Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

ISBN : 2844180965
Éditeur : La Part Commune (2006)


Note moyenne : 5/5 (sur 1 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :

Cinq saisons dans la vie de Cécile. Elle a 9 ans et vit dans une province de l'Ouest de la France. C'est l'après-guerre. Cécile la traverse avec la fraîcheur et la curiosité d'un jeune animal rebelle que l'école chrétienne et la famille essaient de dompter. ... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

Critiques, analyses et avis (1)

> Ajouter une critique

    • Livres 5.00/5
    Par Norlane, le 01 novembre 2010

    Norlane
    Une petite fille, ainée d'une famille nombreuse, catholique et peu riche, dans la province et l'après-guerre, raconte. Elle dit ses ressentis de "chat écorché", de fille pas comme les autres. Et puis autour d'elle, Irène, Quentin, Philomène, Joachim, Ptit Frère, disent aussi. Et cela forme une histoire envoûtante, dans laquelle on ne comprend pas tout et cela n'a pas d'importance.. On écoute les mots comme ils viennent et l'on suit Cécile qui nous offre son regard - douloureux, vif, compliqué et simple - sur son monde.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la critique

> voir toutes (3)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par Norlane, le 02 novembre 2010

    Les ombres du soir ça s'étend sur tout et partout, c'est plein de frôlements et de chuchotements. Ca vous oblige à retourner dans la vie d'autrefois, ça fait mal parce que ça ne vous dit que ce qui fait mal. Le bonheur, même tout petit, les joies, tout ce qui donne un peu de douceur à la vie, tout ça, les ombres du soir ne vous les rendent pas. C'est pour ça que je trime tout le jour et presque tout le soir, pour pas être envahie par les ombres.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la citation

  • Par Norlane, le 02 novembre 2010

    elle dit, et moi, moi, qu'est-ce que je suis pour toi ? Une lueur que je ne connais pas frémit au fond de ses yeux. Cette lueur n'est plus de l'enfance déjà, mais elle n'est pas encore de l'après enfance. C'est une petite lueur intermédiaire , entre le jeu de la marelle et le jeu de la vie.

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la citation

  • Par Norlane, le 01 novembre 2010

    Chat écorché, je suis un chat écorché. "Chat écorché" dit Maman. Maman n'aime pas les chats, elle les chasse à coups de balais. Va-t-elle me chasser aussi ? "Chat écorché" dit Grand-mère. Grand-mère n'aime pas les chats vivants, elle les tue et les mange.

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la citation







Sur Amazon
à partir de :
14,45 € (neuf)
9,00 € (occasion)

   

Faire découvrir Je m'appelle Atlantique par :

  • Mail
  • Blog

Autres livres de Thérèse
André-Abdelaziz(2) > voir plus

> voir plus

Lecteurs (1)

> voir plus

Quiz