hésitez plus et achetez cette saga ! En plus, le tome 1 vient de sortir en papier et les couvertures sont magnifiques !
* Je remercie Laure Valentin et l'auteure pour leur confiance ! *
Justine P.
Lien : http://lireunepassion.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Colombedelesperance
  07 avril 2016
Aaaaah, qu'est-ce que j'étais contente de recevoir cette suite ! Il ne faisait aucun doute pour moi que j'allais passer un excellent moment de lecture… et je suis très heureuse et fière de me dire que je ne me suis pas trompée !
Dans Immortels, Raine va tout mettre en oeuvre pour reconquérir Torin, qui l'a oubliée à cause des Nornes. La tâche va s'avérer ardue, d'autant plus que ces mégères rôdent autour d'elle en lui indiquant qu'Eirik est en danger. Mais pourquoi ? Et comment l'aider ? Parviendra-t-elle à récupérer son amour et à sauver ses amis ?
Vous voyez, ces quatre lignes, là ? Elles en disent tellement et en même temps, ne dévoilent qu'un tout petit bout de l'histoire qui vous est réservée entre les pages de ce roman. Parce que bouuuuya, on repart une nouvelle fois dans un micmac fascinant que je ne voulais plus lâcher et surtout pas terminer !
Il va de soi que j'ai tout simplement sur-apprécié le côté romance. J'ai un gros faible pour Torin, et comme je trouve qu'avec Lorraine, ils forment un couple évident, parfait et tellement mignon, je me suis vraiment laissé embarquer de la première à la dernière seconde. Ça a tout simplement ravi mon petit coeur de midinette en manque d'amuuur ! En plus de ça, ce n'était ni trop, ni pas assez. Il n'y a pas de scènes olé-olé, en tout cas pas encore, mais je peux vous assurer qu'il y a de quoi avoir chaud sans sombrer dans l'indécent et là je plussoie à 200% !
Les personnages, d'ailleurs, ont encore une fois des caractères très poussés et appréciables (ou pas, de fait). Raine est toujours aussi mature, mais avec de mélange de spontanéité et d'insouciance qui font d'elle quelqu'un de réaliste, en tout cas pour son âge. Elle fait des erreurs, se laisse berner et… je me retrouve pas mal en elle, je l'avoue.
Concernant Torin ? N'en parlons pas, il a tout pour faire craquer : il est fort, protecteur, mystérieux, plein d'humour… je pourrais continuer longtemps, hein. C'est vraiment un personnage charismatique !
J'ai aussi beaucoup apprécié la complexité d'Eirik, et je ne dévoilerai pas pourquoi. Cela étant, on sent vraiment le travail, de même que pour chacun des autres personnages secondaires, comme Cora ou les autres Walkyries. C'est fascinant, je vous dis, fascinant !
Avec ça, j'ai retrouvé avec plaisir cet imaginaire bordé de légendes nordiques, cette mythologie à laquelle je n'y connais rien ou presque. Et encore une fois, je suis restée sous le charme de ce que j'ai découvert. Les liens qui se tissent, les pouvoirs, les runes… tout m'a semblé bien dosé, posé et réfléchi, pour toujours plus nous immerger dans un univers qui a tout d'original. le lecteur ne peut qu'être transporté !
En plus, il y a une intrigue plutôt chargée qui se met en place. On a l'impression qu'il y a parfois des boites dans des boites et même si j'avais réussi à capter quelques éléments, Ednah Walters a réussi à ménager ses surprises jusqu'à la fin. Qu'il s'agisse de la romance ou du danger qui menace Eirik, tout est bien dosé jusqu'à ce qu'on arrive à des trucs impressionnants. Sans compter que tout est fait pour que le réalisme perdure un maximum !
Quant à la plume, eh bien, encore une fois, elle m'a paru fluide, légère et tout à fait adaptée. On ressent chacune des émotions de ce roman, on se laisse prendre par la tension, quelques mots suffisent pour nous embarquer dans l'univers, bref… que demander de plus ?
En conclusion, c'est un excellent deuxième tome que nous a offert l'auteure, qui m'a vraiment – encore une fois – subjuguée et que je suis très heureuse d'avoir lu. La romance est très présente sans que cela n'empiète trop sur l'imaginaire, puisque tout se mêle inextricablement, on voit notre héroïne prendre ses responsabilités et affronter les conséquences de ses choix… tout en affrontant de nouveaux obstacles. La mythologie nordique reste fascinante et bien amenée, les sentiments paraissent très juste… c'est du très bon fantastique, à n'en pas douter ! (très, très addictif, aussi, faites attention, aha !)
