AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur Neige (151)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  



Ajouter une critique
Ancre
11 janvier 2017
Une très belle histoire d'amour.....
Commenter  J’apprécie          00
palamede
09 janvier 2017
  • 4/ 5
J'avais adoré Soie d'Alessandro Baricco,
pour les mêmes raisons j'ai aimé Neige, profondément.
Leur douceur, leur sensibilité, leur poésie enveloppante en font des oeuvres qui laissent une trace tenace,
des instants de lecture hors du temps,
beaux et sereins,
qui suspendent tout le reste.
Commenter  J’apprécie          613
sabine59
05 janvier 2017
  • 5/ 5
Une merveille, un éclat poétique pur, immaculé, éblouissant.


Le lecteur accompagne avec émotion le parcours initiatique de Yuko , dans le Japon du 19ème siècle. Yuko, qui veut se consacrer à la poésie , à travers les haïkus, à la grande déception de son père.

Ses poèmes sont parfaits mais manquent de couleur, de vie,obsédé qu'il est par la neige...

L'auteur imagine alors son voyage pour rencontrer le maître Soseki , qui va peu à peu lui permettre d'accéder au "don d'artiste absolu".Entre les deux hommes, un secret tissera leur complicité .Un lien bouleversant.

Un livre court mais si plein de délicatesse et de richesse.Un livre de vie, qui touche à l'essence des choses, à l'universelle beauté du monde.

L'apaisement, la sérénité pénètrent en nous, après cette lecture.Des flocons de douceur nous effleurent, une brise cotonneuse glisse, nous voilà avec Yuko perdus dans la tempête hivernale, découvrant un amour de glace...

Neige en arpèges,
glaçons de fièvre
paradis blanc.

Un livre-poème à lire et relire...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          419
gouelan
04 janvier 2017
  • 5/ 5
Yuko ne veut être ni prêtre ni guerrier, il veut devenir poète.

Un poète qui regarde passer le temps, l'écoute comme une rivière qui s'écoule, comme la neige qui danse et chante dans le silence. Funambule accroché sur le fil du ciel, avec à la main un pinceau qu'il promène d'une main invisible, esquissant des notes de dentelle, pour faire naître des haïkus doux comme des flocons, presque transparents, presque trop blancs. Il les déposera délicatement sur du papier de soie, sans alourdir, sans masquer, sans trahir.

Auprès du vieux peintre aveugle, il apprendra à ressentir les émotions, à deviner, à regarder en fermant les yeux, à faire naître la lumière, la couleur, qui sont la beauté de l'âme. Il apprendra à aimer encore plus la vie comme un funambule : à danser, peindre, composer, écrire.

Un conte poétique qui se raconte à peine, qu'il faut lire dans le silence, en arrêtant le temps, en se laissant bercer par la pureté, la blancheur, la légèreté, la transparence. Il faudrait presque l'écouter en fermant les yeux, mais je préfère m'imprégner des mots déposés sur le papier, même s'il n'est pas de soie. le livre n'est pas bien épais, on peut le relire sans se lasser.

Il pourrait se résumer avec ces quelques mots :

" Neige est un poème. Un poème qui tombe des nuages en flocons blancs et légers.
(...)
Il porte un nom. Un nom d'une blancheur éclatante.

neige.

C'est très beau, mais il ne faut pas s'en contenter, il faut lire les autres mots. On ne sait jamais, ils pourraient fondre comme la neige. Car ce sont des flocons.

Des flocons que ma grande fille m'a délicatement offerts à Noël.


+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          485
JOE5
11 décembre 2016
  • 5/ 5
Une délicatesse blanche, ciselée en recherche de perfection, petit flocon de neige, prince de la beauté éphémère. Une lecture où douceur et profondeur s'unissent, hymne à la quête de l'art et de l'amour éternel. Un vrai plaisir des sens.
Commenter  J’apprécie          170
ChristelAs
10 décembre 2016
  • 4/ 5
Neige est un magnifique roman court et plein de sagesse. Maxence Fermine nous amène dan les pas de Yuko, un artiste qui se cherche et veut donner du sens à sa vie. Nous voyons son cheminement vers l'amour et la découverte d'une certaine vérité sur l'art d'être poète. L'amour est aussi très présent car il transcende l'art. Pas d'art sans amour. Les aquarelles Japonisantes de Georges Lemoine sont remarquables de douceur et accompagnent merveilleusement bien ce récit. Une lecture pleine de philosophie, de sagesse et d'amour. Un bon plaisir de lecture.
Commenter  J’apprécie          50
yannquignon
10 décembre 2016
  • 5/ 5
(version audio) Avec Neige, Maxence Fermine immerge le lecteur au coeur du Japon du XIXe siècle. Yuko, un jeune homme talentueux, décide de devenir poète. Chaque hiver, il s'installe dans la montagne pour composer 77 haïkus, tous consacrés à la neige. Mais pour améliorer sa poésie, Yuko doit partir suivre l'enseignement du maître Soseki.
La voix du comédien Marc Hamon sublime le texte de Maxence Fermine. Ce court roman, écrit à la manière d'un conte, mêle habilement art et amour. L'écriture de l'auteur est dépouillée, concise, maîtrisée, chaque mot est pesé au service de l'oeuvre. La flûte japonaise Shakuhachi et les haïkus légèrement disséminés dans ce roman finissent de conférer à l'ensemble une ambiance typiquement japonaise. A écouter d'urgence !
Commenter  J’apprécie          20
michfred
09 décembre 2016
  • 4/ 5
Ciselé comme un cristal neigeux, pur comme le blanc immaculé d'un inaccessible névé, étincelant et parfait comme un haïku. Un long poème ou un court récit. Un conte initiatique.

Je l'ai beaucoup lu et relu. Beaucoup offert aussi.

La dernière fois, c'était à Myriam, mais c'était déjà trop tard.
Elle s'en allait doucement, emportée par des vents mauvais, laissant à l'atelier de sculpture une petite main amicale et ironique qui nous disait au revoir.

Il neigeait sur Paris. Nous avons voulu y voir un signe..Un cygne blanc.
Commenter  J’apprécie          298
Stophe86
06 novembre 2016
  • 4/ 5
Neige est l'histoire d'un jeune garçon voulant devenir le poète de la neige.

Neige est un conte, un poème sur la vie, la poésie et l'amour.

Lire Neige, c'est un vent de fraîcheur qui souffle sur soi, c'est un instant d'une blancheur épurée et d'une grande légèreté, un peu comme si ce livre était un flocon de neige à lire...
Commenter  J’apprécie          80
rabanne
23 octobre 2016
  • 5/ 5
Un magnifique petit roman-conte, emprunt d'une grande sagesse, de poésie et de sensualité.
Un récit qui nous propulse au coeur du 19e siècle nippon. Trois vers et dix-sept syllabes composent un haïku. Yuko a trouvé sa voie, il veut maitriser cet art. La neige deviendra sa muse, initiatrice, obsédante, charnelle...
La fluidité et la maîtrise de la plume m'ont envoûtée. Alors que, dans le même genre, Soie de Barrico m'avait laissée sur ma faim, Neige m'a profondément touchée.
Commenter  J’apprécie          619


Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
512 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre