AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2843376122
Éditeur : Anne Carrière (2011)

Note moyenne : 2.8/5 (sur 5 notes)
Résumé :

Bébé « parfait », Anneclaire semble pourtant indifférente, comme figée dans un autre monde. Elle ne réagit pas aux sollicitations extérieures. À deux ans, elle s'exprime d'une manière exceptionnelle mais n'échange pas avec les autres. À l école maternelle, elle reste isolée dans le groupe.Nicole Damaggio s'alerte aussitôt du comportement déroutant de sa fille. Peu à peu, ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.fr
Critiques, Analyses & Avis (4) Ajouter une critique
veronique55
veronique5507 février 2012
  • Livres 2.00/5
Le combat d'une mère pour sa fille qui a une forme bien différente d'intelligence et qu'elle veut sociabiliser.
Tous les jours, il lui faudra inventer de nouvelles techniques pour la sortir de son isolement d'autiste savant.
Un guide d'espoir pour ceux qui se battent pour ne pas mettre leurs enfants en institution spécialisée. Les asperger ne représentent qu'un pour cent des autistes, et que propose t-on d'autres pour ses jeunes et futurs adultes.
Commenter  J’apprécie          30
mamansand72
mamansand7222 mars 2015
  • Livres 3.00/5
C'est un essai et un témoignage maternel sur le syndrome d'Asperger : c'est l'histoire du combat de l'auteur pour donner à sa fille une éducation « traditionnelle » malgré son syndrome d'Asperger, son handicap invisible. Elle raconte son combat contre les institutions : l'école, les psys, les médecins pour ne pas enfermer sa fille dans une spirale de l'échec, mais pour utiliser ses particularités, ses potentiels et compenser ses difficultés.
Elle décrit les particularités d'Anneclaire et tout ce qu'elle a mis en place pour l'aider, souvent malgré elle. On est médusé par toute l'énergie et l'ingéniosité qu'elle a déployées et qu'elle décrit précisément.
Commenter  J’apprécie          10
markminx
markminx23 septembre 2013
  • Livres 3.00/5
Travaillant dans l'industrie du luxe une mère décide d'appliquer ses compétences de manageuse d'entreprise pour 'coacher' sa fille autiste asperger afin qu'elle puisse intégrer le système capitaliste . Un livre étrange où on finit par se demander qui est la plus handicapée en terme d'empathie de la mère ou de la fille. En effet la mère utilise un tel arsenal psycho-technologique pour initier sa fille au profit de la chaleur humaine qu'un effet de comique se dégagerait presque de l'ensemble. le chapitre ésoterico-irrationnel rédigé en contre point par la fille aspie finit de faire de ce livre une curiosité d'art brut.
Commenter  J’apprécie          00
pyrene09
pyrene0905 septembre 2012
  • Livres 4.00/5
L'autisme n'est pas toujours synonyme de déficience. Pour preuve, l'histoire d'Anneclaire, aujourd'hui âgée de 25 ans, étudiante en master de sciences politiques.
C'est à l'âge de 14 ans que le syndrome d'Asperger a été diagnostiqué chez elle.
Nicole Damaggio retrace dans cet essai les premières années de sa fille et ses interrogations douloureuses devant son comportement atypique : une enfant indubitablement intelligente, au langage exceptionnel, mais qui n'interagit quasiment pas avec les autres et ne fait preuve d'aucune initiative.
Commenter  J’apprécie          00
Citations & extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
IdealpolitikIdealpolitik21 octobre 2011
La réminiscence d'un cursus honorum, soit un tronc complet d'instruction à la romaine mais adapté aux exigences contemporaines, serait idéale pour permettre l'épanouissement de profils non conventionnels au service d'un monde qui concilie retour sur investissement et éthique.
Commenter  J’apprécie          20
mamansand72mamansand7222 mars 2015
Il observe mais ne communique pas, il remarque mais ne montre pas, il constate mais n’imite pas, il voit mais ne regarde pas, il absorbe mais ne participe pas. Il est présent mais il est « ailleurs ». Il raconte mais ne dit pas. Il agit mais n’initialise pas. Il échange mais évite le contact visuel. Il ne décèle pas les codes sociaux. Alors il préfère la solitude et développe une relation étrange - excessive ou indifférente - avec adultes, enfants, animaux, objets, éléments naturels… Dans le domaine pratique, il est désorienté, dispersé dans l’espace, déphasé dans le temps. Il pense, il réfléchit mais il ne pense pas à réfléchir. [..]
Il se concentre sur les détails qui priment sur la globalité. Déphasé, il s complaît dans les routines qui font appel à un savoir plus mécanique que spontané.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
mamansand72mamansand7222 mars 2015
Au cours de mon expérience, j’ai pu constater que les personnes qui ont le syndrome d’Asperger sont très différentes dans leurs aptitudes et leurs talents. Cependant, à la base, la nature de leurs besoins reste la même : elle concerne principalement la communication, la socialisation, l’autonomie. En revanche, la forme et le degré de l’aide sont très variables d’un Asperger à l’autre et dépendent largement de ses pôles d’intérêt, de sa personnalité, de son environnement familial et surtout de son choix de vie. […] sans un accompagnement intensif, adapté et exigeant dédié à ces êtres exceptionnels que sont les Asperger, leur envol vers l’autonomie, vecteur de la liberté, reste compromis. Sans cet encadrement dynamique, ils risquent de sombrer dans la déficience.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
IdealpolitikIdealpolitik21 octobre 2011
En revanche, je perçois les attributs apparents de la plupart des neurotypiques comme des sources de jugement souvent assorti de condescendance et de superficialité... et encore, cela sans compter leur mémoire... de poisson rouge... à croire qu'ils le font exprès !
Commenter  J’apprécie          10
mamansand72mamansand7222 mars 2015
On me conseille de suivre un traitement antidépresseur. Je m’y oppose farouchement, à tort ou à raison. A mes yeux, ce serait valider une situation inacceptable pour la rendre vivable au lieu de la résoudre. Ce serait se conformer à la loi de la toute-puissance moléculaire au lieu de modifier les mentalités de notre société.[…]
On me dit que j’en fais trop, que j’exige trop. Non, moi je n’ai rien demandé. Je fais juste le minimum vital pour atteindre le seuil minimal d’accès à l’autonomie d’un être dans notre société.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : autismeVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.fr




Quiz Voir plus

Freud et les autres...

Combien y a-t-il de leçons sur la psychanalyse selon Freud ?

3
4
5
6

10 questions
201 lecteurs ont répondu
Thèmes : psychologie , psychanalyse , sciences humainesCréer un quiz sur ce livre