Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

Ajouter une critique

Critiques sur Neige (122)


Classer par:     Datecroissant   Les plus appréciéescroissant   Notecroissant


    • Livres 4.00/5
    Par Eleusis le 01/06/2015


    Neige me semble moins un roman qu'un conte, ou une série de poèmes en prose qui formerait une histoire. Certes, il y a une intrigue, mais on est davantage dans l'évocation et l'allégorie que dans le récit circonstancié des différentes aventures du personnage. En faire un roman tel qu'annoncé en quatrième de couverture me gêne, car j'ai l'impression que cela affaiblit le propos. Qui dit roman dit approfondissement des personnages, et la plupart d'entre eux — tout spécialement Neige — sont bien trop volatils pour cela. Voudriez-vous river au sol la funambule ?

    D'ailleurs, au fond, si je m'attardais trop sur l'histoire, je pourrais peut-être la trouver un peu simple, un peu naïve… mais je retiens avant tout de cette lecture une très belle écriture, épurée comme une poésie japonaise. Et rien que cela, rien que ces quelques mots justes, dans l'univers des phrases qui se veulent littéraires et qui foisonnent en tous sens, pompeuses, gonflées, c'est un réel souffle d'air frais. Je me suis souvenue des haïkus, du Supervieille et de Guillevic qu'on m'avait fait lire, adolescente, alors que j'écrivais, toute fière, des textes les plus grandiloquents possibles, parce que je croyais que c'était ça, faire de la littérature. Ces écrivains-là m'ont fait comprendre qu'il existait autre chose.

    Il y a une vraie force dans la simplicité bien gérée. Rien que pour ça, Neige vaut la peine qu'on y jette un coup d'oeil.


    Lien : https://gnossiennes.wordpress.com/2015/05/15/f-neige-de-maxence-ferm..

    Commenter     J’apprécie          0 8         Page de la critique



    • Livres 4.00/5
    Par mosaique92 le 22/05/2015


    Un premier roman qui est un coup de maître !

    Ce roman initiatique ressemble davantage à un conte qu'à un roman. Très court mais très dense : comme les auteurs japonais, Maxence Fermine a l'art de vous résumer une scène entière en une phrase (deux, à la rigueur !).
    C'est un hommage à la poésie (et aux haïkus), à l'expérience des anciens, au merveilleux et – surtout – à l'amour sous toutes ses formes.

    Une pause poétique et sensible que je vous recommande après un livre pesant.

    Commenter     J’apprécie          0 17         Page de la critique



    • Livres 5.00/5
    Par Kawane le 03/05/2015


    Une pépite! l"Oh temps suspend ton vol" ....
    Ako,17 ans,nous embarque dans sa besace, dans les traces de ses premiers pas dans la vie, parsemé de haïku où l'art du substantiel.....on suit avec ferveur le parcours initiatique d'un jeune homme rempli de vertu et de qualités.

    Un petit diamant! vous touchez la neige !Lyrique à couper le souffle !comme les fleurs blanches d'un cerisier, frais comme un bonbon à la menthe...Un pur bonheur à la lecture, un voyage immaculé vers le conte et la poésie !

    A découvrir Précipitez -vous !

    Commenter     J’apprécie          0 10         Page de la critique



  • Par Karow le 27/04/2015




    Lien : http://victorian-elegance.eklablog.com/neige-maxence-fermine-a114466..

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la critique



  • Par MissNana le 23/03/2015




    Lien : http://adolectrice.blogspot.com/2015/02/neige-flash-chronique.html

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la critique



    • Livres 5.00/5
    Par Walkyrie29 le 19/03/2015


    Une belle découverte que cette nouvelle, la découverte d'une plume poétique et sensible, la découverte d'une société japonaise ancienne aux Arts multiples et surtout la découverte d'une nature pure et aux formes artistiques complètes ; la Neige.

    Yuko est fils de prêtre et décide de devenir poète, ce qui n'est pas aux goûts de son père. Pourtant, difficile de ne pas comprendre la passion de son fils pour le Haïku et pour cette nature hiémale qu'est la neige, un jour le poète de la cour se présente à leur porte et découvre son talent. du talent certes, mais trop pur, trop blanc et pas assez coloré, il lui conseille donc d'aller voir Soseki, l'un des plus grands artistes de son époque, qui par son enseignement lui apprendra le peu qu'il lui manque pour que son Art ; la poésie, soit parfait. Il part alors à la rencontre de cet homme qui lui réserve une bien ironique surprise. Entre échange complice et pédagogique, l'aura d'une femme disparue au coeur de la montagne, viendra sceller leur lien.