Ce sera un 18/20 pour moi et un grand merci à Ednah Walters ainsi qu'à Laure Valentin ! Cette lecture m'aura ravie ! Thank you, it was just amazing and… kind of truly additive ♥
Lien : http://leden-des-reves.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations & extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
LaFouineuseLaFouineuse   21 mars 2016
— Je n’ai aucune intention de devenir une Norne.
— Tant mieux, parce que je ne le permettrai pas.
— Le permettre ? Et qui t’a remis les clés de mon avenir ?
Il s’arrêta et m’examina attentivement. Je déglutis sous la chaleur de son regard. Il me lâcha la main et se pencha pour écarter les cheveux de mon visage.
— Toi, quand tu as traversé la pelouse en courant pour te jeter à mon cou comme si tu m’appartenais. Quand tu me regardes avec un mélange d’étonnement innocent, de charme séducteur et assez de défi dans les yeux pour dissuader un homme moins armé que moi.
Il me souleva le menton et passa son pouce sur ma lèvre inférieure. Mon souffle resta suspendu. Il afficha un sourire de satisfaction qui me fit chavirer.
— … Quand je te touche et que tu retiens ton souffle.
Lentement, sans me quitter des yeux, il baissa la tête.
— … Quand tu oublies de respirer parce que je m’apprête à t’embrasser.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
LaFouineuseLaFouineuse   21 mars 2016
Je fondis droit sur Marj et m’arrêtai juste devant elle pour la regarder dans les yeux.
— Ne vous approchez plus de moi, de mes amis ou de ma famille. Vous avez eu l’occasion de protéger Eirik et vous avez échoué. Malgré tous vos pouvoirs, il y a une chose que vous êtes incapables de ressentir et de donner, et c’est l’amour. Moi, j’en ai à revendre. Pour lui. Pour Torin. Pour quiconque j’ai envie d’aimer. Eirik est maintenant sous ma protection, et il se portera très bien sans votre aide ou votre stupide artavus.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
LaFouineuseLaFouineuse   20 mars 2016
— Je me demande s’il est conscient de la chance qu’il a d’avoir ton amour et ton dévouement désintéressé, fit Torin dans mon dos.
Je m’arrêtai et le dévisageai en ouvrant de grands yeux, stupéfaite par ses paroles. Il avait l’air triste.
[...]
— Je t’aime, Torin St James. Mais si tu doutes de mes sentiments ou si tu les compares avec ce que je ressens pour qui que ce soit d’autre, tu ferais mieux de courir aussi vite que tu le prétends, parce que quand je te rattraperai, tu le regretteras
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
LaFouineuseLaFouineuse   21 mars 2016
— J’aime beaucoup tes taches de rousseur.
La réalité me rattrapa et je reculai.
— Ne fais pas ça.
— Faire quoi ?
— Tout. Ne joue pas avec mes cheveux. Ne me fais pas de compliments. Et ne me regarde surtout pas comme tu viens de le faire.
— Comment ?
— Comme tu l’as fait il y a quelques secondes.
Un sourire malicieux recourba le coin de ses lèvres.
— Et tu n’as pas non plus le droit de me sourire de cette façon. Allons-y avant que je change d’avis.
Il secoua la tête et chaussa ses lunettes de moto.
— Tu es la fille la plus tenace que je connaisse.
Je lui adressai un sourire rayonnant.
— Merci.
— Ce n’était pas un compliment. Tu peux remplacer tenace par casse-pied.
— Pour moi, ça reste un compliment.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
LaFouineuseLaFouineuse   21 mars 2016
— Tu représentes tout pour moi, Frimousse. Rien n’a d’importance sans toi dans ma vie.
Ses yeux s’assombrirent et son regard balaya mon visage comme s’il cherchait à mémoriser chacun de mes traits.
— Je reviendrai. Pas pour le match. Pas pour les âmes. Pour toi. Je reviendrai pour te faire mienne, Raine Cooper.
Commenter  J’apprécie          20
autres livres classés : légendes nordiquesVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
889 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre
. .