AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur Neige (156)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  



Ajouter une critique
Sirrah
23 février 2017
★★★★★
★★★★★
"Un poème est un tableau, une danse, une musique et l'écriture de la beauté tout à la fois".

Je n'aurais pas trouvé mieux pour décrire ce livre d'une finesse et d'une beauté indescriptible.

Doux et poétique comme une chute de neige contemplée derrière une fenêtre.
Commenter  J’apprécie          110
Cricri124
19 février 2017
★★★★★
★★★★★
"La poésie n'est pas un métier. C'est un passe-temps. Un poème, c'est une eau qui s'écoule. Comme cette rivière. Yuko plongea son regard dans l'eau silencieuse et fuyante. Puis il se tourna vers son père et lui dit : C'est ce que je veux faire. Je veux apprendre à regarder passer le temps."

Dans le japon du XIXème siècle, alors que son père voulait que Yuko devienne prêtre ou militaire comme la tradition familiale l'exige, Yuko s'obstine: il veut "apprendre à regarder passer le temps" et se dédier à ses 2 passions, les haïkus et la neige.

"La neige est un poème. Un poème qui tombe des nuages en flocons blancs et légers."

Remarqué par le poète officiel de l'empereur, il observe cependant que ses haïkus manquent de couleur. Il lui suggère alors de se rendre auprès du grand maître Soseki pour perfectionner son art. Un voyage qui lui réservera bien des surprises et des émotions.

Un conte très court mais féérique. le parcours initiatique de ce jeune poète de 17 ans à la recherche de la perfection absolue de son art scintille de mille cristaux de glace. L'écriture délicatement poétique et imagée, irradie de pureté et d'une blancheur immaculée qui se colorent d'amour. Elle déploie les ailes de l'imagination et nous fait planer en suspension hors du temps. Un très agréable moment de détente.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          494
DocteurVeggie
12 février 2017
★★★★★
★★★★★
Premier livre de Maxence Fermine que je lis et j'ai envie de dire que je fus emporté par un grand moment de grâce méditative. C'est doux, c'est beau, c'est tout aussi contemplatif que la neige qui tombe et recouvre de son blanc manteau, mais ce n'est pas que cela. Neige, c'est aussi la quête du beau, de l'émerveillement, de l'étonnement, mais aussi de l'amour. le tout écrit sous une poésie tendre où les vers des haïkus nous donnent à réfléchir sur le sens de la vie.

Un petit livre digne d'un opuscule. Si vous avez envie d'un moment de calme et de repos mais dans le questionnement. Lisez Neige.

La seule chose que je regrette est qu'en lisant ce livre, il ne faisait ni froid et qu'il n'y avait point de neige dans ma région. La lecture aurait été deux fois plus intense et comme le dit si bien Adamo : "Tombe la neige.
Tu ne viendras pas ce soir."
Commenter  J’apprécie          212
dominica
31 janvier 2017
★★★★★
★★★★★
Voici là une pure petite merveille, un court roman sous trame de conte poétique magnifiquement raconté et tellement reposant.
A classer dans les livres qui font du bien sans aucun doute pour ma part.
Je remercie ma prof de français(quand j'étais plus jeune...) de me l'avoir conseillé et prêter.
Nous suivrons un jeune homme sous le prénom de Yuko qui veut devenir un grand poète et qui rencontreras un vieux peintre aveugle qu'il lui enseignera toute l'expérience qu'il doit acquérir.
Ce récit se déroulera dans une ambiance blanche de neige et reposante comme la contemplation des cerisiers en fleurs.
Entre ces deux hommes l'amour d'une femme belle et blanche comme l'hiver mais disparue dans le cercueil de la glace.
Une culture japonaise, une adoration a la nature et à la prise de conscience du temps rend ce court écrit juste magistral!!
Commenter  J’apprécie          223
Pikobooks
24 janvier 2017
★★★★★
★★★★★
Si ce roman était un poème, il serait un haïku blanc immaculé.