    L'auteur présente ici une nouvelle aux courts chapitres, très vivants, dynamiques associés à une écriture élégante et posée. La poésie des mots ponctuée de ci, de là d'Haïku viennent donc se heurter à de courts paragraphes. On découvre ainsi, la sagesse d'un jeune poète, sûr de son avenir et amoureux d'une nature blanche, épurée et à la douceur du coton qui peu à peu se métamorphose, qui par les événements et les rencontres, finira par sortir de son cocon tel un magnifique papillon aux formes et aux couleurs parfaites. La sensibilité poétique, la beauté de la nature, l'amour mais aussi la mort sont autant de thèmes magiques qui explosent dans nos yeux et nos coeurs, tel un feu d'artifice, à cette lecture.

    Des personnages, on retiendra d'une part Yuko, ce jeune poète, prêt à traverser les Alpes Japonaises et affronter celle qu'il aime plus que tout ; la Neige, pour jouir de l'écriture des ces petits poèmes magiques que sont les Haïkus. On suit son voyage, de ses premiers amours chez lui à la consécration d'une rencontre avec un artiste hors du commun Soseki. Yuko est un Amoureux surréaliste, amoureux des mots, amoureux de la Neige, amoureux d'une étrange femme blonde, morte depuis probablement des années. D'autre part, il y a Soseki, un ancien Samouraï devenu un membre de l'Art pour des raisons funestes. Ce vieux personnage au passé dramatique, est plein de mélancolie, de sagesse altruiste et d'une aura pleine de mystère. Une relation intime et pleine de silence vient peu à peu unir ces deux personnages, charismatiques et à la fois discrets.

    En bref, une nouvelle pleine de douceur qui suit le parcours initiatique d'un jeune homme fasse à la passion des mots, la passion d'une nature mais surtout celle de l'Art dans toutes ses formes. Une petite pépite littéraire qui mérite d'être lue avec beaucoup d'attention.


    Lien : https://songesdunewalkyrie.wordpress.com/2015/03/19/neige-de-maxence..

    Commenter     J’apprécie          2 9         Page de la critique



    • Livres 5.00/5
    Par Coriolis le 30/01/2015


    Yuko a dix-sept ans, l'âge d'être encore déraisonnable. Les heures de sa jeunesse s'écoulent lentement sur l'île d'Hokkaido auprès de son père, un prêtre shintoïste. le jeune homme ne veut pas se conformer aux traditions des siens, les Akita. Il préfère les rimes à la prêtrise ou la guerre. Il sera poète et excellera dans l'art du haïku. Pour parfaire son éducation, il traverse le Japon et se rend auprès de Soseki, un artiste aveugle reconnu de tous. Yuko a du talent mais ne parvient pas à habiller ses écrits de couleurs. Il est obsédé par la neige, habité par elle et par son infinie pureté. Tous ses haïkus sont exclusivement dédiés à sa splendeur et il se perd en contemplation dans sa troublante blancheur. La neige : cette immensité virginale qui caresse langoureusement les cerisiers endormis par l'Hiver. Cette séductrice mordante qui refroidit les coeurs. Ce manteau scintillant et pur qui enveloppe le monde comme le ferait une mère protectrice. Ce tapis ivoirien qui épouse étroitement la terre durant une étreinte saisonnière. La neige est tout cela à ces yeux : douce, indomptée, insaisissable, caressante, charnelle et réveille par-dessus tout ses premiers émois.Sur la route qui le mènera vers son apprentissage, Yuko fait une rencontre inattendue et tout en étrangeté. Il découvre, sur le flanc d'une montagne, le corps d'une femme de type caucasien pris dans un sarcophage de glace. Sa beauté est surnaturelle et Yuko se voit dévasté par un amour furieux et inconditionnel. Il plante symboliquement une croix, près de cet endroit, identique à celle qui meurtrira à jamais son coeur envoûté.Vient le temps de la rencontre avec Soseki. Celle d'un maître et de son disciple, celle de la sagesse et de la candeur, celle de la couleur et de la blancheur. L'enseignement du maître ira bien au-delà de ses attentes. Yuko sera les yeux de Soseki et le vieil aveugle, lui ouvrira les portes de la clairvoyance. Mais dans le Japon fabuleux du dix-neuvième siècle où les samouraïs légendaires et les histoires d'amour passionnées ne sont que lieux communs, il est à parier que le Destin a déjà secrètement oeuvré pour que Rencontres, Émotions et Poésie servent ses desseins ; rien n'arrive au hasard.
    Premier roman de Maxence Fermine, Neige porte en lui toutes les magnificences de ce Japon inconnu. Son écriture fait écho à l'art japonais et l'on retrouve avec plaisir tout le manichéisme qui le caractérise : sobriété et recherche, pudeur et sensualité, simplicité et minutie. Neige est avant tout une intrusion furtive et feutrée dans l'Asie d'hier, une invite au voyage, à la sérénité et un appel à la poésie.

    Commenter     J’apprécie          0 37         Page de la critique



  • Par LesLecturesdEole le 27/01/2015


    Ce texte très court est un haïku à lui tout seul. Avec de courts chapitres, et de manière très elliptique, Maxence Fermine nous raconte l'histoire d'un jeune homme passionné par la neige et sa beauté, en quête de la perfection pour son art poétique, car même si ses poèmes sont magnifiques, ils manquent de couleur et c'est cette couleur qu'il désire apprendre auprès de Soseki. Ce livre est une réflexion sur la perception que l'on peut avoir et sur l'écriture mais c'est surtout une histoire d'amour, de beauté et de poésie. Il est divisé en trois parties : le voyage de Yuko vers Soseki et sa rencontre avec la femme dans la glace, l'histoire de Soseki et la fin de l'apprentissage de Yuko (pour ne pas spoiler). Je n'ai que trois points négatifs à relever : le "hasard" un peu prévisible de la fin et le sentiment de tristesse qu'il m'est resté par rapport à Yuko tout le long de l'histoire. Je trouve qu'il subit et qu'il ne sait pas trop comment gérer ses sentiments et c'est triste. Enfin, je regrette qu'il ne soit pas fait plus mention du paysage japonnais qui est connu pour être magnifique.

    Je ne peux pas vraiment en dire plus sur un livre aussi court si ce n'est qu'il vaut la peine d'être lu.


    Lien : http://leslecturesdeole.blogspot.fr/2015/01/neige-maxence-fermine.html

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la critique



    • Livres 5.00/5
    Par book-hell-eau-dit le 14/01/2015


    Ce petit roman est un véritable coup de coeur.
    J'ai été emporté par la plume de l'auteur qui fait preuve d'une grande poésie par le biais de ces métaphores.
    Même si c'est une histoire dramatique elle est tout simplement sublime.
    Nous découvrons dans ce roman, un poète qui tombe amoureux de la neige.
    Comme ce roman est cours, une centaine de page seulement je ne peux pas en dire plus. J'aurai vraiment peur de vous spoiler et je vous laisse donc le plaisir de lé découvrir par vous même en le lisant. Il vaut vraiment la peine d'être lue.
    Il est un véritable chef d'oeuvre.
    La neige est vraiment décrite comme une oeuvre d'art.


    Lien : http://book-hell-eau-dit.over-blog.com/2013/11/neige-de-maxence-ferm..

    Commenter     J’apprécie          0 13         Page de la critique



    • Livres 5.00/5
    Par Mana_ le 28/12/2014


    A chaque relecture, ce livre poétique me fait voyager vers un autre temps, où les hommes avaient d'autres principes.
    Cette oeuvre est un savant équilibre entre les poèmes, l'amour, le voyage et l'art du funambule, le tout dépeint par une plume légère. J'ai voyagé du début jusqu'à la fin !


    Lien : http://la-riviere-des-mots.blogspot.fr/2014/12/neige.html

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la critique






Sur Amazon
à partir de :
4,27 € (neuf)
2,69 € (occasion)

   

Faire découvrir Neige par :

  • Mail
  • Blog

Listes avec ce livre (9) > voir plus

> voir plus

Lecteurs (835)

> voir plus

Quiz