Incroyablement fine et poétique, cette lecture est une véritable pause littéraire. A lire !
Commenter  J’apprécie          00
Ancre
11 janvier 2017
Une très belle histoire d'amour.....
Commenter  J’apprécie          00
palamede
09 janvier 2017
★★★★★
★★★★★
J'avais adoré Soie d'Alessandro Baricco,
pour les mêmes raisons j'ai aimé Neige, profondément.
Leur douceur, leur sensibilité, leur poésie enveloppante en font des oeuvres qui laissent une trace tenace,
des instants de lecture hors du temps,
beaux et sereins,
qui suspendent tout le reste.
Commenter  J’apprécie          623
sabine59
05 janvier 2017
★★★★★
★★★★★
Une merveille, un éclat poétique pur, immaculé, éblouissant.


Le lecteur accompagne avec émotion le parcours initiatique de Yuko , dans le Japon du 19ème siècle. Yuko, qui veut se consacrer à la poésie , à travers les haïkus, à la grande déception de son père.

Ses poèmes sont parfaits mais manquent de couleur, de vie,obsédé qu'il est par la neige...

L'auteur imagine alors son voyage pour rencontrer le maître Soseki , qui va peu à peu lui permettre d'accéder au "don d'artiste absolu".Entre les deux hommes, un secret tissera leur complicité .Un lien bouleversant.

Un livre court mais si plein de délicatesse et de richesse.Un livre de vie, qui touche à l'essence des choses, à l'universelle beauté du monde.

L'apaisement, la sérénité pénètrent en nous, après cette lecture.Des flocons de douceur nous effleurent, une brise cotonneuse glisse, nous voilà avec Yuko perdus dans la tempête hivernale, découvrant un amour de glace...

Neige en arpèges,
glaçons de fièvre
paradis blanc.

Un livre-poème à lire et relire...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          4413
gouelan
04 janvier 2017
★★★★★
★★★★★
Yuko ne veut être ni prêtre ni guerrier, il veut devenir poète.

Un poète qui regarde passer le temps, l'écoute comme une rivière qui s'écoule, comme la neige qui danse et chante dans le silence. Funambule accroché sur le fil du ciel, avec à la main un pinceau qu'il promène d'une main invisible, esquissant des notes de dentelle, pour faire naître des haïkus doux comme des flocons, presque transparents, presque trop blancs. Il les déposera délicatement sur du papier de soie, sans alourdir, sans masquer, sans trahir.

Auprès du vieux peintre aveugle, il apprendra à ressentir les émotions, à deviner, à regarder en fermant les yeux, à faire naître la lumière, la couleur, qui sont la beauté de l'âme. Il apprendra à aimer encore plus la vie comme un funambule : à danser, peindre, composer, écrire.

Un conte poétique qui se raconte à peine, qu'il faut lire dans le silence, en arrêtant le temps, en se laissant bercer par la pureté, la blancheur, la légèreté, la transparence. Il faudrait presque l'écouter en fermant les yeux, mais je préfère m'imprégner des mots déposés sur le papier, même s'il n'est pas de soie. le livre n'est pas bien épais, on peut le relire sans se lasser.

Il pourrait se résumer avec ces quelques mots :

" Neige est un poème. Un poème qui tombe des nuages en flocons blancs et légers.
(...)
Il porte un nom. Un nom d'une blancheur éclatante.

neige.

C'est très beau, mais il ne faut pas s'en contenter, il faut lire les autres mots. On ne sait jamais, ils pourraient fondre comme la neige. Car ce sont des flocons.

Des flocons que ma grande fille m'a délicatement offerts à Noël.


+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          507
JOE5
11 décembre 2016
★★★★★
★★★★★
Une délicatesse blanche, ciselée en recherche de perfection, petit flocon de neige, prince de la beauté éphémère. Une lecture où douceur et profondeur s'unissent, hymne à la quête de l'art et de l'amour éternel. Un vrai plaisir des sens.
Commenter  J’apprécie          170


Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
524 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre